La vie se présente parfois imprévisible.

 On tourne le coin et vlan ! Moments agréables ou pas, on ne reste jamais indifférent.

 Par un beau matin ensoleillé et humide de juillet, je suis allé courir en compagnie de l’acteur-chanteur Mario St-Amand. Depuis mon entrevue avec lui il y a plusieurs semaines, nous avons tissé des liens sportifs solides.

 Tout en gravissant les allées du Mont Royal, les sujets furent nombreux. Je me souviens qu’à un certain moment, je discutais du fait qu’il me restait quatre marathons à courir d’ici la fin de la présente saison et que le prochain allait se dérouler à Québec. Une idée m’est alors venue en tête. Je pourrais lui demander de le courir avec moi !

 

J'aurai le plaisir et le privilège de courir mon 78e marathon en compagnie de Mario.

 

Je réfléchissais. Je n’ai rien à perdre en l’invitant. « Hey Mario, on pourrait courir Québec ensemble ? » Disons que la réplique est venue rapidement. « Sans problème mon ami. Je veux faire partie des personnes qui t’accompagneront vers ton 100e marathon. » Oh yeah !

 Mario, c’est un intense. La course à pied s’adhère à sa routine quotidienne. Il prend son entraînement très au sérieux et sa progression s’avère impressionnante. « Si tu cours avec moi, tu devras toutefois t’adapter à mon petit rythme agréable car sinon, je ne pourrai jamais te suivre », ai-je précisé. « Ça me convient. Je veux tout simplement t’accompagner ».

 Durant les semaines qui suivirent, Sarah-Jeanne Lapointe, chargée de projets chez Gestev, les organisateurs du marathon Lévis- Québec, m’avait contacté pour d’autres facettes. Je lui ai fait part des intentions de Mario qui voulait courir à mes côtés pour le 42km. Elle a saisi la balle au bond. « Crois-tu qu’il accepterait de devenir notre ambassadeur ? »

 

La course à pied a pris une grande place dans la vie de l'artiste Mario St-Amand.

 

Je savais qu’un tel honneur allait lui plaire. Je n’ai pas voulu répondre à sa place. Elle a rapidement communiqué avec lui et l’entente s’est conclue en criant ciseau.

 Wow ! Quel parcours pour celui qui, il n’y a pas si longtemps, ignorait totalement les bienfaits de la course à pied.

 Mario part de loin dans cette progression. Sa vie tumultueuse s’éloigne de plus en plus. De saines habitudes de vie font foi d’un changement majeur. Après notre randonnée sur la montagne, il m’a dit : « J’ai une petite surprise pour toi ». Je me demandais vraiment qu’est-ce qui m’attendait.

 

Mario sera en vedette dans la prochaine série d'émissions des Dieux de la danse.

 

Sur le chemin du retour, il a garé son automobile devant un vendeur de smoothies santé à Montréal. Je n’en revenais pas.

 Je suis fier pour lui. Il charmera les autorités du marathon par son entière collaboration et son implication plaira sans contredit aux participants qui auront la chance de le voir et lui parler tout au long du parcours. Il est drôle, d’une agréable compagnie et sa bonne humeur est contagieuse.

 La 20e édition du marathon Lévis-Québec (dimanche 27 août) se félicitera de cette sélection de dernière minute qui apportera un aspect différent à cet événement. D’ailleurs, il dispensera deux conférences, vendredi le 25  août à 17h30 et samedi le 26 août, 13h.

 

Comme dans la vie, il ne ménage pas les efforts pour vivre dans une condition physique exemplaire.

 

Je suis inscrit au marathon de Québec depuis l’an dernier et jamais je n’aurais imaginé le courir en compagnie de Mario St-Amand.  Par surcroît, je briserai une habitude quand je me retrouverai à ses côtés pour le 5km de la course des Étoiles, le vendredi en soirée, question de promouvoir sa présence.

 Par le passé, je n’ai jamais osé courir lors des deux ou trois jours précédents un marathon mais qu’est-ce que je ne ferais pas pour vivre cette expérience supplémentaire avec lui. Toutefois, je devrai dormir dans sa chambre le vendredi, car je ne disposais pas de réservation pour cette nuit-là.

 En espérant qu’il ne ronfle pas ! J’ai quand même un marathon qui m’attend…. deux jours plus tard !