CHICAGO - Même s'il n'a inscrit que deux buts, le Canadien a trouvé le moyen de l'emporter, dimanche, alors que Charlie Lindgren a repoussé 38 lancers dans une victoire de 2-0 face aux Blackhawks de Chicago.

En l'absence de Carey Price, blessé au bas du corps, et puisqu'Al Montoya avait joué la veille, l'entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien, avait décidé de se tourner vers Lindgren pour affronter les Blackhawks (7-6-2).

Lindgren a récompensé la confiance de son entraîneur en demeurant parfait en quatre départs dans la LNH. Il a enregistré un premier blanchissage dans le circuit Bettman et le premier du Tricolore cette saison.

« Dans la situation dans laquelle nous étions, je pense qu'il fallait y aller avec Charlie, a affirmé Julien. Certains pensent que c'était audacieux. Moi, je ne le pense pas. Il a toujours bien joué quand nous avons fait appel à lui. Nous avons confiance en lui. Il a démontré encore une fois qu'il pouvait bien jouer dans cette ligue-ci. »

Jonathan Drouin et Joe Morrow, avec son premier dans l'uniforme bleu-blanc-rouge, ont touché la cible en troisième période pour le Canadien (6-8-1). Morrow a aussi récolté une aide.

Le Canadien a complété son voyage de quatre rencontres avec un dossier de 3-1-0. C'est la deuxième fois cette saison qu'il gagne deux matchs de suite. Il a maintenant gagné quatre de ses cinq derniers matchs et il se retrouve à trois points des Maple Leafs de Toronto et du troisième rang dans la section Atlantique.

« C'est certain que c'est moins pénible (qu'en début de saison), mais nous ne pouvons pas nous dire que nous sommes dans une position confortable, a noté Julien. Nous sommes encore deux matchs sous la barre des ,500. Il y a encore beaucoup de travail à faire. »

Même s'il portait son masque des IceCaps de Saint-Jean, Lindgren semblait à son aise dans l'uniforme du Canadien. Il a rapidement donné le ton avec quelques bons arrêts, frustrant notamment Patrick Kane deux fois.

Offensivement, le Canadien a continué à afficher de bonnes intentions, comme il l'avait fait la veille dans une victoire de 5-4 en prolongation face aux Jets de Winnipeg. Cependant, il affrontait une de ses bêtes noires en Corey Crawford. Le gardien québécois avait un dossier en carrière de 8-0-2 contre le Canadien. De plus, Crawford avait signé deux blanchissages à ses deux dernières sorties, face aux Flyers de Philadelphie et au Wild du Minnesota.

« Il fallait y aller avec Charlie »

Après deux périodes à se buter à Crawford, le Canadien a finalement ouvert la marque à 1:54 du troisième tiers. Drouin a stoppé à 173:09 la séquence de Crawford sans donner de but en le déjouant après avoir battu de vitesse le défenseur Connor Murphy.

Morrow a ensuite ajouté un but d'assurance avec 12:15 à faire. Andrew Shaw voilait la vue de Crawford quand Morrow a décoché un tir de la pointe. Il s'agissait du 13e tir du Canadien dans la période, contre deux pour les Blackhawks.

Lindgren a ajouté un point d'exclamation en arrêtant un lancer de Richard Panik dans la dernière minute de jeu, alors que l'attaquant avait un filet complètement ouvert devant lui.

Crawford a donc encaissé un premier revers en temps réglementaire face au Canadien et la formation montréalaise a signé une première victoire au United Center depuis février 2002. Crawford a effectué 33 arrêts.

Le Canadien retrouvera ses partisans mardi, quand il accueillera les Golden Knights de Vegas.

Une victoire signée Lindgren
Les échos de vestiaire

 

Lindgren s'interpose devant Toews
ContentId(3.1252822):Canadiens : Jonathan Drouin bat les Blackhawks de vitesse et ouvre la marque en troisième période (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1252825):LNH : Joe Morrow marque son premier but dans l'uniforme du Canadien pour doubler l'avance de Montréal
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1252831):Canadiens : Charlie Lindgren protège son blanchissage avec aplomb (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo