RDS.ca,
mardi, 19 févr. 2013. 09:00

Le Canadien va s'endormir ce soir au sommet de l'Association Est de la LNH grâce à un gain de 3-1 sur les Rangers de New York, au Madison Square Garden mardi.

Cette cinquième victoire de suite permet au Canadien de devancer les Penguins de Pittsburgh par un point. Montréal a maintenant 23 points, un de plus que l'équipe de Sidney Crosby. Les deux équipes ont joué 16 parties.

« C'est bon pour la confiance des joueurs, mais je ne m'attarde pas à ça », a répondu l'entraîneur Michel Therrien, quand on a soulevé que l'équipe occupe le premier rang de l'association.

En fait, le Canadien n'a pas subi la défaite depuis sa raclée de 6-0 devant les Maple Leafs de Toronto, le 9 février au Centre Bell.

C'est le deuxième but de la saison d'Alex Galchenyuk qui a fait la différence pour le Canadien. Il a profité d'un bel échange de passes avec Brandon Prust et Lars Eller, qui lui a permis de marquer le but de la victoire. C'était son premier en carrière à l'étranger. Ce trio a d'ailleurs été le meilleur de l'équipe ce soir.

« Les bons joueurs trouvent des façons de faire la différence, de réaliser les gros jeux dans les moments importants », a affirmé Therrien, plus en verve.

Les Rangers avaient pris les devants en deuxième période par l'entremise d'Anton Stralman, qui s'est emparé de son propre retour de lancer pour déjouer Carey Price alors que les arbitres avaient levé le bras pour imposer une pénalité à P.K. Subban. Sur la séquence, les joueurs du Tricolore ont semblé jouer au ralenti en attendant le sifflet de l'officiel. Pour un, Erik Cole a effectué une couverture défensive lamentable sur le jeu pendant que le joueur des Rangers passait devant lui pour aller marquer son deuxième de la campagne.

Carl Hagelin a obtenu une passe pour prolonger sa séquence de matchs avec un point à cinq, sa plus longue en carrière.

Cole a fait amende honorable quand Max Pacioretty a créé l'égalité avec son deuxième but en deux rencontres, lui qui n'avait pas touché la cible cette saison avant la rencontre d'hier. La pression de Cole a permis à Josh Gorges d'alimenté Pacioretty, qui a déjoué Henrik Lundqvist avec un tir sur réception.

Le Canadien a tenu le coup en fin de partie alors que Tomas Plekanec s'est retrouvé au banc des pénalités avec trois minutes à jouer. Puis, alors que les Rangers avaient retiré leur gardien, Raphael Diaz a trouvé le fond du filet avec un dégagement qui mettait le dernier clou dans le cercueil des Newyorkais.

« Je le répète, nous sommes de plus en plus à l'aise de disputer des matchs semblables et c'est positif, a résumé Therrien. Les Rangers ne nous ont pas donné grand-chose. C'était pour nous un deuxième match en autant de soirs, et il y avait le facteur. Mais nous avons été à notre mieux en troisième période et j'accorde beaucoup d'importance à ça. »

Les deux premières périodes de la rencontre ont manqué de rythme, étant marquée par très peu de tirs au but, par du jeu serré et de nombreux arrêts jeux provoqués notamment par plusieurs dégagements du Canadien.

« C'est un jeu de patience quand vous jouez contre une équipe comme celle-là, a dit le gardien Henrik Lundqvist. Le jeu était très ennuyant, mais le Canadien est une équipe intelligente et il ne nous a rien donné. Montréal ne faisait qu'attendre qu'une erreur se produise et on n'en a pas fait beaucoup. »

« Le Canadien a été bon en zone neutre, a dit Ryan Callahan. Toute la partie, on essayait d'être patient et de lancer la rondelle profondément en zone adverse. On a tenté d'éviter de commettre des revirements. On pensait qu'on finirait par avoir l'avantage, mais en troisième, on a commis des erreurs et on a subi la défaite. »

Le Canadien n'a tiré que 17 fois dans la partie. En première période, il a fallu attendre la 16e minute avant de voir Prust réussir à atteindre son ancien gardien pour le premier tir de son club. Quant aux Rangers, ils ont effectué 25 tirs, eux qui étaient privés de Rick Nash, blessé.

Le Canadien recevra les Islanders de New York jeudi à Montréal.

Fiche comparative du Canadien

Saisons PJ V D DP DF BP BC Points LP LC AVA DÉS
2011-2012 16 7 7 1 1 40 42 16 505 430 11,86 % 86,76 %
2012-2013 16 11 4 0 1 46 35 23 460 426 17,95 % 83,78 %

 

Dans la Zone vidéo

L'étincelle de Prust allume le Canadien
L'étincelle de Prust allume le Canadien
En son et images : Rangers - Canadiens
En son et images : Rangers - Canadiens