Cette semaine, l'ailier vedette Gordon Hayward a fait sauter la banque en s'entendant sur les termes d'un contrat de 4 ans qui lui rapportera un total de 128 millions de dollars. Son entente avec le Jazz de l'Utah ayant prise fin cette saison, Hayward s'est retrouvé  le marché des joueurs autonomes. Après avoir discuté avec plusieurs formations et exploré ses options, Hayward a décidé de se diriger vers les Celtics de Boston.

Je pense que les deux partis forment une excellente paire, puisque le style de jeu de la star du Jazz peut venir renforcer considérablement la formation bostonienne. Nous parlons ici d'une amélioration majeure au poste d'ailier, qui passera de Jae Crowder, un partant de calibre régulier, à Gordon Hayward, qui a récemment été sélectionné à son premier Match des Étoiles en carrière.

Hayward rejoindra le fameux meneur de jeu Isaiah Thomas à Boston, de manière à créer une opposition respectable aux champions de l'est, les Cavaliers de Cleveland. Boston pourra également compter sur l'appui du pivot Al Horford et de l'espoir Jayson Tatum. Ce dernier a d'ailleurs déjà démontré de brillants signes en enregistrant 27 points et 11 rebonds lors d'un match de ''Summer League''.

La saison dernière, le neuvième choix au repêchage de 2010 a connu la meilleure campagne de sa carrière en termes de statistiques. En plus de solides moyennes de 21,9 points, 5,4 rebonds et 3,5 passes décisives, l'ancien porte-couleurs de l'université Butler a démontré une excellente précision en tirant pour 47,1%, dont un noble 39,8% depuis l'arc de trois points ainsi qu'un pourcentage de réussite de 84,4% à la ligne de lancers-francs.

Après les échanges de Jimmy Butler vers les Timberwolves, Chris Paul vers les Rockets et de Paul George vers le Thunder, il s'agit du quatrième changement d'adresse joueur All-Star de la présente saison morte. Ce chiffre est considérablement élevé lorsque nous tenons compte que nous en sommes seulement au début juillet.

Cette signature marque la réunion de Gordon Hayward et de son entraîneur Brad Stevens, qui étaient précédemment en partenariat dans les rangs universitaires à Butler, de 2008 à 2010. Sous ses ordres, l'ailier de 6'8'' a pu mettre la main sur deux sélections dans la première équipe-type de la Horizon Conference ainsi que le trophée de Recrue de l'Année de la Horizon Conference en 2009, en plus du titre de Joueur de l'Année de cette même conférence en 2010.

À 27 ans, il n'y a aucun doute sur le fait que Gordon se trouve au sommet de sa forme athlétique en carrière. Il pourra fournir au moins trois autres saisons productives aux Celtics pour les aider à se propulser vers le sommet de la NBA. Du moins, je l'espère...