RDS.ca jeudi, 21 févr. 2013. 22:25

Thomas Hickey a inscrit son premier but en carrière, sur une superbe pièce de jeu en prolongation, et les Islanders ont mis à la série de cinq victoires du Canadien. 

Hickey a procuré un gain de 4-3 aux Islanders en complétant une magnifique composition de John Tavares et Michael Grabner. 

Le Canadien menait pourtant 2-0 après la période initiale et semblait se diriger vers un triomphe facile. Malgré la défaite, le CH demeure au premier rang de l'Association Est avec 24 points tout comme les Devils, mais la formation montréalaise possède une victoire de plus.

Les Islanders ont cependant retrouvé leur conviction au retour de l’entracte pour finalement avoir le dessus. Matt Moulson a marqué deux buts en supériorité numérique et Frans Nielsen a nivelé le pointage en troisième période. 

En son et images : Islanders-Canadiens
En son et images : Islanders-Canadiens

«On était en plein contrôle dans la première moitié du match, mais on a semblé perdre notre énergie par la suite. On dirait qu’on a manqué de gaz…», a raconté l’entraîneur de Montréal dans un point de presse très expéditif.

«Quand on menait 2-0, on a cru que ce serait facile pendant tout le match. On a écopé de punitions qui ont coûté deux gros buts et ils ont joué avec plus d’intensité que nous par la suite», a confié Bouillon sans détour.

«C’est le genre de match qui me faisait peur et on s’est fait jouer un tour», a-t-il ajouté.

Max Pacioretty a tout de même compté deux buts et il a amassé sept points depuis quatre matchs.

L’autre but du Tricolore appartient à Travis Moen et il a trouvé le fond du filet dès la 49e seconde de l’affrontement. La troupe de Michel Therrien inscrivait le premier but pour la 13e fois en 17 matchs.

Ces deux buts du numéro 67 ont permis de revoir la chimie de l’an dernier entre lui, David Desharnais et Erik Cole.

Le premier but de Pacioretty a été réussi sur le jeu de puissance. Le Canadien était 0 en 23 depuis six matchs avec l’avantage d’un joueur.

«Nous n’avons pas d’excuses pour cette défaite. Nous n’avons pas bien joué en deuxième moitié de la rencontre», a commenté Moen.

Carey Price a été confronté à 25 lancers pendant ce match dont seulement trois au premier tiers.

Brandon Prust est venu à la défense de son coéquipier Lars Eller en deuxième période contre le géant de six pieds huit pouces et 249 livres, Joe Finley. Ce dernier avait poussé Eller dans la bande alors qu’il faisait face à celle-ci.

En première période, le Canadien s’est moqué des Islanders en dominant 14-2 au chapitre des tirs pour prendre les commandes 2-0.

«Nous avons laissé les Islanders prendre le contrôle de la partie après avoir connu un bon départ. C’est souvent une bataille d’unités spéciales et nous aurions dû mieux faire dans cette facette», a résumé le capitaine Brian Gionta.

Brendan Gallagher reprendra l'entraînement avec contact vendredi et il pourrait réintégrer la formation samedi.

Une panoplie de dirigeants du Tricolore et des Bulldogs de Hamilton ont assisté au duel tout comme l’ancien gardien devenu politicien Ken Dryden.

Le CH perd son rythme

En première période, tout fonctionnait à merveille pour le Canadien. Moen a marqué son deuxième de la saison dès la première minute d’action. Travis Hamonic a gaffé en laissant la rondelle derrière son filet et Colby Armstrong a repéré Moen qui a enfilé l’aiguille avec un tir vif.

Vers le milieu de l’engagement, Pacioretty a mis la touche finale à un bel échange entre P.K. Subban, Desharnais et lui. Par la suite, l’attaquant de puissance a raté une présence ayant été blessé au bras gauche, mais il est revenu au jeu.

Le vent a commencé à tourner dès le retour de la pause. Moulson a fait dévier un lancer de Mark Streit pour relancer sa troupe.

Pacioretty est revenu à la charge pour redonner une avance de deux buts au CH.

Durant une punition à Desharnais, Moulson a ajouté un but en supériorité numérique.

Nielsen a finalement ramené les deux équipes à la case départ quand il a été oublié en s’amenant en territoire offensif.

Fiche comparative du Canadien

Saisons PJ V D DP DF BP BC Points LP LC AVA DÉS
2011-12 17 7 7 1 2 42 45 17 532 462 12,3% 87,5%
2012-13 17 11 4 1 1 49 39 24 493 451 18,29% 82,05%
« Peut-être un surplus de confiance »
« Peut-être un surplus de confiance »