En termes de rivalités dans le sport, il y en a une qui est difficile à battre en ce moment : celle entre les Red Sox et les Orioles. Après 8 duels cette saison, la tension est à son paroxysme et les deux équipes sont incapables de se blairer! Tout a commencé par une glissade de Manny Machado qui n’était pas la plus violente au 2e coussin, mais qui a blessé Dustin Pedroia le 21 avril dernier. Celui qui est l’un des favoris de la foule à Boston a raté 3 matchs à la suite de ce contact qui semblait accidentel.  Pedroia lui-même a mentionné aux médias que le geste ne semblait pas intentionnel. Le gérant des Sox John Farrell lui, n’a pas du tout apprécié la glissade de Machado et deux jours après l’incident, Boston a tenté de venger Pedroia de la mauvaise façon. D’ailleurs, Pedroia n’a pas approuvé la réplique de son équipe.  Le partant Eduardo Rodriguez a lancé à l’intérieur face à Machado et en relève, Matt Barnes, qui n’est pas reconnu pour son visou a imité son coéquipier mais il a failli atteindre la tête de Machado. L’officiel a expulsé Barnes du match mais les Orioles ne l’ont pas digéré.

Barnes a été suspendu 4 matchs par la MLB. Une semaine plus tard, les 2 rivaux ont entamé une série de 4 rencontres et ça peut être drôlement long lorsque deux équipes se détestent autant…

Machado a donné le ton dans la série en envoyant la balle sur la lune, par-dessus le Monstre vert. Be-bye! Il a ensuite pris une éternité à contourner les buts, pour tourner le fer un peu plus fort dans la plaie. Alors c’est fini, les Red Sox ont lâché le morceau? Non.  Le match suivant, le partant Chris Sale a lancé une balle derrière Machado. L’officiel a avisé les deux équipes de se calmer et encore une fois, Machado a répliqué avec une longue balle face à Sale quelques manches plus tard. Après la rencontre, Machado a pété les plombs en s’adressant aux journalistes, mentionnant dans un langage qu’on ne peut répéter ici, qu’il avait perdu tout respect pour l’organisation de Boston.

Ça fait plus de 100 ans que les lanceurs envoient des balles à l’intérieur, ce n’est rien de nouveau, mais c’est l’acharnement qui dérange et le fait que la tête est visée par les lanceurs. 

Dans le but de calmer le jeu, le commissaire Rob Manfred a eu un entretien téléphonique avec les deux équipes mercredi et le soir-même, le partant des Orioles Kevin Gausman a atteint un frappeur en 2e manche et l’officiel n’a pas hésité à l’expulser. Pourtant, le lancer, une courbe, semble avoir échappé au droitier. Pas grave, aweye aux douches! Les joueurs des Orioles étaient dans tous leurs états.  En 5e, ce fut au tour du voltigeur Adam Jones d’être envoyé aux douches par l’officiel, après avoir remis en question sa zone des prises. Clairement, les officiels auront la mèche courte lors des prochains duels entre les deux équipes et on peut les comprendre.

La série de 4 matchs se termine ce soir mais les deux formations se retrouveront à nouveau au début du mois de juin. À en juger par leurs actions, la saga Machado-Red Sox n’est pas encore terminée.

Machado dérange et il n’en est pas à ses premiers conflits dans les majeures. Spectaculaire en défense et solide au bâton, l’Américain de 24 ans possède un  caractère bouillant c’est bien connu, mais les Red Sox lui font payer pas mal cher pour son geste. Peut-être qu’il y a quelque chose qu’on ne sait pas?

Toute cette agressivité pour une glissade qui semblait accidentelle. Comme dans la comédie de William Shakespeare, Much Ado About Nothing, il y a beaucoup de bruit pour rien et les Red Sox devraient lâcher le morceau et se concentrer sur le classement dans l’Est.