RDS.ca mardi, 5 févr. 2013. 20:33 (Dernière mise à jour: mercredi, 6 févr. 2013. 22:36)

MONTRÉAL - Un relâchement du Canadien en tout début de troisième période aura procuré un gain de 2-1 aux Bruins de Boston, qui signent ainsi une cinquième victoire consécutive contre leurs rivaux de la division Nord-Est, mercredi soir.

Tyler Seguin a marqué son deuxième de la campagne avec seulement 14 secondes d’écouler au troisième vingt. David Krejci a ensuite donné l’avance pour de bon aux visiteurs en déjouant Carey Price moins de deux minutes après son coéquipier.

Subban attendait les Bruins pour marquer
Subban attendait les Bruins pour marquer

Le premier but de la saison de P.K. Subban sera donc ombragé par ce revers. Le défenseur du CH a déjoué Tuukka Rask à 10:53 du deuxième vingt. Son tir de la pointe a dévié sur le bâton de Rich Peverley avant de terminer son chemin au fond du filet. Andrei Markov et Tomas Plekanec obtiennent les mentions d'aide sur le filet inscrit avec un homme en plus.

C’était la sixième fois que le Canadien (6-3) menait après deux périodes cette saison, mais la première qu’il échappe cette avance.

« Nous étions en position pour remporter cette rencontre et j’ai aimé notre préparation. Nous avons joué contre une équipe très équilibrée, mais une mauvaise exécution sur deux jeux nous a coûté le match. On va apprendre de nos erreurs », a déclaré Michel Therrien lors de son point de presse à la suite de la défaite de sa troupe.

Fait rare, le Tricolore a dominé ses rivaux bostonnais au chapitre de la robustesse. Le Canadien a donné 31 mises en échec contre 26 pour les Bruins.

Baisse de régime en deuxième

Le deuxième vingt a été moins rythmé que les deux autres. Le Canadien a moins bourdonné en territoire adverse et le gardien des visiteurs n’a pas vraiment eu à se signaler.

« Nous avons eu une deuxième période difficile. Nous avons arrêté ce que nous faisions en première. Les deux buts en troisième ont tué notre momentum. On va prendre l’avion et oublier ce match et se préparer pour demain», a affirmé le capitaine Brian Gionta. Le Tricolore prenait un vol après la partie vers Buffalo où il affrontera les Sabres jeudi soir.

Le but du no 76 ne pouvait pas soulager le revers de sa formation. « Comme équipe, nous devons être meilleurs pendant 60 minutes. Nous allons nous jouer mieux demain. Je crois que nous avons joué du bon hockey jusqu’ici. Nous créons cette identité, nous avons tout de même bien fait ce soir », a relaté Subban.

Les Bruins, qui n'ont marqué que trois buts en 30 avantages numériques avant cette partie, ont été incapables d’en inscrire un sur quatre jeux de puissance mercredi soir.

Lors du premier avantage numérique du CH en première, Markov avait comme partenaire Subban. En deuxième, Raphael Diaz a été employé avec le défenseur russe sur la première vague comme c’est le cas depuis le début de la saison.

Rask, la vedette des 20 premières minutes

Sans la prestation de Rask en première, l’issue de la rencontre aurait pu être très différente. Le gardien des Bruins (7-1-1) a été brillant lors du premier vingt réalisant plusieurs beaux arrêts pour garder le tableau indicateur vide. Ses coéquipiers lui devaient une fière chandelle.

« Tuukka a joué un fort match. Mon but me fait du bien et je suis content que nous ayons les deux points », a mentionné Seguin, qui n’avait pas marqué depuis le 28 janvier.

Néanmoins, il reconnaît que la performance de son équipe n’était pas à la hauteur en début de match. « Nous ne jouions pas comme si nous étions préparés pour un match de première place, mais heureusement nous avons montré notre caractère en troisième », a-t-il dit après le match.

Comme lors de ses trois derniers départs, Price n'a pas été très occupé lors du premier vingt, lui qui n'a reçu que quatre lancers.

Le premier tir à lui faire face est venu avec 8:36 à faire en première.

Les Bruins trônent actuellement au sommet de l'Association Est avec 15 points. Les hommes de Michel Therrien accusent maintenant trois points de retard.

Ryan White a été de nouveau laissé de côté en compagnie de Yannick Weber et Tomas Kaberle. Les attaquants Brad Marchand et Daniel Paille n’étaient pas de l’alignement de Boston en raison de blessures.

Ryan Spooner disputait son premier match dans la LNH pour Boston, lui qui était un coéquipier d'Alex Galchenyuk l'an dernier avec le Sting de Sarnia.

En son et images : Bruins-Canadiens
En son et images : Bruins-Canadiens
« Rask s'est vraiment démarqué »
« Rask s'est vraiment démarqué »