RDS.ca,
samedi, 18 janv. 2014. 21:47

TORONTO - Pour une quatrième fois depuis le début de la nouvelle année, le Canadien de Montréal a enchaîné une victoire avec une défaite, cette fois par la marque de 5-3, samedi, contre les Maple Leafs de Toronto.

Après un match enlevant contre les Sénateurs d'Ottawa jeudi dernier, quand le Canadien l'avait emporté 5-4 en prolongation après avoir échappé une avance de 3-0, on a eu droit à un match plutôt ordinaire selon les standards des duels entre le Canadien et les Maple Leafs.

En son et images : Canadiens - Maple Leafs

Le Tricolore a tout de même effacé un retard de 3-1. Brian Gionta, qui célébrait son 35e anniversaire de naissance, a d'abord réduit l'écart à un but avec 11,2 secondes à faire au deuxième engagement. David Desharnais a ensuite créé l'égalité après 9:06 de jeu en troisième période en déviant un tir inoffensif de P.K. Subban.

Cependant, James van Riemsdyk a fait la différence en faisant bouger les cordages avec 5:33 à faire en temps réglementaire. Il a profité d'une remise parfaite de Tyler Bozak devant le but pour dévier la rondelle dans le haut du filet.

Joffrey Lupul a été crédité d'un but dans un filet désert avec quatre secondes à écouler au cadran.

« C'est quelques erreurs individuelles qui nous ont coûté ce match-là, donc c'est sûr que c'est décevant, a mentionné l'entraîneur-chef du Canadien Michel Therrien. Mais les gars ont offert un bel effort, avec beaucoup d'enthousiasme de la part de notre équipe.

« On n'a jamais abdiqué, même quand on tirait de l'arrière. »

Cody Franson, Phil Kessel et Mason Raymond avaient donné une avance de 3-1 aux Maple Leafs (25-20-5), qui ont signé une quatrième victoire d'affilée. Nazem Kadri a récolté deux aides. Jonathan Bernier a stoppé 30 tirs et a signé une première victoire en quatre décisions face au Canadien.

Brendan Gallagher avait marqué le premier but du Canadien (27-17-5), qui n'a plus que quatre points d'avance sur les Leafs au troisième rang dans la section Atlantique avec un match de plus à disputer.

Après avoir brillé contre les Sénateurs avec 40 arrêts, Carey Price a accordé quatre buts sur 29 tirs. Le Tricolore a concédé quatre buts ou plus pour une septième fois à ses 10 derniers matchs.

« J'ai aimé la manière dont on a joué tout le match, a analysé Therrien. On appliquait une bonne pression. C'est ça qui est décevant. On sort d'ici les mains vides quand on a l'impression qu'on méritait un meilleur sort. »

La Sainte-Flanelle complétera son voyage de quatre rencontres en se rendant à Pittsburgh et Detroit, mercredi et vendredi. Elle sera de retour au Centre Bell samedi prochain, afin d'y affronter les Capitals de Washington.

« On sort les mains vides »

Le défenseur Alexei Emelin a mal paru sur le premier but du match après 4:49 de jeu en première période. Kadri l'a complètement déjoué avant de remettre de l'autre côté à Franson, qui a inscrit son troisième de la campagne.

Le Canadien a créé l'égalité avec 2:31 à faire au premier vingt. Après avoir mis fin à une séquence de 0-en-17 en avantage numérique face aux Sénateurs, la troupe de Michel Therrien a à nouveau frappé avec un homme en plus. Un tir sur réception d'Andrei Markov a atteint Max Pacioretty au dos et le retour s'est retrouvé sur la lame du bâton de Gallagher, qui a surpris Bernier alors que la majorité des joueurs tentaient toujours de repérer la rondelle.

Quelques instants après avoir été frustré en échappée par Price, Kessel s'est racheté en provoquant un revirement dans la zone du Tricolore. Raymond a repris la rondelle et s'est dirigé vers l'arrière du filet. Il a remis devant et Kessel en a profité pour marquer son 23e but de la saison et son 300e point en carrière dans l'uniforme des Leafs.

Kadri s'est transformé en magicien une autre fois pendant une punition à Emelin. Il a effectué un tir-passe parfait à travers quelques bâtons en direction de Raymond. Price a bien suivi le jeu, mais le tir de Raymond a quand même trouvé le fond du filet.

Gionta et Desharnais ont toutefois ramené les deux équipes à la case départ avant que Van Riemsdyk ne replace les Maple Leafs en avant pour de bon.

Bernier a ensuite fermé la porte en résistant aux derniers assauts du Tricolore.

Par ailleurs, le Canadien a annoncé à la suite du match le renvoi de Nathan Beaulieu et Joonas Nättinen à Hamilton.

Un bon match de hockey
En montagnes russes