Le tournoi de golf du Canadien semble bien futile pour certains mais c’est une bonne coupure pour nous rappeler que l’été achève et que la saison LNH prend bientôt son envol.  C’est surtout l’occasion idéale pour l’état-major de vendre sa salade en vue de la prochaine saison.

Comme chaque année, on ne s’attend jamais à des déclarations fracassantes lors de ce tournoi mais le directeur-général du Canadien Marc Bergevin a tout de même envoyé sa balle dans le rough dès son coup de départ.  Bergevin a lancé une flèche à Alexander Radulov, mentionnant que son ancien attaquant a dit beaucoup de choses qui n’était pas vraies par rapport à ses négociations avec le tricolore. Qui dit vrai? Peu importe, c’est le temps de tourner la page. Si Radulov jouait pour les Bruins ça aurait ajouté du croustillant mais là, à Dallas, bof, ça sert à rien de revenir là-dessus.   

Cette déclaration de Bergevin en a fait sourciller plusieurs, mais pas autant que la confiance qu’il affiche envers sa brigade défensive.

Alors que de nombreux experts et partisans du Canadien se grattent encore le coco au sujet de la défense du Bleu Blanc Rouge, Bergevin est convaincu qu’elle est meilleure que l’an dernier.  D’accord, les départs de Nathan Beaulieu et Alexei Emelin risquent d’être oubliés assez rapidement. Par contre, celui d’Andrei Markov pince encore.  Difficile de remplacer le #79, avec ses nombreuses responsabilités et son expérience.

Est-ce qu’on peut s’attendre à une belle compétition à la ligne bleue? Oui. Le CH a beaucoup de profondeur? Aucun doute. L’attaque est talentueuse, jeune et spectaculaire? Probablement plus que l’an passé. Par contre, il semble manquer quelque chose en défense.  

Malgré tous les points d’interrogation, mettons que Montréal a droit au pire scénario et que l’équipe en arrache en défense pour débuter la saison, il n’y aura pas lieu de paniquer. Avec 8 millions de dollars sous le plafond salarial, Bergevin aura le temps de faire du lèche-vitrine et il aura l’option d’ajouter un gros nom à la formation si l’équipe en a besoin.  Même s’il en a déjà joué plusieurs, il lui reste encore quelques cartes sous la cravate.

Chaque camp d’entraînement comporte des surprises. L’an passé, il y a eu l’attaquant Artturi Lehkonen. Cette année, peut-être que ce sera au tour des défenseurs Noah Juulsen et Jakub Jerabek?  La transition de la KHL à la LNH n’est jamais facile. Parlez-en à Jiri Sekac! On verra bien pour Jerabek. Du côté de Juulsen, il serait très surprenant de le voir débuter la saison à Montréal mais rien n’empêche le CH de l’appeler en renfort si le jeune de 20 ans progresse comme prévu.  

Avant de partir, il ne faut pas oublier Éric Gélinas et Joe Morrow qui risquent de lutter pour un poste comme 6e ou 7e défenseurs.  

En attendant, Bergevin a beau dire que sa défense sera meilleure mais sur papier, il a besoin de meilleurs arguments pour me convaincre….