MONTRÉAL –  Le chat est finalement sorti du sac après la rencontre. Le gardien Ben Scrivens avait beau mentionner que ce match contre son ancienne équipe ne représentait rien de particulier à ses yeux, mais ce n’était pas tout à fait vrai.

À la suite de sa brillante performance menant à un gain de 5 à 1 contre les Oilers d’Edmonton, Scrivens a évidemment eu à dire si cette victoire était spéciale à ses yeux. Mais ce n’est qu’à la deuxième question dans le même sens qu’il a fini par avouer ce qui l’a dérangé par rapport au traitement de la formation albertaine à son endroit.

« Je n’étais pas amer d’avoir été échangé, je sais que ça fait partie du métier. C’est simplement que j’ai été enterré dans les mineures sans visa et je me suis retrouvé à l’écart pendant trois semaines. J’ai quand même joué 57 matchs dans la LNH l’an passé. Je comprends que ce sont de nouveaux dirigeants, mais c’était plus la façon dont j’ai été traité qui m’a laissé un goût amer », a confié le gardien fort intéressant en entrevue.

ContentId(3.1172031):Oilers 1 - Canadiens 5
bellmedia_rds.AxisVideo

L’opportunité était donc trop belle pour ne pas lui demander s’il avait dit la vérité vendredi en racontant que ce match n’avait rien de spécial à ses yeux. Il s’est défendu en disant que ses propos étaient justes avant d’y aller de cette savoureuse déclaration avec le sourire.

« J’essaie de ne pas trop vous mentir », a-t-il lancé en s’adressant aux journalistes. « Mais, parfois, ça peut arriver. »

La motivation supplémentaire venait probablement donc de ce geste des Oilers, mais ça ne veut pas dire qu’il ne se défoncera pas autant à sa prochaine occasion de défendre le filet du Canadien.

« Ce n’est pas différent parce qu’on recherchait surtout la victoire avec nos ennuis actuels et c’est tout ce qui m’importait. Je voulais avant tout donner une chance à mon équipe de gagner et je vais essayer aussi fort contre n’importe quel adversaire même s’il ne s’agit pas de l’une de mes anciennes organisations », a-t-il précisé.

Eller s’est également distingué

Si la victoire contre les Oilers a surtout permis à Scrivens et Tomas Plekanec de se mettre en valeur, la contribution de Lars Eller ne doit pas être sous-estimée.

Son trio, complété par Tomas Fleischmann et Sven Andrighetto, a réussi une performance très encourageante. Eller a clairement été le catalyseur de cette unité, amassant un but et quatre lancers au filet.

« Je me sentais très bien, mais le résultat vient aussi de la belle chimie avec mes partenaires », a déclaré Eller bien heureux de sa journée.  

« Pour que Lars soit vraiment efficace, il doit s’assurer d’être solide défensivement. C’est l’une des responsabilités de Lars de jouer contre les meilleurs éléments adverses et son trio a été très bon dans ce match », a reconnu Michel Therrien.

À travers la tenue de ses coéquipiers, Eller était surtout ravi de la constance déployée contre les Oilers.

« On a enfin réussi un effort complet de 60 minutes. Je trouvais qu’on avait bien joué dans plusieurs matchs, mais seulement pendant 50 ou 55 minutes et ça finissait par nous coûter la victoire », a-t-il rappelé avec justesse.

En face de lui, P.K. Subban tenait un discours dans le même sens.

« C’est toujours agréable quand tu es récompensé pour du bon travail. C’est arrivé souvent dernièrement qu’on a accompli de bonnes choses sans que ça rapporte. Par exemple, ça faisait du bien de pouvoir retraiter au vestiaire au premier entracte avec une avance », a fait remarquer le défenseur.

Subban a apprécié sa confrontation contre McDavid

Ce résultat convaincant du Canadien n’aurait pas été possible sans un travail défensif hermétique contre Connor McDavid et ses compagnons de trio, Jordan Eberle et Benoit Pouliot.

En tant qu’entraîneur, Therrien a évidemment eu à s’expliquer sur sa stratégie contre l’excellent attaquant. Il a été fidèle à sa philosophie en rappelant qu’il préfère imposer le rythme avec ses joueurs au lieu de trop se soucier d’affrontements spécifiques contre certains adversaires.  

« C’était important pour nous de bien se défendre à chaque présence. On savait que leur équipe misait sur deux trios particulièrement dangereux. Au dernier match, on avait eu des ratés à défendre autour du filet, on a travaillé là-dessus et on a vu une amélioration », a exposé Therrien.  

« On a un top-4 en défense et Jean-Jacques Daigneault (l’entraîneur des défenseurs) doit s’assurer d’être vigilant pour les utiliser dans les moments opportuns. P.K. et Andrei (Markov) ont souvent été sur la patinoire contre ces joueurs et ils ont fait du bon boulot », a-t-il ajouté.

On pouvait s’y attendre, mais Subban salivait à l’idée de se mesurer à McDavid et il a été à la hauteur du défi tout en rendant hommage au joueur de 19 ans.

« Il est tout simplement incroyable, c’est fou. Il peut créer tellement de choses sur la patinoire, il se classe facilement dans l’élite de la LNH. Pour un joueur qui a manqué tant de matchs, il avait l’air en grande forme. Il transporte un sac de tours de magie, on ne sait pas lequel il va essayer », a décrit Subban.

Au fil du match, Subban s’est retrouvé dans quelques confrontations particulièrement intéressantes avec McDavid. Il a notamment freiné le numéro 97 quelques secondes avant d’enfiler son but à l’autre bout de la patinoire.

Mais Subban a été davantage marqué par une petite bagarre de patinage.  

« Je voulais lui enseigner une leçon, mais il ne me lâchait pas d’un centimètre. Normalement, quand je tourne une fois, seulement quelques joueurs peuvent me suivre, mais je m’attends à ce qu’ils ne soient plus dans le portrait quand je tourne une deuxième fois. Mais ce n’était pas son cas, il était encore tout près. Il est tenace et intense dans toutes les phases du jeu. Il accomplit tout sur la patinoire à une si grande vitesse », a conclu Subban sur celui qui aura la chance de se reprendre contre lui.

ContentId(3.1172076):Canadiens: Le tir parfait de Lars Eller!
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1172077):Canadiens: La précision de P.K. Subban!
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1172079):Canadiens: Tomas Plekanec distribue les rondelles!
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1172073):Les moments forts dans la LNH
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1172042):LNH : Enfin une victoire convaincante pour le Canadien
bellmedia_rds.AxisVideo