jeudi, 4 juil. 2013. 19:11

Daniel Brière est un joueur qui excelle quand ça compte. Ses statistiques en séries éliminatoires sont impressionnantes. Il peut jouer à l’aile droite, ce qui n’est pas négligeable, car c’est peut-être la position la plus faible chez le Canadien. Si on décide de le faire jouer au centre, je le verrais très bien avec Gallagher à droite.

C’est certain qu’on va l’employer en avantage numérique. Aucun doute que cela assure un bon jeu de puissance au CH. Daniel Brière, c’est un joueur d’expérience et un guerrier. C’est un petit joueur, oui, mais c’est un petit joueur extrêmement respecté dans la Ligue nationale. À Montréal, il sera animé du désir de démontrer qu’il est loin d’être un joueur fini. Évidemment, le Canadien se retrouve avec plusieurs petits attaquants, ce qui peut paraître inquiétant. Par contre, je crois que c’est loin d’être terminé.

Avec l’acquisition de Brière, je ne serais pas surpris que Tomas Plekanec soit échangé. Plekanec est un joueur qui a une valeur sur le marché des transactions. En plus, l’ouverture du marché des joueurs autonomes, c’est demain à midi, et le Canadien voudra certainement signer un autre joueur.

Propos recueillis par Samuel Thibault