samedi, 19 janv. 2013. 10:51

Le Collège Laflèche a fait un bond de 48 points en 2005-2006!

Un des plus beaux retours d'une équipe de la LHJAAAQ Depuis 25 ans, à chacun des galas de la Ligue de hockey junior AAA du Québec, une équipe est honorée pour avoir effectué le plus beau retour après une saison difficile. Lors du dernier gala méritas qui a eu lieu le 10 mars 2012 au Palace de Laval, ce sont les Loups de La Tuque qui ont mérité cet honneur, ayant récolté 29 points de plus que lors de la saison 2010-2011, leur première dans le circuit.

Dirigés par le nouvel entraîneur Richard Lalonde, les Loups ont montré un nouveau visage la saison dernière. En 49 parties, en saison régulière, ils ont conservé un dossier de 26-20-1-2 pour 55 points comparativement à une piètre fiche de 11-34-3-1 pour 26 points en 2010-2011.

Ancienne concession des Filons de Thetford Mines, les Loups ont pu ainsi participer aux séries, éliminant les Maroons de Lachine en cinq parties en huitièmes de finale avant de subir l'élimination en cinq parties face aux champions de la saison régulière, les Cougars du Collège Champlain de Sherbrooke.

Sous la direction d'un nouveau directeur général (Richard Lalonde), les Loups ont effectué un bond extraordinaire en 2011-2012. Il reste que l'un des plus beaux retours dans les 25 années de la LHJAAAQ a été enregistré en 2005-2006 par l'ancienne concession du Titan de Princeville, le Titan du Collège Laflèche de Trois-Rivières.

En effet, en l'intervalle d'une seule saison, le Collège Laflèche a réalisé un bond de 48 points à la suite de l'arrivée de l'entraîneur en chef, Robert Dubuc.
Ainsi, en 2004-2005, la formation du propriétaire Léo-Guy Morrissette a terminé la saison avec un maigre total de 37 points (17-28-1-2). Puis, est arrivé Dubuc en 2005-2006, et le Titan a clôturé l'année avec une impressionnante récolte de 75 points (36-12-3-0), soit plus de 48 points de plus que la saison précédente.
En fait, le Titan a remporté 19 victoires de plus et subi 16 défaites de moins. Tout un revirement, avouons-le. Dans son alignement, le Collège Laflèche comptait d'excellents joueurs tels Stéphane Boileau, Samuel Bergeron, Alexandre Bellefleur, Maxime Robert, Mathieu Sainte-Marie, Ken Dufresne et Maxime Gougeon.
Ces deux derniers ont été choisis les joueurs du mois Sherwood à une reprise durant la saison alors que le jeune défenseur Maxime Pomerleau a mérité le titre à deux occasions.

Pomerleau a d'ailleurs été choisi dans l'équipe d'étoiles des joueurs recrues à la ligne bleue en compagnie de David Maltais, du Collège Français de Longueuil.
Devant le filet, on retrouvait un autre porte-couleurs du Collège Français, Kevin Maletto alors qu'à l'avant, il y avait un certain David Perron, des Panthères de Saint-Jérôme, Michel Bélair, des Lions du Collège Saint-Lawrence et Samuel Bergeron, du Collège Laflèche.

Pierre Sévigny, du Collège Saint-Lawrence, était l'entraîneur. Cette saison-là, Robert Dubuc a été en nomination pour le titre d'entraîneur par excellence en compagnie de Judes Vallée, des Cougars du Collège Champlain de Sherbrooke et Dominique Ducharme, de l'Action de Joliette.

Le Collège Laflèche a cependant été éliminé dans les séries et c'est l'Action de Joliette qui devait remporter la coupe NAPA pour ensuite donner à la Ligue de hockey junior AAA du Québec sa quatrième coupe Fred Page en 11 ans à Pembroke, Ontario.
L'année suivante, en 2006-2007, Robert Dubuc acceptait l'offre des Cobras de Terrebonne et le Collège Laflèche a chuté de nouveau au classement. D'ailleurs, le Titan n'a récolté que 17 points (7-42-1-1) en 2007-2008, la dernière saison de l'équipe à Trois-Rivières. Léo-Guy Morrissette a ensuite vendu sa concession à la ville de Princeville guidée par Claude Leblanc et Jean Provencher.

Dirigé par Mario Roy, le Titan a rebondi une fois de plus en 2008-2009 lorsque l'équipe a clôturé la saison 2008-2009 avec 63 points (29-15-1-4), soit 46 de plus que la saison précédente. Contre toute attente, Princeville s'est faufilé jusqu'en finale de la ligue avant de s'avouer vaincu en quatre parties face aux Cougars du Collège Champlain de Sherbrooke, les champions de la coupe NAPA 2008-2009.

Par ailleurs, les Inouk de Granby ont fait un bond de 22 points lors de la saison 2007-2008 en amassant 76 points (36-12-1-3) comparativement à 54 (24-23-4-2) en 2006-2007.

En 2010-2011, ce sont les Braves de Valleyfield qui ont effectué le plus beau retour avec un 31 points de plus que la saison précédente. Ainsi, ils ont clôturé la campagne avec une récolte de 64 points (31-16-1-1) comparativement à 33 (16-33-1-0) en 2009-2010.

Source
Gilles Vachet, LHJAAAQ