RDS.ca samedi, 27 avr. 2013. 19:00 (Dernière mise à jour: samedi, 27 avr. 2013. 21:51)

Une des raisons du succès du Canadien lors de cette saison écourtée est l’émergence des jeunes, et aussi d’un certain Lars Eller.

Le Tricolore a vaincu son ennemi juré lors de son dernier match en saison régulière alors alors que Montréal a pris la mesure des Maple Leafs de Toronto par la marque de 4-1, samedi, au Air Canada Centre.

Le trio composé d’Eller, Brendan Gallagher et Alex Galchenyuk a été le meilleur des deux équipes. Les trois joueurs du CH ont bien circulé la rondelle et ils ont utilisé leur vitesse.

Eller a terminé la rencontre avec un but et deux mentions d’aide, ce qui donne un total de 30 points pour la campagne 2013. Gallagher a obtenu un filet et une aide et Galchenyuk une passe. Le premier choix des Glorieux au dernier repêchage a terminé le calendrier régulier avec 12 points à ses 13 dernières parties.

« C’est la première fois que je dois agir comme le père sur un trio, a dit à la blague Eller. Ils sont incroyables. Gallagher est un petit bulldog, il crée de l’espace. Galchenyuk s’améliore toujours et il a une bonne vision pour préparer les jeux. »

En son et images : Canadiens-Maple Leafs
En son et images : Canadiens-Maple Leafs

Après la rencontre, l'entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien, a souligné que sa formation est maintenant définitivement prête pour les séries.

« Les deux derniers matchs de la saison, c’était une ambiance de séries éliminatoires. On a bien réagi à Winnipeg. Je sentais mon équipe aller dans la bonne direction. Ce soir, on a joué une partie vraiment solide », a indiqué l’entraîneur-chef du CH.

Le Tricolore (29-14-5) peut toujours remporter le titre de la division Nord-Est, ce qui serait une première depuis la saison 2007-2008. En vertu de leur défaite en prolongation contre les Capitals, les Bruins ont maintenant un point de moins que Montréal.

Boston disputera le dernier match de la saison régulière de la Ligue nationale, dimanche, alors que les Sénateurs d’Ottawa seront de passage au TD Garden. Advenant une défaite en temps régulier ou en prolongation des Bruins, le CH terminerait au premier rang de la division et au deuxième échelon de l’Association Est.

Malgré le revers, les Maple Leafs finissent la campagne au cinquième rang de l'Association Est. Si la troupe de Claude Julien l'emporte dimanche contre Ottawa, Montréal et Toronto croiseront le fer lors de la première ronde des séries, qui commencera mardi. Si les Sénateurs défont les Bruins, ils affronteront le Tricolore lors du premier tour. Le CH débutera avec l'avantage de la glace peu importe le résultat de la rencontre de dimanche.

Des coups d’épaules à la tonne

On s’attendait à un match physique de la part des Leafs, qui sont l’équipe qui distribue le plus de mises en échec dans la LNH. Le nombre de coups d’épaule a été à l’avantage des locaux avec 45 contre 39.

Le ton était également donné pour la rencontre dès la mise en jeu initiale. D’un côté, Michel Therrien a envoyé Brandon Prust, Travis Moen et Ryan White alors que Randy Carlyle a répliqué avec Jay McClement, Colton Orr et Frazer McLaren.

Tinordi est-il déjà indispensable au Canadien?
Tinordi est-il déjà indispensable au Canadien?

Toutefois, c’est plutôt Jarred Tinordi qui a donné les mises en échec les plus percutantes, dont une à Mikhail Grabovski en première période qui a mené au but égalisateur d’Eller.

Lorsque les esprits se sont échauffés lors du dernier vingt, les arbitres n’ont couru aucun risque et ils ont expulsé McLaren avant même qu’un combat éclate.

« C’est un match que notre concentration devait être là. On voulait imposer le rythme. Les joueurs ont suivi le plan de match à merveille. C’est sûr que c’est des affrontements avec beaucoup d’émotions. C’est le genre de partie que tu veux jouer », a affrimé Therrien.

Le Canadien a utilisé la formule qui a expliqué pourquoi ils seront des prochaines séries éliminatoires. Ils ont limité l’espace et les chances de marquer des Leafs. Peter Budaj, qui effectuait son 10e départ, n'a eu que 17 tirs dirigés vers lui.

« Pour avoir du succès, nous devons continuer à jouer en unité de cinq. Nous avons commis quelques erreurs que nous devons corriger avant les séries », a déclaré Josh Gorges.

Néanmoins, il a fallu attendre un peu avant d’avoir de l’action, surtout de la part du Bleu-blanc-rouge. Il n’y avait qu’un seul lancer après 4:30 de jeu en première. Le Canadien a décoché son premier tir sur James Reimer après 11:01 de jeu.

Résumé des buts

Phil Kessel a tout d’abord ouvert la marque avec son 20e de la saison. Lors d’un jeu de puissance, son tir à ras la glace s’est frayé un chemin jusqu’au fond du filet à 15:36. L'attaquant américain a maintenant 10 buts à ses 10 derniers matchs. En récoltant une mention d'aide sur le filet de Kessel, Cody Franson a obtenu le 100e point de sa carrière.

Moins de trois minutes plus tard, Tinordi a servi une solide mise en échec à Grabovski et le jeu s’est transporté en zone des Leafs. Eller a complété le jeu de Gallagher et de Glachenyuk en marquant d’un tir du revers.

Andrei Markov a marqué son 10e filet de la saison, son deuxième à égalité numérique, alors qu’il a décoché un tir vif après une mise en jeu remporté par Eller.

L’attaquant danois a ajouté un autre point à sa fiche lorsqu’il a récolté une mention d’aide sur le 15e de la saison de Gallagher. Eller a lancé la rondelle vers le fond du territoire des Leafs alors qu’il se faisait frapper. La recrue du CH a patiné à pleine vitesse et a glissé la rondelle sous James Reimer qui tentait de le harponner.

Tomas Plekanec a chassé Reimer de la rencontre lorsqu’il l’a déjoué d’un bon tir du côté du bâton après une belle pièce de jeu.

White et Moen ont remplacé Jeff Halpern et Colby Armstrong. C’était le premier match que White était éligible à disputer depuis qu’il a été suspendu pour cinq parties pour sa mise en échec à l’endroit de Kent Huskins.

« Mon équipe est dans la bonne direction »
« Mon équipe est dans la bonne direction »
« On a démontré de l'émotion »
« On a démontré de l'émotion »
« Les 2 dernières victoires redonnent confiance »
« Les 2 dernières victoires redonnent confiance »
« Surmonter l'adversité »
« Surmonter l'adversité »
« Il faut bâtir sur ces côtés positifs »
« Il faut bâtir sur ces côtés positifs »
« On a recommencé à jouer le style du Canadien »
« On a recommencé à jouer le style du Canadien »
SAISONS PJ V D DP DF BP BC PTS LP LC AVA DÉS
2011-2012 48 18 21 2 7 123 132 45 1410 1373 12,23% 89,19%
2012-2013 48 29 14 3 2 149 126 63 1468 1293 20,69% 79,77%