Daniel Cormier qui avait perdu par décision unanime contre Jon Jones obtient une deuxième chance de toucher à l’or, mais il avait devant lui un adversaire de taille, le puissant Anthony Johnson qui avait récemment mis KO Aleksander Gustafson le 24 janvier dernier.  Voici les moments clés de l'affontement

Échanges debout

Cormier, un ancien poids lourd, a affronté dans sa carrière plusieurs combattants reconnus pour leur puissance, tel que Dan Henderson, Roy Nelson, Bigfoot Silva, Soa Palelei et bien d’autres. Malgré le danger que posait ces adversaires Cormier était jusqu’à tout récemment invaincu. Il avait par contre tout un défi devant lui, le très dangereux Rumble. Ce dernier est non seulement puissant, mais aussi très mobile et très rapide, plus rapide que tout adversaire poids lourds que Cormier ai pu affronter.

Rumble est un combattant varié et qui cogne très dure, ses attaques de poings, de pieds et de genoux gardent souvent ses adversaires sur le reculon, Rumble doit donc souvent avancer lorsqu’il attaque.

Une des techniques fétiches de Rumble afin de couvrir la distance entre lui et son adversaire est d’envoyer une frappe très rapide mais peu puissante, pour aveugler l’adversaire et profiter de l’instant ou l’adversaire se protège pour couvrir la distance et rentrer avec une frappe puissante comme un overhead ou un crochet.

Rumble utilise cette technique dès les premières secondes du combat.

 Source: ZUFFA

1-      Johnson en rouge, Cormier en noir

2-      Johnson envoi un direct qui n’atteint pas la cible, mais qui bloque la vue de Cormier

3-      Johnson fait un pas en avant, Cormier en déséquilibre tente de reculer

4-      Johnson atteint Cormier avec une solide droite

 

Lutte

Un des défauts de Johnson est qu’il met tellement d’impulsion dans ses frappes qu’il finit souvent en déséquilibre vers l’avant. Contre un lutteur efficace contre Daniel Cormier, c’est tout un danger. Le premier engagement de lutte du combat survient justement après un déséquilibre de Johnson.  Alors que celui-ci sent qu’il a l’avantage, il fonce vers l’avant et tombe dans le panneau.

Source: ZUFFA

1-      Cormier est défensif et recule le long de la cage

2-      Johnson envoi encore une gauche rapide dans les gants de Cormier

3-      Johnson fait un pas vers l’avant. Cormier voit la main droite arriver

4-      Cormier se penche et évite la frappe

5-      Cormier roule sous le coup et passe son bras gauche dans le dos de Johnson

6-      Cormier déséquilibre Johnson vers l’avant

7-      Johnson tombe et Cormier prend son dos

Mise au sol (double leg takedown)

Une des difficultés qu’avait connu Phil Davis contre Johnson c’est qu’il ne réussissait pas à faire reculer Johnson contre la cage. Cormier, un lutteur non seulement technique, mais aussi très puissant, n’a pas eu cette difficulté. Au 2e round, alors que Rumble commence à ralentir, Cormier réussi toute une mise au sol.

 Source: ZUFFA

1-      Cormier tient une jambe de Johnson

2-      Il fait reculer Johnson jusqu’au bord la cage

3-      Une fois appuyé contre la cage Cormier agrippe la jambe droite de Johnson

4-      Les mains de Cormier se joignent derrière les hanches de Johnson

5-      Cormier se redresse et soulève Rumble du sol

6-      Cormier se déplace vers le centre de la cage

7-      Il soulève les jambes de Rumble pour le faire tomber le plus violemment possible

8-      Une fois au sol Cormier conserve son contrôle sur son adversaire

 

Jiu-Jitsu

Demi-garde (half guard)

Lorsque le combat se retrouvait au sol, Daniel Cormier s’installait souvent dans une position que nous appelons la demi-garde. Elle porte ce nom car c’est une position, souvent transitoire, entre la garde complète et la position montée de côté. En voici un exemple.

 Source: ZUFFA

Dans cette position Cormier a une jambe prise entre les jambes de Johnson qui est sur son dos. Même si cette position est souvent utilisée pour passer à une meilleure position, comme la position montée de côté ou la position montée complète, plusieurs combattants ont appris à utiliser le demi-garde pour établir leur offensive avec des frappes au sol. Le combat numéro deux de Frank Mir contre Brock Lesnar en est un bon exemple.

Cormier, quant à lui, utilise la demi-garde pour attaquer le bras gauche de Johnson avec plusieurs tentatives de Kimura et plusieurs attaques de coude au visage.

 Source: ZUFFA

1-      Cormier est en position demi-garde

2-      Il utilise son bras pour garder la tête de Johnson au sol et créer un espace entre lui et sa cible

3-      Il redescend avec la pointe de son coude en plein dans l’œil de Johnson

4-      Il continue son mouvement pour accentuer le dommage en coupant si possible l’œil de Johnson

Étranglement arrière (Rear naked choke)

Au 3e, alors que Johnson est complètement épuisé, Cormier le met au sol une autre fois. Cette fois-ci, Johnson est en mode survie et Daniel ne le laissera pas se relever.

 Source: ZUFFA

1-      Cormier tiens Johnson et applique son poids vers l’avant

2-      Johnson tombe et se place en tortue

3-      Cormier glisse son pied gauche  entre les cuisses de Johnson pour s’en servir contre crochet

4-      Cormier amène sa jambe droite le long de Johnson comme appui

5-      Cormier place ses bras de la bonne façon et Anthony n’a d’autre choix que de se soumettre.

L’étranglement arrière est une technique redoutable. L’entrée d’air et l’afflux de sang au cerveau sont coupés, si la technique est maintenant plusieurs secondes, c’est l’inconscience garantie. Voici nul autre que Bas Rutten qui démontre la bonne position des bras pour une étranglement arrière efficace.

Source: www.videojug.com

On voit que le bras droit de Bas serre à étrangler en passant sous la gorge et que son bras gauche serre à mettre de la pression sur la tête pour accentuer l’effet d’étranglement. La main droite s’agrippe au biceps gauche pour une meilleure stabilité.

Toute une victoire pour le nouveau champion! Ma question : pensez-vous qu’il conservera son titre jusqu’au retour de Jon Jones? et si le combat sera-t-il différent cette fois-ci?

 

-K-