RDS.ca, D'après un reportage de Jean-Luc Legendre mardi, 3 juin 2014. 18:00

Lorsque l'on pense à la relève à la ligne bleue du Canadien de Montréal, les noms de Nathan Beaulieu et de Jarred Tinordi refont immédiatement surface.

Mais un joueur retient particulièrement l'attention des dirigeants de l'équipe, et c'est Greg Pateryn.

« En séries, les jeunes apprenent tellement »

Lors de son bilan de fin de saison, le directeur général du CH, Marc Bergevin, a indiqué que Beaulieu, Tinordi et Pateryn font partie de l'avenir du Canadien et qu'ils vont dans la bonne direction.

L'entraîneur du développement des joueurs, Patrice Brisebois, parle spontanément de Pateryn lorsque vient le temps d'évaluer les révélations de la dernière saison dans l'organisation du Canadien.

« On a de bons joueurs qui s'en viennent. On n’a pas vu Greg Pateryn à Montréal cette année, mais il a eu une excellente saison avec les Bulldogs », a lancé l’ancien défenseur de la LNH.

Le défenseur droitier de six pieds deux pouces a obtenu 34 points en 68 matchs. Il a récolté 15 buts et un différentiel positif de plus-4.

« J'ai beaucoup aimé aussi Mac Bennet, un défenseur qu'on a signé et qui a connu une bonne saison au Michigan. Il y a eu aussi Dalton Thrower, avec les Giants de Vancouver, que l'on vient de signer. C'est tous de bons défenseurs qui ont connu une bonne progression tout au long de la saison », a indiqué Brisebois.

Nul ne sait si l'un ou l'autre parviendra à se trouver une place avec le Canadien la saison prochaine. Chose certaine, Nathan Beaulieu a acquis une très grande expérience au cours des dernières semaines en participant à sept matchs éliminatoires avec le Tricolore.

« Il a travaillé fort sur ses lacunes défensives. On voit encore que son coup de patin et sa première passe sont des qualités exceptionnelles. Ce que j'ai aimé, c'est qu'en jouant en séries de cette manière, les jeunes apprennent tellement », a fait remarquer le Québécois à l’emploi du Canadien depuis le 13 juin 2012.

Selon Brisebois, le travail ne fait que commencer pour les jeunes défenseurs qui devront connaître un bon été de travail avant de s'amener aux différents camps du Canadien.