mardi, 12 févr. 2008. 17:36

Dan Boyle veut demeurer avec le Lightning de Tampa Bay, mais est-ce que cette formation sera en mesure de conserver ses services?

Tout semblait bien se passer dans les négociations jusqu'à ce qu'il y ait des complications dans le dossier de l'achat de l'équipe par Oren Koules, un producteur à Hollywood. Ce dernier a publiquement affirmé qu'il voulait absolument que le défenseur vedette demeure à Tampa. Mais Koules tentait d'acheter le Lightning avec l'aide de la Société Générale de France qui a vu un de ses employés effectuer des transactions illégales.

Résultat : perte de milliards d'Euros et maintenant, cette banque ne prête plus à n'importe qui.

Koules veut encore acheter le Lightning, mais rien ne sera réglé avant encore plusieurs mois. Et Boyle, qui deviendra joueur autonome sans compensation le premier juillet, pourrait bien aller voir ailleurs.

"Je sais que le futur propriétaire veut me garder, mais avec tous les derniers développements, je ne sais pas ce qui va se passer", a affirmé Boyle. Dans les prochains jours, mon agent doit négocier avec Jay Feaster, le directeur général, et c'est à ce moment que je vais en savoir plus".

Le premier choix de Boyle est de demeurer à Tampa. Toutefois, il ne veut pas non plus confirmer qu'il signera son prochain contrat ici. "Je veux jouer pour un équipe gagnante. Ici, on peut recommencer à gagner, il ne manque qu'un morceau ou deux. Mais j'ai déjà passé quatre ans en Floride (Panthers-Lightning) sans gagner. Je ne veux pas revivre ça".

Boyle a aussi dressé, avec son agent, une liste de 10 équipes ou il aimerait jouer dès la saison prochaine. Et le Canadien fait partie de cette liste. La qualité de vie est merveilleuse à Tampa, mais gagner est aussi très important. Pour de plus en plus de joueurs, il n'y a pas que la qualité de vie qui compte, il y a aussi l'atmosphère d'une ville gagnante. Et de ce côté, Montréal a beaucoup à donner.

On verra donc comment les négociations vont se passer au cours des prochains jours et si Dan Boyle n'a pas un nouveau contrat d'ici le 26 février, date limite des transactions, il est possible que le Lightning soit tenté de l'échanger.

L'avenir nous le dira.

Waddell suit encore le Canadien

Le directeur général des Thrashers, Don Waddell, a assisté à un deuxième match du Canadien au cours des 10 derniers jours.

Waddell avait assisté au match du Canadien le 3 février face aux Rangers et il était présent à Tampa pour le match face au Lightning.

Il est évident que le Canadien est prêt à donner beaucoup afin de mettre la main sur Marian Hossa.

Waddell a d'ailleurs blagué en voyant les journalistes de Montréal. "Je suis ici pour alimenter les rumeurs", a-t-il affirmé avec un large sourire.

Grosses décisions chez les Islanders

Les Islanders n'ont pas gagné à leurs sept derniers matchs et l'entraîneur Ted Nolan a tenu un discours assez original devant ses joueurs cette semaine. Il leur a dit de se réveiller, sinon il est possible que certains d'entre eux, qui seront libres comme l'air le 1er juillet, soient échangés.

Toute une menace pour ces joueurs qui, peut-être bien, rêvent d'être ailleurs présentement au lieu de jouer dans cette équipe sans âme, comme leur amphithéâtre d'ailleurs.

Le nom de Mike Comrie est encore une fois sur toutes les lèvres et il est bien possible qu'il soit échangé, comme ce fut le cas la saison dernière alors qu'il s'était retrouvé en finale de la coupe Stanley avec les Sénateurs.