RDS.ca mercredi, 8 juin 2011. 23:50

BOSTON - Les Bruins de Boston étaient en mission durant leur séjour à domicile et ils peuvent dire qu'ils ont atteint leur objectif, puisqu'ils retournent à Vancouver avec une égalité de 2-2 dans la série.

Les Bruins ont blanchi les Canucks 4-0 dans le quatrième match de la finale de la coupe Stanley, mercredi soir, pour réduire cette ultime série à un deux de trois.

Ils ont complètement dominé les Canucks dans un deuxième match de suite, après leur convaincante victoire de 8-1, lundi.

Rich Peverley a ouvert la marque en première période. Après avoir saisi la passe de David Krejci en zone neutre, Peverley s'est faufilé entre Raffi Torres et Sami Salo tout près de la ligne bleue pour filer seul devant Roberto Luongo.

Peverley a déjoué le gardien des Canucks d'un tir entre les jambières pour faire 1-0 à 11:59 de la première période.

Michael Ryder, qui avait frappé le poteau en toute fin de première période, n'a pas raté sa chance en deuxième, en doublant l'avance des siens grâce à un tir des poignets précis, décoché à la hauteur du cercle des mises en jeu, à 11:11.

Puis Brad Marchand en a ajouté un peu plus de deux minutes plus tard alors que les deux équipes évoluaient à quatre contre quatre. Keith Ballard n'a pas été en mesure de contrôler la rondelle à l'embouchure de son filet et Marchand a envoyé le disque du revers derrière Luongo, au grand plaisir de la bruyante foule du TD Garden. Les partisans s'amusaient d'ailleurs à scander `We want cup (Nous voulons la coupe)!'

Après avoir excellé au cours des deux premiers matchs de la finale, signant notamment un jeu blanc, Luongo a accordé 12 buts en un peu plus de cinq périodes. Cory Schneider l'a d'ailleurs remplacé après le quatrième but des Bruins mercredi. Lors du match précédent, une dégelée de 8-1, Luongo était resté devant son filet durant toute la rencontre.

Sur le quatrième but, le cerbère québécois avait tenté de faire dévier la rondelle en la harponnant, mais celle-ci s'est plutôt retrouvée directement sur Peverly, qui était poussé par Ryan Kesler en direction du filet, et la rondelle est passée entre le patin de Luongo et le poteau.

Les gros canons des Canucks se sont aussi fait discrets à Boston. Le capitaine Henrik Sedin n'a pas marqué à ses huit derniers matchs et il a enregistré son premier tir de la série dans ce match no 4.

Les Bruins ont réussi à écouler six pénalités. Ils ont aussi pu compter sur le brio de Tim Thomas. Le gardien des Bruins a été fidèle à son habitude, y allant de quelques arrêts acrobatiques.

Pour une troisième fois depuis le début de la série, Thomas a frustré Christopher Higgins en échappée. L'ancien du Canadien n'a pas trouvé le fond du filet à ses sept derniers matchs.

Les Canucks ont aussi résisté à cinq infériorités numériques, mais ont accordé tous leurs buts à forces égales.

Luongo a effectué un total de 16 arrêts avant d'être retiré du match. Son remplaçant Schneider n'a pas accordé de but sur neuf tirs. Tim Thomas a repoussé les 38 rondelles dirigées contre lui.

Les pertes des défenseurs Dan Hamhuis, blessé au bas du corps lors du premier match de la série, et d'Aaron Rome, suspendu pour le reste des séries à la suite de son coup contre Nathan Horton, commencent à se faire sentir du côté des Canucks, qui semblent souvent débordés par les attaquants des Bruins.

Le cas de Hamhuis est réévalué à chaque jour.

La série se transportera maintenant à Vancouver, où le match no 5 sera disputé vendredi soir.