Dans la série "Mes guerriers du Hockey".

J‘avais ce billet en tête depuis longtemps. La belle performance de Lars Eller m‘a donné un coup de barre pour vous le présenter. Pourquoi ? C‘est simple, un tel coup d‘éclat m‘a laissé songeur tant qu‘à la rareté de ceux-ci chez le CH et probablement dans bien des équipes de la LNH. Surtout quand on parle d‘un gardien de but que je considère comme un vrai guerrier du hockey.



Souvent pris à parcourir de longues distances dans mon véhicule, j‘ai deux postes de radio qui sont mes favoris: COGECO et Radio-Canada. Le premier bien entendu pour les matchs du Canadien, très bien décrits et expliqués par Dany Dubé, Martin McGuire et certaines émissions de discussions sur le hockey. À Radio-Canada, j‘y trouve des émissions assez intéressantes où j‘y apprend beaucoup sur différents sujets. Dire qu‘il y en a qui rêvent de fermer ce poste et nous laisser avec des superficialités et insignifiances de la plupart des autres postes de radio.

L'an passé j'ai attrapé cette chronique de Benoit Chartier sur Jacques Plante dans le cadre de l'émission "La tête ailleurs" animé par Jacques Bertrand, une de mes émissions favorites. Merci à François Blain le réalisateur qui m'a envoyé le lien que j'avais perdu.

Voici une introduction prise sur le blogue de l‘émission qui risque de vous donner le goût de l‘écouter.

Un des plus grands innovateurs du hockey fut le gardien de but Jacques Plante. Connu pour avoir inventé le masque, Plante a aussi profondément changé l'art de garder les buts au hockey. Il était aussi un drôle de numéro : un solide grognon. Benoit Chartier nous raconte son histoire.

J‘ai tellement aimé que je ne peux m‘empêcher de vous le partager.

Je vous laisse les liens de la page du blogue de "La tête ailleurs" suivi du lien de la chonique. Bien entendu c'est un document audio (une dizaine de minutes) qui a l'avantage de pouvoir être écouté en vous permettant, du même coup, de vaquer à vos occupations.

Blogue La tête Ailleurs

Chronique sur Jacques Plante, un gardien de but innovateur et solitaire.

Bonne écoute et n'hésitez pas à laiser vos commentaires sur le sujet.

Yobongo