lundi, 26 sept. 2011. 19:05

MONTRÉAL - L'embauche du joueur autonome Chris Campoli en vue de la prochaine saison n'est ni une indication qu'Andrei Markov tarde à guérir, ni un signe de désaveu à l'endroit des jeunes défenseurs du Canadien, a indiqué Pierre Gauthier, lundi.

C'était ni plus ni moins une occasion d'améliorer l'équipe sans céder quoi que ce soit en retour, a souligné le directeur général du Canadien, quelques heures après l'embauche de l'arrière de 27 ans à raison d'un salaire de 1,75 million $ US.

« L'amélioration de l'équipe est un travail qui se fait 365 jours par année et nous avons vu là une occasion d'ajouter un défenseur qui a 400 matchs d'expérience dans la Ligue nationale, qui peut être utile à une équipe dans plusieurs facettes du jeu, a noté Gauthier. Il fera partie de notre groupe de sept à huit défenseurs. »

Jacques Martin a abondé dans le même sens que son patron, lundi, après la rencontre face aux Bruins de Boston au Centre Bell : l'embauche de Campoli n'est pas un commentaire sur les performances des autres défenseurs.

« L'expérience des années passées nous ont permis de voir qu'une équipe n'a jamais assez de bons défenseurs, a noté le vétéran entraîneur. Campoli est un défenseur qui a fait ses preuves et qui va aider notre club. »

Au sujet de Markov, Gauthier a affirmé que le processus de guérison continuait de bien se dérouler.

« S'il rate des matchs en début de saison, il ne s'agira que de quelques-uns », a-t-il assuré.

Le DG du CH a par ailleurs affirmé que l'embauche de Campoli n'a pas été effectuée parce que la direction est déçue du jeu des Yannick Weber, Raphael Diaz ou Alexei Yemelin jusqu'ici en matchs préparatoires.

« Ce n'est pas réactif du tout, a dit Gauthier. M. Campoli s'est retrouvé dans une situation difficile, où le marché (des joueurs autonomes) n'était pas évident à la fin juillet, après que les Blackhawks eurent renoncé à se conformer à ce que l'arbitre lui avait accordé comme salaire. On ne sait jamais comment les choses peuvent aboutir dans ces cas-là, et pour nous ç'a abouti aujourd'hui. »

Gauthier a par ailleurs fait savoir que parmi les 10 blessés qu'on retrouve chez le Canadien à l'heure actuelle, seuls l'attaquant Hunter Bishop et le défenseur Brendon Nash souffraient de blessures plus sérieuses.

« Tous les autres devraient être prêts à temps pour le début de la saison, ou à peu près», a affirmé le directeur général, en faisant allusion à Markov, David Desharnais, Lars Eller, Olivier Fortier, Louis Leblanc, Joonas Nattinen, Ryan White et Ian Schultz.

En 397 matchs en carrière dans la LNH, Campoli a marqué 33 fois en plus de se faire complice de 102 autres filets. Le Torontois a été échangé aux Blackhawks par les Sénateurs d'Ottawa en février. Il a obtenu quatre buts et 17 aides en 77 matchs la saison dernière.

« C'est un défenseur d'expérience, a souligné Michael Cammalleri. C'est le genre de joueur qui peut adopter un rôle offensif ou défensif, et ainsi s'adapter en fonction des besoins de l'équipe. »

Quinze joueurs retranchés

Le Canadien a par ailleurs réaffecté quatre athlètes à leur équipe junior, lundi, et 11 autres au club-école de la Ligue américaine, les Bulldogs de Hamilton.

L'attaquant Olivier Archambault (Voltigeurs de Drummondville) ainsi que les défenseurs Morgan Ellis (Screaming Eagles du Cap-Breton), Nathan Beaulieu (Sea Dogs de Saint-Jean) et Jarred Tinordi (Knights de London) retrouveront leur équipe respective cette semaine.

« Il a été très bon, a dit Gauthier de Beaulieu. Les choses deviennent parfois plus difficiles à mesure que le camp avance, mais il aura vécu une expérience positive. »

De leur côté, les attaquants Alexander Avtsin, Alain Berger, Andrew Conboy, Phil DeSimone, Philippe Lefebvre, Dany Massé et Brock Trotter, les défenseurs Mark Mitera et Joe Stejskal ainsi que les gardiens Robert Mayer et Peter Delmas se retrouveront désormais sous les ordres de Clément Jodoin, le nouvel entraîneur-chef des Bulldogs.