dimanche, 23 oct. 2011. 14:28

Le Canadien a procédé à une transaction mineure dimanche, mais j'aurais préféré assister à un geste plus important.

Bien sûr, il faut toujours être deux pour danser quand tu souhaites conclure une transaction. Présentement, ça ne va pas bien pour le Canadien et je pense que l'option de transiger devenait celle à privilégier parce que les solutions à l'interne n'existent pas.

Malheureusement, je ne crois pas que ce changement de personnel sera suffisant pour transformer des défaites en victoires.

Petteri Nokelainen et Garrett Stafford ne sont pas des joueurs que nous connaissons beaucoup et ils ajoutent un peu de profondeur.

Dans le fond, ça change le mal de place, mais ce n'est pas une transaction majeure alors que les amateurs s'attendaient à un geste plus significatif considérant le rendement du Canadien.

Je pense qu'un changement mineur ne vaut pas le coup et que le Canadien aurait dû y aller d'une transaction majeure.

En fait, tant qu'à agir en douceur, j'aurais préféré que le Canadien rappelle Gabriel Dumont et Frédéric St-Denis surtout que Dumont aurait ajouté un petit côté agitateur.

J'ai l'impression que le CH brasse un peu la marmite, mais ça ne change pas grand-chose. Jacques Martin aurait pu s'asseoir avec Pierre Gauthier et lui dire : « J'ai besoin d'un défenseur défensif et robuste en plus d'un attaquant. Qui est disponible sur le marché et de qui peut-on se départir? »

C'est vrai que le Canadien ne perd rien dans cette transaction puisque Brock Trotter n'obtenait pas la chance qu'il recherchait dans la LNH et que la valeur d'un choix de septième ronde est minime.

L'annonce du Canadien me fait plutôt penser à une transaction effectuée par une équipe qui connaît du succès et qui cherche à ajouter de la profondeur. Mais ça ne ressemble pas à la situation du Tricolore et c'est une transaction majeure que ça prenait.

*Propos recueillis par Éric Leblanc