RDS.ca vendredi, 12 avr. 2013. 20:56

TORONTO - Maintenant qu'il a atteint son objectif de participer aux séries, l'heure est au mini-bilan chez le Canadien.

Passer de la 15e place aux équipes de tête est impressionnant, mais la ténacité et l'esprit d'équipe sont deux éléments importants selon les responsables de ce revirement de situation, pour expliquer ces succès.

« J’aime la façon dont on rebondit après une contre-performance, remarque le capitaine Brian Gionta. Il nous arrive de fournir un effort insatisfaisant, mais les mauvaises habitudes n’ont pas le temps de s’installer. Après un mauvais match, on revient généralement en force. »

« Avec la dernière place de l'année dernière, c'était important qu'on revienne non seulement dans les séries, mais qu’on le fasse en confiance. On n'est pas huitième ou neuvième, on est en haut du classement », note David Desharnais.

« C’est amusant de faire partie de cette équipe. C’est agréable de se présenter à l’aréna à chaque jour et de tout donner pour les gars à ses côtés quand la chimie est aussi bonne » fait remarquer P.K. Subban, qui partage la tête du classement des marqueurs de l’équipe avec Michael Ryder.

Les choses ne s'arrêtent pas là pour les hommes de Michel Therrien. Avec encore huit matchs à disputer, ils ont d'autres objectifs en tête.

« À partir de maintenant, notre but est de rafler le titre de notre division et de s’assurer de l’avantage de la glace, affirme Gionta. Il y a encore beaucoup à gagner et aucun match n’est facile à ce stade de la saison. »

« Tu ne tournes pas l’interrupteur à on ou off, illustre Desharnais. On doit développer de bonnes habitudes et entrer dans les séries avec confiance. »

Pendant ce temps à Toronto, on rêve d'une confrontation printanière entre le Canadien et les Maple Leafs, qui tentent toujours de se classer pour les séries. Les joueurs des deux équipes verraient d'un bon oeil un tel affrontement.

« Ça serait fou, pas de doute là-dessus, approuve Ryder en riant. J’ignore à quand remonte une telle confrontation, mais ça serait assurément très intense! »

« Personne ne pense à ça présentement, soutient quant à lui le défenseur des Leafs John-Michael Liles. C’est davantage un truc pour les médias. Tout le monde soulève cette possibilité, mais pour nous c’est tout ce que c’est, une possibilité. Rien n’est garanti. »

C'est Carey Price qui sera devant le filet du Canadien samedi. Chez les Leafs, la présence de Mikhail Grabovksi est incertaine puisque l’ancien du Tricolore est ennuyé par des problèmes gastriques.

*D’après un reportage de Chantal Machabée.

« Avec une bonne chimie, tout est possible »
« Avec une bonne chimie, tout est possible »
« C'était important de revenir en force »
« C'était important de revenir en force »
« C'est le fun de jouer cette année »
« C'est le fun de jouer cette année »