La loterie du repêchage de la NBA a été complétée mardi dernier, ce qui signifie que nous connaissons maintenant l'ordre d'entrée des choix des différentes franchises. Aujourd'hui, je vous propose une analyse des différents espoirs universitaires qui seront présents lors de la soirée du repêchage.

Avant toute chose, il serait important d'expliquer le fonctionnement de la loterie en tant que telle. En fait, les quatorze formations n'ayant pas atteint les séries éliminatoires deviennent éligibles à la loterie. L'objectif de ce fonctionnement est soutenu par un principe d'équité, qui veut que les formations plus faibles puissent obtenir une meilleure chance de se reconstruire.

Vous l'aurez compris: plus une équipe a une fiche négative, plus ses chances de remporter une sélection de qualité augmentent. Dans ce principe, les noms des équipes ont été appelés et l'ordre des choix de loterie est maintenant accessible au grand public.

Sans plus tarder, voici mes prédictions de loterie en vue du repêchage de la NBA 2017!

1) Celtics de Boston (via Brooklyn)

Markelle Fultz, Freshman (Washington) Meneur de jeu, 19 ans, 6'4'', 190 livres.

Classement NBADraft.net: 1

Classement DraftExpress: 1

Classement NBA Draft Room: 1

23,2 points, 5,7 rebonds et 5,9 passes décisives de moyenne

Fultz a pour moi été un choix extrêmement facile: on retrouve en lui toutes les qualités nécessaires chez un meneur. En plus de pouvoir attaquer le panier à son aise et de pouvoir finir les séquences intérieures de façon efficace et créative, il possède une excellente habileté aux tirs. En marquant des tirs de mi-distance et de trois points avec un rythme régulier, Fultz représente un grand danger pour la défensive adverse. Il est également capable de mener son équipe avec de superbes passes dans une optique de jeu assez rapide, ce qui lui permet de dominer offensivement à sa manière.

Toutefois, il pourrait démontrer plus d'efforts sur le plan défensif, même s'il est capable de bien jouer de ce côté du ballon. Il devrait également travailler sur son leadership et sur ses lancers-francs, qui s'élèvent à moins de 65%.

2) Lakers de Los Angeles

Lonzo Ball, Freshman (UCLA) Meneur de jeu, 19 ans, 6'6'', 190 livres.

Classement NBADraft.net: 2

Classement DraftExpress: 2

Classement NBA Draft Room: 2

14,6 points, 6,0 rebonds et 7,6 passes décisives de moyenne

Originaire de Californie, il n'y a presque aucun doute sur le fait que Lonzo Ball sera repêché par les Lakers. Les deux partis ont déjà démontré un intérêt mutuel, et Ball a stipulé qu'il ne participerait probablement qu'au camp de sélection des cette franchise. Ce serait une prise gagnante de la part de l'organisation californienne: ils pourraient mettre la main sur un espoir extrêmement talentueux qui s'élève à une très bonne taille pour un meneur et qui possède des qualités athlétiques intéressantes. Ball fait également preuve d'ingéniosité  sur le plan offensif, en possédant une vision du terrain hors du commun et une portée magistrale.

Néanmoins, avec une taille pareille, Ball pourrait travailler son jeu au poste bas. Également, sa motion de tir est très particulière et ne peut lui permettre de marquer souvent après un dribble, ce qui crée une certaine lacune dans son jeu à mi-distance.

3) 76ers de Philadelphie (via Sacramento) 

Josh Jackson, Freshman (Kansas) Ailier, 20 ans, 6'8'', 205 livres.

Classement NBADraft.net: 3

Classement DraftExpress: 3

Classement NBA Draft Room: 3

16,3 points, 7,4 rebonds et 3,0 passes décisives de moyenne

Jackson est un solide ailier qui peut aisément exploser vers le panier à l'aide de sa vitesse et de son temps de réaction. En plus de pouvoir conclure des séquences au panier de superbe manière, Jackson est un rebondeur assidu pour un ailier. Son tir de mi-distance est solide et son habileté de créer des jeux fait de lui un élément offensif important pour sa formation. J'aime également le fait qu'il soit un superbe athlète, ce qui lui laisse effectuer des dunks mémorables. De plus, sa présence défensive n'est pas à négliger, lui qui joue avec une compétitivité intense de ce côté du ballon.

En contrepartie, il pourrait travailler sur son dribble, et particulièrement de sa main gauche. Jackson pourrait aussi travailler sur sa détente: relâchant son tir plus bas que la normale, il peut facilement être dérangé par la défensive adverse à courte distance.

4) Suns de Phoenix

De'Aaron Fox, Freshman (Kentucky) Meneur de jeu, 19 ans, 6'3'', 170 livres.

Classement NBADraft.net: 4

Classement DraftExpress: 5

Classement NBA Draft Room: 4

16,7 points, 4,0 rebonds et 4,6 passes décisives de moyenne

Fox est un de mes joueurs favoris de la classe 2017 et j'ai plusieurs arguments soutenant ma décision. Premièrement, il faut avouer qu'il manie le ballon à son aise, ce qui lui permet de créer des opportunités variées sur le plan offensif. Deuxièmement, Fox constitue un excellent leader pour son équipe et peut changer le momentum du match avec seulement quelques jeux. Troisièmement, son attitude sur le parquet donne l'impression qu'il est plus grand, plus imposant qu'il ne l'est. C'est un comportement qui se transmet sur son jeu défensif, ce qui l'amène à contester ses adversaires en confrontation directe avec beaucoup de pression.

Cependant, cet espoir devrait travailler sur son tir: malgré sa bonne réussite, il doit apprendre à devenir plus consistant dans ce domaine. De plus, il pourrait s'améliorer sur le plan athlétique du jeu.

5) Kings de Sacramento (via Philadelphie)

Jayson Tatum, Freshman (Duke) Ailier, 19 ans, 6'8'', 205 livres.

Classement NBADraft.net: 5

Classement DraftExpress: 4

Classement NBA Draft Room: 7

16,8 points, 7,3 rebonds et 2,1 passes décisives de moyenne

Tatum est un joueur complet, qui peut autant marquer avec une bonne portée à trois points que terminer des jeux à mi-distance après un dribble. C'est un solide défenseur sur le périmètre et sa polyvalence lui permet de couvrir de multiples positions. Pour un ailier, il démontre de bonnes qualités de fabriquant de jeu. Son jeu n'est pas encore pleinement épanoui, ce qui laisse place à une amélioration constante. Il pourra très bien correspondre avec le schéma de reconstruction des Kings en rejoignant un noyau de jeunes joueurs à Sacramento.

Le jeu de Jayson Tatum ne compte pas de faiblesse bien définie: c'est plutôt une légère amélioration de certains aspects, tels que la défensive de transition ou encore l'offensive au poste bas.

6) Magic D'Orlando

Malik Monk, Freshman (Kentucky) Arrière, 19 ans, 6'4'', 195 livres.

Classement NBADraft.net: 8

Classement DraftExpress: 6

Classement NBA Draft Room: 6

19,8 points, 2,5 rebonds et 2,3 passes décisives de moyenne

Monk, qui est selon plusieurs le meilleur tireur de toute la classe, est également un de mes espoirs favoris de l'année. Sa forme de tir est une des plus pures qu'on peut retrouver dans les rangs universitaires, ce qui fait de lui une option capitale lorsque vient l'heure de réaliser un jeu important. Il adore se présenter dans les moments qui compte le plus et est capable de livrer la marchandise en tant que marqueur d'élite.

Il devrait aussi développer son jeu de passes, ce qui serait idéal pour le faire alterner aux deux postes de gardes en raison de sa taille légèrement insuffisante à la position d'arrière. 

7) Timberwolves du Minnesota 

Dennis Smith Jr, Freshman (N.C State) Meneur de jeu, 19 ans, 6'2'', 195 livres

Classement NBADraft.net: 7

Classement DraftExpress: 8

Classement NBA Draft Room: 5

18,1 points, 4,6 rebonds et 6,2 passes décisives de moyenne

Pour un meneur de 6 pieds 2 pouces, Smith est un athlète hors du commun qui trouve sa force dans la finition au panier. En plus d'exécuter les jeux offensifs à une vitesse impressionnante, il possède une vision du terrain sensationnelle, ce qui lui permet de faire valoir ses coéquipiers en délivrant la bonne passe au bon endroit.

Il pourrait toutefois développer son tir, qui n'est pas tout à fait à point pour le niveau professionnel. Malgré son bon dribble, Smith peut améliorer sa main gauche d'un cran.  

8) Knicks de New York

Jonathan Isaac, Freshman (Florida State) Ailier/Ailier fort, 19 ans, 6'10'', 210 livres.

Classement NBADraft.net: 6

Classement DraftExpress: 7

Classement NBA Draft Room: 10

12,0 points, 7,8 rebonds et 1,2 passes décisives de moyenne

Isaac représente le ''combo-forward'' type du basketball. Pouvant jouer aux deux postes d'ailier, sa versatilité est un grand avantage. Il possède d'excellentes combinaisons de maniement de ballon pour un joueur de sa taille et peut espacer le parquet avec de longs tirs de deux points ou même des trois points. Il est très alerte sur le côté défensif du ballon, ce qui crée une certaine pression sur ses opposants directs.

Sa faiblesse principale est sans aucun doute sa force: il doit prendre du muscle pour se tailler une place à l'intérieur, autant en ce qui concerne l'attaque au poste bas que la protection de son propre panier.

9) Mavericks de Dallas

Lauri Markkanen, Freshman (Arizona) Ailier fort, 20 ans, 7'0'', 225 livres

Classement NBADraft.net: 12

Classement DraftExpress: 9

Classement NBA Draft Room: 9

15,6 points, 7,2 rebonds et 0,9 passes décisives de moyenne

Markkanen compte un impressionnant registre de talents dans son répertoire, ce qui fait de lui une grande menace pour les joueurs de poste bas adverses. En plus de pouvoir marquer des tirs à trois points plutôt aisément à l'aide d'une motion rapide et efficace, il peut se tailler une place sur les rebonds, particulièrement en offensive, où il excelle à fournir des points de seconde chance à son équipe.

Néanmoins, il doit apprendre à défendre avec plus d'agressivité et d'intensité pour subsister au niveau de la NBA. De plus, l'acquisition de meilleures compétences en ce qui concerne les passes pourrait faire passer son jeu à la prochaine étape.

10) Kings de Sacramento (via la Nouvelle-Orléans)

Zach Collins, Freshman (Gonzaga) Pivot, 19 ans, 7'0'', 230 livres.

Classement NBADraft.net: 9

Classement DraftExpress: 10

Classement NBA Draft Room: 12

10,0 points, 5,9 rebonds et 0,4 passes décisives de moyenne

Le point fort de Zach Collins, comme celui de la majorité des joueurs de la loterie, se trouve dans l'aspect offensif du jeu. Ce dernier brille a poste bas, alors qu'il peut compter sur une grande variété de tirs, de feintes et de finitions dans ce secteur. Il possède un bon tir en suspension pour un joueur de sa taille, ce qui lui permet d'espacer le terrain. Pour finir, sa habileté à prendre position sur son adversaire lui permet de capter des rebonds en quantités significatives.

Par contre, Collins manque de puissance, ce qui va le désavantager sur le plan défensif. De plus, il n'est pas le plus athlétique des joueurs de centre, et sa vitesse insuffisante pourrait engendrer une certaine lacune sur son évolution.

11) Hornets de Charlotte

Frank Ntilikina, International (Strasbourg, France-Pro A) Meneur de jeu, 18 ans, 6'5'', 180 livres.

Classement NBADraft.net: 10

Classement DraftExpress: 11 

Classement NBA Draft Room: 13

5,2 points, 2,1 rebonds et 1,4 passes décisives de moyenne

Ntilikina est un grand meneur qui peut grandement compter sur sa vitesse et ses qualités athlétiques pour connaître du succès. Il est un superbe compétiteur qui se dévoue sur le terrain avec hargne et intensité. Ce sont des capacités comme la finition devant des plus grands opposants et la vision du parquet qui ont permises à Frank de mener la France à la conquête du titre du championnat européen FIBA U18 de 2016.

Cependant, le jeune Belge aiderait sa cause en prenant un peu du muscle afin de correspondre au critère professionnel. De plus, son tir de trois points n'est pas consistant: on retrouverait donc un point à améliorer dans ce secteur.

12) Pistons de Detroit

Jarrett Allen, Freshman (Texas) Pivot, 19 ans, 6'11'', 235 livres.

Classement NBADraft.net: 11

Classement DraftExpress: 17 

Classement NBA Draft Room: 11

13,4 points, 8,4 rebonds et 0,8 passes décisives de moyenne

Allen est un centre assez imposant qui suit le style de jeu de la vieille école: une présence défensive intérieure importante qui se combine à un amalgame de finitions au panier et une habileté concluante au rebond, c'est exactement ce que les formations professionnelles de la NBA recherchent en leur centre. Il utilise bien son corps et peut empêcher de marquer tout en évitant de fauter son adversaire.

En contrepartie, Allen devrait faire plus attention avec le ballon, puisque ses passes sont trop souvent interceptées par la défensive. Il pourrait aussi s'améliorer quant vient au tirs, dans le but de convenir aux critères modernes de jeu.

13) Nuggets de Denver

John Collins, Sophomore (Wake Forest) Ailier fort, 19 ans, 6'10'', 235 livres.

Classement NBADraft.net: 14 

Classement DraftExpress: 18

Classement NBA Draft Room: 15 

19,2 points, 9,8 rebonds et 0,5 passes décisives de moyenne

Collins est un intérieur déterminé qui possède le talent nécessaire pour dominer près du panier, autant en ce qui concerne les rebonds que les manières de marquer. Il est capable de tirer a un pourcentage très élevé, en raison des tirs sensés qu'il prend. En addition au fait qu'il soit très athlétique, on peut dire que John Collins utilise bien ses atouts en défensive pour garder différentes positions.

Malgré cela, il reste un espoir plutôt rude: les experts voient beaucoup de potentiel en lui; potentiel qui n'est à ce jour pas complètement développé. Il pourrait de plus mettre du temps sur son tir en suspension et travailler sur son temps de réaction défensif.

14) Heat de Miami

Donovan Mitchell, Sohphomore (Louisville) Arrière, 20 ans, 6'3'', 210 livres.

Classement NBADraft.net: 25 

Classement DraftExpress: 12

Classement NBA Draft Room: 20 

15,6 points, 4,9 rebonds et 2,7 passes décisives de moyenne

Mitchell compense son désavantage au niveau de la taille en comptant sur son athlétisme hors du commun: en plus de posséder un des meilleurs sauts verticaux de la classe 2017, son envergure frôle les sept pieds. Il sait délivrer la passe sur les jeux d'écrans et peut aisément marquer de l'extérieur avec un tir en suspension constant. De plus, c'est un joueur qui peut facilement appliquer le jeu de transition en raison de sa bonne vitesse, avec ou sans le ballon.

Toutefois, il devrait parfois penser avant de réaliser une action compromettante, comme un tir contesté. Il a de la difficulté à se rendre compte des situations dangereuses et peut, à l'occasion, oublier de prioriser le joueur libre à son propre profit.

 

Voilà, c'était mes prédictions en vue de la loterie du repêchage 2017! Des heures de recherches ont été investies dans la rédaction de cet article; je vous remercie donc d'avoir lu jusqu'au bout. Vous êtes en accord ou en désaccord avec mes choix? Faites-le moi savoir dans l'espace des commentaires.