C'est donc mardi, durant la journée, que le directeur général des Raptors, Jeff Weltman, a conclu une importante transaction avec le Magic d'Orlando, à l'aube de la date limite des échanges. Par le biais de cet échange, Toronto a acquis un pilier défensif pour sa formation à bien faible prix selon moi. De plus, il est fort possible que cette transaction ait pu augmenter les chances des Raptors de remporter un championnat, même si elles restent minces compte tenu de la compétition insoutenable que les géants de la ligue présentent chaque saison.

C'est donc en mettant la main sur un joueur de qualité en Serge Ibaka que les Raptors auront une chance de remettre la franchise en confiance, eux qui ont perdu 11 de leurs 15 derniers matchs pour ainsi glisser au cinquième rang cumulatif de la Conférence de l'Est. L'ailier fort ayant été accrédité de trois sélections sur la All-Defensive Team (2012, 2013, 2014) pourra à coup sûr mener la défense de Toronto en compagnie du centre Jonas Valanciunas.

En contrepartie, le Magic a fait l'acquisition de l'ailier Terrence Ross et d'un choix de première ronde de Raptors. Ce dernier affiche des moyennes de 10,4 points, 2,6 rebonds et 1,0 interception cette saison, sur des taux de réussite de 44,0%, dont 37,5% pour les tirs à trois points. En complétant cet échange, il est clair que le Magic se décide à continuer sa reconstruction, alors qu'ils donnent un de leurs meilleurs joueurs en échange d'un autre, moins efficace, en plus d'un choix au repêchage avec lequel ils comptent découvrir la perle rare.

De son côté, l'ailier fort Congolais tourne à des bonnes moyennes de 15,1 points, 6,8 rebonds et 1,6 contres par match. C'est une bonne saison pour lui, malgré une légère baisse du côté de ses tirs contrés, et il pourra être très efficace en compagnie de Kyle Lowry et DeMar DeRozan avec son style de jeu assez polyvalent pour un ailier fort.

Pour finir, il faut préciser que le Magic de va pas très bien. Avec un bilan de 21 victoires et 36 défaites, Orlando occupe le 14ème rang de la Conférence Est. Reste à voir s'ils seront assez patients pour remonter la pente et mener la ligue d'ici quelques années.