Selon plusieurs communiqués diffusés dans les médias, les Celtics de Boston auraient accepté de céder le premier choix cumulatif du repêchage aux 76ers de Philadelphie. La franchise pennsylvanienne ferait en contrepartie l'acquisition du troisième choix de cette même séance de repêchage ainsi qu'un choix complémentaire qui serait soit celui des Lakers de Los Angeles (1er tour, 2018) ou celui des Kings de Sacramento (1er tour, 2019).

Ces deux sélections se retrouvaient en la possession des Sixers en raison d'échanges préalablement complétés. Boston pourra acquérir le choix de Los Angeles si ce dernier se retrouve du deuxième au cinquième échelon. Dans le cas contraire, ils recevraient le choix de Sacramento.

Philly a fortement laissé croire qu'elle choisira le premier espoir en liste, Markelle Fultz. Le meneur qui a cette saison évolué avec les Huskies de Washington a dernièrement participé à un entraînement avec l'équipe, et les deux camps ont démontré un certain intérêt envers l'autre.

Fultz a affiché des moyennes phénoménales de 23,2 points, 5,7 rebonds, 5,9 passes décisives, 1,6 interceptions et 1,2 contres par match durant la campagne 2016-17. Sa réussite derrière l'arc s'est élevée à 41,3%, ce qui représente un excellent taux de réussite dans ce secteur.

Cette feuille de statistiques a permise à Fultz d'obtenir une nomination sur l'équipe d'étoiles de la conférence universitaire du Pac-12, en plus d'être élu sur la troisième équipe All-American par l'Associated Press, le National Association of Basketball Coaches ainsi que par le prestigieux magazine Sporting News.

C'est un excellent échange pour Philadelphie, qui se base sur un noyau de jeunes joueurs prometteurs afin de procéder à la reconstruction de la franchise. Ayant sous la main le centre Joel Embiid, le premier choix au repêchage de l'an dernier en Ben Simmons, en plus de plusieurs autres jeunes joueurs, l'avenir n'annonce que du bon pour les 76ers.