dimanche, 30 déc. 2012. 13:30

UFA, Russie - Ils ont été les premiers à être nommés lors des deux derniers repêchages de la LNH, les deux par la même équipe, et la première fois que Ryan Nugent-Hopkins, du Canada, et Nail Yakupov, de la Russie, sauteront sur la même patinoire, ils seront des adversaires.

Les capitaines de leur équipe respective au championnat mondial junior seront à suivre lors du match le plus intéressant du tour préliminaire.

Le gagnant du match de lundi terminera au premier rang du groupe B et obtiendra un laissez-passer pour les demi-finales, tandis que le perdant devra passer par les quarts de finale. Il sera aussi amusant de voir quel super espoir des Oilers d'Edmonton guidera son pays vers les plus grands honneurs.

«Je ne l'ai jamais vu jouer sur place, donc j'ai hâte, avait déclaré Nugent-Hopkins en parlant de Yakupov plus tôt cette semaine. Évidemment, c'est un joueur avec un talent spécial et j'ai hâte de jouer à ses côtés dans un avenir rapproché.»

Nugent-Hopkins, de Burnaby, en Colombie-Britannique, a été le premier choix lors du repêchage en 2011 et a déjà disputé une saison avec les Oilers.

En raison du lock-out dans la LNH, il a pu se rendre à Oufa et évoluer au centre du premier trio du Canada. Nugent-Hopkins n'avait pas participé au tournoi l'an dernier puisque les Oilers avaient décidé de ne pas le libérer.

Les Oilers ont sélectionné Yakupov au premier rang du repêchage en juin dernier. Le jeune ailier de 19 ans aurait probablement évolué avec Nugent-Hopkins à Edmonton s'il n'y avait pas eu de lock-out.

Le Russe a été élogieux à l'endroit de Nugent-Hopkins.

«Il est un bon joueur, a-t-il dit. Il a du talent à revendre. Il a inscrit des points. Il est plutôt bon. Nous allons voir demain (lundi).»

Nugent-Hopkins a indiqué que Yakupov et lui n'ont jamais patiné ensemble. Ils se sont rencontrés brièvement en juin à Pittsburgh dans le cadre du repêchage, mais puisque ni l'un ni l'autre n'anticipait le lock-out, le sujet du championnat mondial junior à Oufa n'a jamais fait surface.

Le directeur général des Oilers Steve Tambellini n'est pas présent à Oufa, mais il a dit que le match de lundi serait un beau moment pour l'équipe.

«Ils vont être dans le moment, mais de voir Ryan Nugent-Hopkins, capitaine du Canada, et Nail Yakupov, capitaine de la Russie, s'affronter, ce sera excitant pour tout le monde au sein de cette organisation», a dit Tambellini.

Nugent-Hopkins domine les marqueurs depuis le début du tournoi avec trois buts et cinq aides en trois matchs. Yakupov a inscrit un but et trois aides en trois rencontres.

«Nous n'avons pas vraiment de rivalité, a rappelé Nugent-Hopkins. Nous allons être dans la même équipe bientôt.

«Pour moi et tous les gars dans le vestiaire, c'est la Russie contre le Canada. Ce sera un match intense. C'est le genre de matchs que nous aimons.»