RDS.ca,
jeudi, 25 avr. 2013. 10:46

L'intensité souhaitée était au rendez-vous
L'intensité souhaitée était au rendez-vous

Le Canadien peut dire merci aux Rangers et aux Sénateurs.

En l’emportant dans leur match respectif, ces derniers ont donné le coup de grâce aux Jets de Winnipeg, qui n’ont pu conserver leur avance d’un but pour finalement s’incliner 4 à 2 devant les hommes de Michel Therrien, jeudi soir.

Le temps de deux périodes, les Jets se sont accrochés à l’espoir de participer aux séries. Mais alors qu’ils se reposaient au vestiaire après avoir pris les devants 2 à 1 au terme des 40 premières minutes de jeu, les Jets ont appris qu’ils devaient faire leur deuil des éliminatoires à la suite des gains des Rangers et des Sénateurs.

Les Jets se devaient absolument de l'emporter, car une défaite lors de leur dernier match de la saison régulière confirmait leur exclusion de la ronde printanière. Ils devaient de plus espérer que les Rangers et les Sénateurs s'inclinent à leurs deux dernières rencontres.

Confronté à une formation clairement moins motivée en troisième période, le Canadien a tôt fait d’en profiter pour inscrire trois buts sans réplique – ceux de Brendan Gallagher, David Desharnais et Max Pacioretty – et ainsi s’assurer de l’avantage de la patinoire lors de la première ronde éliminatoire.

« C'est une victoire importante. On a aimé la détermination de notre équipe ce soir, a indiqué l'entraîneur-chef, Michel Therrien. On est venus pour jouer. Les joueurs se sont présentés.

« C'est certain que de commencer (les séries) à la maison, c'est un avantage. Ce n'est pas pour rien que les équipes se battent pour ça. Tu te bats d'abord pour une place en séries, ensuite pour l'avantage de la glace. »

Le Canadien a du coup signé une deuxième victoire seulement depuis qu’il a officialisé sa participation aux séries le 11 avril dernier face aux Sabres de Buffalo.

En son et images : Canadiens - Jets
En son et images : Canadiens - Jets

Rene Bourque a inscrit l'autre but du Canadien au deuxième vingt. P.K. Subban et Lars Eller ont récolté deux mentions d'assistance. James Wright et Blake Wheeler ont marqué pour les Jets.

Carey Price n'a pas été très occupé, stoppant 23 rondelles, mais il a su garder son équipe dans le match en deuxième, alors que les Jets ont été les plus menaçants. Son vis-à-vis Ondrej Pavelec a effectué 26 arrêts, mais il a mal paru sur deux des trois buts du Tricolore au troisième vingt.

Desharnais a inscrit le but de la victoire à 7:57 de la troisième, alors que le Tricolore profitait de l'avantage de deux joueurs, après les pénalités à Andrew Ladd pour rudesse et au banc des Jets pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire.

Après avoir accepté la passe d'Andrei Markov, Subban a décoché un violent tir sur réception que n'a pu maîtriser Pavelec. Desharnais, posté à sa gauche, a bondi sur le retour pour loger la rondelle dans le filet abandonné.

Pacioretty a ensuite doublé l'avance des siens près de trois minutes plus tard, sur un but chanceux. Son tir des poignets a été partiellement bloqué par le gardien des Jets avant d'entrer dans le filet.

En début de troisième, Gallagher a permis au Tricolore de créer l'égalité sur un autre jeu où le gardien Pavelec a paru chancelant : le tir frappé de l'attaquant du Canadien a été touché de la mitaine par Pavelec, mais a poursuivi sa course jusque derrière la ligne rouge.

Price a inspiré la victoire
Price a inspiré la victoire

Les jambes sciées

Les Jets ont été les seuls à s'inscrire à la marque en première. Chris Thorburn a profité de la chute de Francis Bouillon derrière sa ligne des buts pour s'installer derrière le filet de Price, d'où il a repéré Wright, bien posté à la droite du gardien. Le tir des poignets de l'attaquant des Jets a trouvé le fond du filet du côté de la mitaine du gardien du Tricolore, qui a dominé 7-4 au chapitre des lancers et écoulé deux pénalités sans céder dans cette première.

Le trio de Bourque, Eller et Alex Galchenyuk a permis au CH de créer l'égalité à mi-chemin en deuxième. Après que Pavelec eut frustré Galchenyuk et qu'Eller eut raté son tir, Bourque a profité de la confusion, et de la circulation, dans la surface réservée au gardien pour lancer vers le but. Nik Antropov a fait dévier le disque dans son filet.

Après ce but, Price y est allé de deux superbes arrêts pour permettre au Canadien de demeurer dans le match. D'abord, à mi-chemin de la période, il a frustré Wheeler qui s'est échappé à la suite d'un revirement de Subban à la ligne bleue adverse. Le gardien du Tricolore a effectué un bel arrêt de la mitaine, avant de sauter sur le retour. Quelques minutes plus tard, son déplacement latéral bien synchronisé lui a permis de stopper le tir sur réception de Wright sur une attaque en surnombre.

« On voulait gagner au moins une période »
« On voulait gagner au moins une période »

« Ça a été notre meilleur joueur ce soir, a analysé Therrien. Il a fait les arrêts clés quand nous en avons eu besoin. Il a été là pour réparer les erreurs de certains joueurs. »

Un peu moins de cinq minutes plus tard, Wheeler a placé les Jets en avant 2-1 avec un but chanceux. Price a stoppé le boulet de la ligne bleue de Dustin Byfuglien, mais n'a pas pu maîtriser le retour. Avec un joueur des Jets dans les jambes, il a tenté d'immobiliser la rondelle, mais Wheeler a pu la glisser sous lui.

Les Jets ont toutefois semblé avoir les jambes sciées en revenant du vestiaire, tandis que le Canadien a montré un visage qu'on n'avait pas vu depuis plusieurs matchs, avec le résultat qu'on connaît.

Le Tricolore conclut sa saison samedi, à Toronto, contre les Maple Leafs, qui pourraient bien être ses adversaires pour la première ronde des séries.

Saison PJ V D DP DF BP BC Points LP LC AVA DÉS
2011-2012 47 17 21 2 7 120 131 43 1387 1340 12,43 % 89,01 %
2012-2013 47 28 14 3 2 145 125 61 1440 1276 21,32 % 79,52 %

 

« On est resté dans le match »
« On est resté dans le match »
« C'est le style qui a fait notre succès »
« C'est le style qui a fait notre succès »