RDS.ca,
mardi, 12 févr. 2013. 10:40

Sommaire CH-Lightning / Faits saillants

TAMPA BAY - Comme ce fut le cas contre les Bruins de Boston et les Sabres de Buffalo la semaine dernière, les hommes de Michel Therrien ont permis au Lightning de Tampa Bay de revenir dans le match en troisième période.

Le Canadien, qui menait 3-0 après 40 minutes de jeu, a accordé trois filets en cinq minutes avant de l'emporter 4-3 en tirs de barrage contre le Lightning de Tampa Bay, mardi soir.

« On l'a déjà dit, mais les gars ont joué pendant 54 minutes seulement. Il faut rester concentré pendant 60 minutes », a déclaré Therrien. « Il faut rester positif, on a gagné le match. Ce sera un travail de longue haleine, mais on aura besoin de la contribution de tous les trios. »

David Desharnais a donné la victoire aux siens en décochant un tir entre les jambières d'Anders Lindback en fusillade, avant que Carey Price ne frustre Steven Stamkos pour confirmer la victoire du CH.

« David connaissait un bon match, a rappelé Therrien. On espère que ça va bien se passer pour lui, et puis il a créé des occasions de marquer. Dans cette situation, c'est le genre de décision qu'il faut prendre. » Desharnais a souligné les problèmes du Canadien à conserver une avance à la suite du gain de son équipe.

« On prend une avance dans la rencontre et on est jamais capable de la garder. On donne espoir à l'autre équipe. Il ne faut pas conserver cette habitude puisque cela nous fera mal au moment venu », a affirmé le no 51 du Tricolore.

En son et images : Canadiens-Lightning
En son et images : Canadiens-Lightning

Price a terminé la soirée avec 21 arrêts avant la séance de tirs de barrage, contre 31 pour Lindback.

Le Tricolore (7-4-1), qui a stoppé à trois sa série de défaites, faisait pourtant face à une formation qui connaissait un creux de vague elle aussi. Le Lightning (6-5-1) a poursuivi sa descente aux enfers en encaissant une cinquième défaite consécutive.

L'attaque par la défense pour le Lightning

Sami Salo a créé l'égalité en avantage numérique avec 43,3 secondes à faire, après que son tir eut ricoché sur Raphael Diaz avant de glisser doucement derrière Price.

Le défenseur Victor Hedman a mis la table pour la remontée du Lightning en marquant à 14:14 et à 18:17, de façon quasi-identique. Son deuxième filet du match a été validé après une révision, puisqu'il a redirigé le disque au fond du filet du CH avec son corps.

Lindback, qui disputait à 24 ans son premier match en carrière contre le Canadien, a été déjoué en temps réglementaire par Brian Gionta, P.K. Subban et Travis Moen, le défenseur étoile du CH ajoutant même une passe à sa fiche. Lars Eller s'est aussi distingué avec deux mentions d'assistance.

« (Lars) c'est un bon petit gars, il mérite de connaître du succès, a confié Therrien. Il travaille fort, j'ai confiance en lui et je sais qu'il peut remplir différents rôles dans les deux sens de la patinoire. »

Erik Cole, qui avait déclaré après le cuisant revers de 6-0 contre les Maple Leafs samedi soir qu'il devait en donner plus sur la patinoire, a de nouveau paru éteint. Aux côtés de Brandon Prust et Desharnais, il n'a jamais été un facteur dans cette rencontre, son jeu étant dépouvu d'intensité. Max Pacioretty en est un autre qui aurait pu en donner davantage.

Le Canadien se rendra maintenant à Sunrise où il affrontera les Panthers, jeudi soir.

Un combat et un but pour Moen

Moen, qui faisait lui aussi l'objet de nombreux reproches depuis le début de la saison chez le CH, a trouvé un moyen de faire taire ses détracteurs en deuxième période.

Il a d'abord livré un combat à B.J. Crombeen, puis a porté le score à 3-0 alors qu'il restait 1:06 à la deuxième période. Moen a sauté sur une rondelle libre dans l'enclave, tandis que Lindback était étendu sur la patinoire. Colby Armstrong en a profité pour inscrire son premier point dans l'uniforme du Canadien.

« Nous sommes heureux. Nous voulions connaître un gros match. Nous sommes trois gros bonhommes. Lorsque nous patinons, nous créons de l'espace », a dit Moen à propos de son trio qu'il composait avec Armstrong et Eller.

« Notre équipe a bien joué et notre trio aussi. Nous n'avions qu'un but à nos 11 derniers matchs. Nous devions produire. Nous avons le talent pour le faire », a complété Armstrong.

Subban a doublé l'avance du CH en décochant un tir anodin du point d'appui droit qui s'est faufilé au travers d'une mêlée devant le filet avant de franchir la ligne des buts, à 8:21 de la deuxième période. Il s'agissait de son troisième filet cette saison, et de son sixième point en autant de matchs.

Des jambes lourdes au premier vingt

Le Canadien a éprouvé de la difficulté à retrouver ses jambes au premier vingt, même si c'est lui qui a obtenu les meilleures chances de marquer. Il a d'ailleurs été blanchi en trois supériorités numériques avant de trouver le fond du filet dans les derniers instants du premier engagement.

Gionta a ouvert la marque pour le Canadien lors d'une double supériorité numérique, alors qu'il restait 43 secondes au premier tiers. Le capitaine du Canadien, qui n'avait pas marqué en huit matchs, s'est installé tout juste devant Lindback, et il a redirigé une passe précise de Tomas Plekanec derrière le gardien de Lightning.

LA FICHE COMPARATIVE DU CANADIEN DE MONTRÉAL (APRÈS 12 RENCONTRES)

Voici le dossier comparatif du Canadien de Montréal avec celui de la saison dernière après 12 rencontres.

SAISONS PJ V D P/F BP BC PTS LP LC AVA DÉS
Comparatif après 12 matchs
2011-2012 12 5 5 1-1 31 31 12 387 327 12,77% 84,31%
2012-2013 12 7 4 0-1 35 33 15 355 337 21,21% 80,95%

(PJ : parties jouées ; V : victoires ; D : défaites ; P/F : prolongation-fusillade ; BP : buts pour ; BC : buts contre ; LP : lancers pour ; LC : lancers contre ; AVA : avantage numérique ; DÉS : désavantage numérique.)

Dans la zone vidéo

« Price s'est dressé en tirs de barrage »
« Price s'est dressé en tirs de barrage »
« Impeccables pendant 54 minutes »
« Impeccables pendant 54 minutes »