lundi, 12 janv. 2009. 15:57

Il y a un scénario qui se dessine depuis le début de la saison. Les deux meilleures équipes de la section nord-est (Boston et Montréal) vont se battre jusqu'à la toute fin pour le premier rang.

Le Tricolore avait 14 points de retard sur les Bruins il y a 10 jours, mais a quand même retranché quatre points à cette avance depuis. En plus, le Canadien possède un match en main.

Pour l'entraîneur-chef de la formation de Boston, Claude Julien, rien n'est encore acquis. "Le match de mardi en est un de quatre points", de dire Julien lorsqu'on l'a rejoint à son bureau. Je regarde le classement et ça demeure serré même si le Canadien compte plusieurs blessés. On en a aussi. Ce sera intense. Et même si quelques joueurs (Georges Laraque) ne seront pas de la rencontre de mardi, ce sera du pareil au même".

Justement, si les Bruins ont quelques blessés, il est possible que certains d'entre eux soient en mesure de jouer mardi. "Milan Lucic a patiné lundi et il pourrait être de la rencontre. Shane Hnidy sera de retour, lui qui était blessé à un œil."

On parle ici de joueurs qui n'ont pas peur de s'imposer physiquement et qui peuvent rendre la vie difficile à l'adversaire.

Est-ce que Mike Komisarek tentera de prendre sa revanche sur Lucic? Le gros défenseur avait subi une luxation de l'épaule gauche lors de son combat contre lui cet automne. Pas certain que Komisarek devrait prendre ce risque. Mais je suis convaincu d'une chose : si Lucic joue, il va se faire un plaisir de brasser l'adversaire et Guy Carbonneau devra trouver une façon de le ralentir, même si Georges Laraque n'est pas de la rencontre.

Rencontre Carbo-Julien

Comme vous le savez, la rivalité entre le Canadien et les Bruins se retrouvent à tous les niveaux. Derrière le banc des deux équipes, vous avez deux entraîneurs qui vivent chaque moment de cette rivalité. Et ironiquement, les deux travailleront ensemble au match des étoiles dans une douzaine de jours.

Claude Julien n'y voit que du positif.

"Vous savez, Guy et moi avons réagi dans le feu de l'action. On veut gagner et mardi on sera encore des adversaires. Mais à la pause du match des étoiles, ce sera la même chose que lors de nos réunions des entraîneurs l'été. On mettra tout ça de côté et on va s'amuser".

Parlant de plaisir, Claude Julien a bien hâte de retourner derrière le banc du Canadien le temps d'un match. " Vous savez, j'ai adoré mon séjour à Montréal. J'ai quitté en très bon terme avec tout le monde, que ce soit la direction de l'équipe et les médias. Le match des étoiles n'est pas très exigeant pour les entraîneurs. Je vais là pour représenter les Bruins et ceux qui m'ont aidé là-bas depuis le jour un. Je vais me reposer aussi, du moins je l'espère".

Lecavalier : dossier complexe

Je termine cette chronique pour vous glisser un mot sur Vincent Lecavalier. Comme vous le savez, les informations contradictoires sont très nombreuses depuis une semaine.

C'est un dossier très complexe parce qu'on ne sait pas ce que veut vraiment la direction du Lightning. Garder Vincent ou l'échanger afin de reconstruire l'équipe?

Une chose est certaine. Personne ne sait vraiment comment ce dossier va se terminer.

Reste que c'est une semaine très importante. Il y aura des réunions entre l'agent de Vincent Lecavalier, Kent Hughes, et la direction de l'équipe. Toutes les cartes seront sur la table et personne ne pourra cacher son jeu.

Par la suite, on verra bien quelle décision sera prise. Mais il faudra encore attendre quelques heures, sinon quelques jours pour en savoir plus.

Un dossier très complexe, mais qui pourrait finalement se régler une fois pour toute.