RDS.ca jeudi, 1 nov. 2012. 22:02

La controverse autour de l'Association des joueurs de la Ligue canadienne de hockey (AJLCH) aura finalement amené Georges Laraque à quitter son poste de directeur exécutif.

Dans une entrevue accordée à RDS, Laraque a expliqué que l'équipe formée pour créer le syndicat manquait d'expérience et de temps, ce qui explique leurs difficultés à gérer la controverse.

«Nous formions une petite équipe pour mettre sur pied l'Association des joueurs, nous n'avions pas beaucoup de personnes d'expérience et nous manquions de temps. Nous n'avions pas les ressources pour nous défendre face à la critique», a admis Laraque.

Laraque a tenu à préciser que le syndicat était là pour rester et que l'AJLCH tenterait de réunir un personnel plus expérimenté pour relancer l'association. «Une équipe professionnelle ayant de l'expérience saura mieux se défendre.»

Laraque souhaite rester dans l'entourage de l'association pour aider les nouveaux dirigeants de l'union. Il a ajouté que le travail serait moins ardu pour l'éventuelle équipe qui prendrait les rênes de l'AJLCH. «L'équipe qui va s'occuper du projet pourra se servir du travail que nous avons accompli depuis le début et prendre où l'on a laissé», a-t-il mentionné.

À la suite de la décision de Laraque, la firme Poudrier Bradet de Québec qui représentait l'AJLCH au Québec a décidé de cesser toute association avec le syndicat. Même son de cloche pour les représentants de l'association dans l'ouest du pays.