À l'aube de la 3e ronde de la danse printanière, plusieurs excellents joueurs transportent leur équipe grâce à des performances sensationnelles.

La saison dernière s'est conclue par le premier Conn Smythe en carrière du future membre du temple de la renommé, Sidney Crosby et son triomphe fut pour le moins controversé.

Pour plusieurs, des joueurs comme Phil Kessel ou encore Kristopher Letang auraient mérité davantage de mettre la main sur le précieux trophée. Celà prouve simplement à quel point nos perceptions sur la légitimité d'un gagnant de n'importe quel trophée fluctue d'une personne à l'autre.

C'est donc sans plus tarder que je vous présente mes 5 favoris au trophée Conn Smythe.

*À noter que pour qu'un joueur soit éligible, son équipe doit impérativement être toujours dans les séries*.

 

EN 5e POSITION : SIDNEY CROSBY

Et oui ! Sidney Crosby aura l'occasion de défendre son titre de récipiendaire du  trophée remis au meilleur joueur des séries de fin de saison. Malgré une blessure à la tête qui lui aura fait manquer un match, Crosby demeure un joueur qui jusqu'à maintenant, fut essentiel aux succès de son équipe. Étroitement surveillé, il permet à ses coéquipiers de bénéficier de plus de marge de manoeuvre tout en continuant d'afficher un leadership et des statistiques impressionnantes avec notamment 14 points en 11 matchs jusqu'à maintenant.

Fiche pour les séries 2017 : 11 MJ, 14 PTS, +2

 

EN 4e POSITION : RYAN GETZLAF

C'est sans surprise que l'attaquant Ryan Getzlaf figure au sein de ce palmarès. À vrai dire, on a ici un joueur qui , année après année, répond toujours présent en séries éliminatoires. Ses 114 points en 115 matchs sont d'ailleurs là pour en témoigner. C'est sans compter tous les intangibles qu'il apporte à la "game". Getzlaf est toute qu'une machine de séries ! Avec déjà 15 points en 11 matchs et un impressionnant différentiel de +9, celui qui vient tout juste de fêter ses 32 ans est une des raisons pourquoi les Ducks se retrouvent en final de conférence.

Fiche pour les séries 2017 : 11 MJ, 15 PTS, +9

 

EN 3e POSITION : PEKKA RINNE

Après un saison 2015-2016 des plus décevantes, Pekka Rinne, qui occupe la 3e place de ce palmarès, a rebondi de belle façon cette année. Son rendement cette saison fut davantage à la hauteur de son talent et il ne s'est pas contenté d'uniquement poursuivre sur sa lancée en séries. Il a fait beaucoup plus que ça. Ses statistiques ont été jusqu'à maintenant tout simplement phénoménales, lui qui a limité la puissante attaque des Blackhawks à un maigre 3 buts pour finalement les balayer en 4 matchs en première ronde. Il a continué ses performances étincelantes en 2e ronde, permettant à son équipe d'éliminer les Blues de Saint-Louis sans jamais accorder plus de 3 buts dans un match. Les Prédateurs sont probablement considérés à l'heure actuelle comme les favoris pour se rendre en grande finale et Rinne est sans aucun doute le joueur le plus dominant de son équipe.

Fiche pour les séries 2017 :  PCT 95.1 %, MBC 1.37, 2 Blanchissages

 

EN 2e POSITION : EVGENI MALKIN

En voilà un qui selon moi, ne reçoit pas tout le crédit qu'il mérite. On revoit sans cesse le nom de Crosby dans les discussions pour le trophée Conn Smythe, mais on voit très rarement le nom de Malkin circuler. Pourtant, l'imposant attaquant Russe connaît des séries du tonnerre, avec une récolte de pas moins de 18 points en seulement 12 matchs, bon pour le premier rang de la ligue ! Sans rien enlever à Crosby, que j'ai tout de même en haute estime, force est d'admettre que Malkin a tout simplement été dominant depuis le début de la danse printanière. En l'absence de Crosby au 4e match, il a permis à son équipe de l'emporter en préparant le but gagnant de Justin Schultz, qui plaça son équipe aux commandes 3-1 dans la séries. Sans cette victoire, l'issue de la série aurait pu être bien différente. Son implication dans toutes les facettes du jeu a été irréprochable depuis le match numéro 1 contre Columbus et s'il continue de faire preuve de constance, il pourrait très bien mettre la main sur un 2e trophée Conn Smythe en carrière. D'autant plus que les Penguins sont à mon avis, les favoris pour mettre la main sur la Coupe Stanley parmis les équipes toujours en lice.

Fiche pour les séries 2017 : 12 MJ, 18 PTS, +8

 

EN 1ère POSITION : ERIK KARLSSON

Qui d'autre qu'Erik Karlsson pour mener la course au trophée Conn Smythe ? Celui qu'on surnomme "King Karl" a été simplement légendaire jusqu'à maintenant. Le leadership dont il fait preuve, sa capacité à élever son jeu dans les moments importants et son implication complète dans toutes les facettes du jeu font de lui le joueur le plus dominant des présentes séries. J'ai rarement vu un joueur avoir autant d'impact sur le déroulement d'une partie, encore moins chez un défenseur. Le plus impressionnant, c'est qu'il arrive à réaliser toutes ces choses alors qu'il n'est même pas à 100% ! On peut déjà admettre que très peu de gens s'attendaient à retrouver les Sénateurs dans le carré d'as. On peut aussi affirmer avec certitude que n'eut été de la brillante performance de leur capitaine, jamais ce parcours n'aurait été possible. Pour toutes ces raisons, Erik Karlsson se retrouve non seulement favoris dans la course au Trophée Conn Smythe, mais également dans la discussion du meilleur joueur au monde.

Fiche pour les séries 2017 : 12 MJ, 13 PTS, +8

 

MENTIONS HONORABLES :

Marc-André Fleury (PIT), Ryan Ellis (NSH), Jake Guentzel (PIT), Jakob Silfverberg (ANA), Jake Allen (STL).