vendredi, 30 sept. 2011. 17:15

BROSSARD, Qc - Le Canadien va se présenter à Québec, samedi, animé d'un sentiment d'urgence, affamé de renouer avec la victoire avant le début de la véritable saison. Si ce n'était que pour la confiance du groupe, un gain ferait le plus grand bien.

« C'est important qu'on termine sur une note positive, a justement souligné l'entraîneur Jacques Martin, vendredi, après la séance d'entraînement de l'équipe. Mais plus important, c'est de la façon qu'on joue. Nous devons être meilleurs au chapitre de l'exécution et de l'efficacité, tant en défense qu'à l'attaque. »

Après avoir subi six défaites en sept matchs, le Tricolore clôture son calendrier préparatoire face au Lightning de Tampa Bay, samedi, au Colisée Pepsi de la Vieille capitale.

Martin va miser, à quelques exceptions près, sur les joueurs qui vont être de la partie, le 6 octobre, à l'occasion du match d'ouverture contre les Maple Leafs, à Toronto.

D'ailleurs, l'équipe a retourné à leur équipe junior les attaquants Brendan Gallagher et Michaël Bournival, quelques heures après la séance d'entraînement. L'attaquant Joonas Nattinen, qui a raté tout le camp en raison d'une blessure, a été cédé aux Bulldogs de Hamilton.

Relégué au sein du cinquième trio, en compagnie de Mike Blunden et de Lars Eller, le jeune Gallagher a sans doute vu venir la décision.

Peu visible la veille, dans la défaite de 4-0 du CH face au Lightning, le rapide ailier des Giants de Vancouver a amassé une passe en cinq matchs hors-concours.

Bournival, lui, s'était entraîné aux côtés de Scott Gomez et de Brian Gionta. Mais il ne faisait que remplacer Max Pacioretty, absent pour des raisons familiales. Bournival ira rejoindre les Cataractes de Shawinigan après avoir pris part à deux rencontres préparatoires.

Au cours de sa rencontre avec la presse, Martin avait avoué que les jeunes prétendants pour l'obtention d'un poste finissent souvent par s'essoufler vers la fin des camps d'entraînement.

« À chaque année, on a tendance à s'emporter quand un jeune se met en évidence dès les premiers matchs hors-concours, a-t-il expliqué. Le calibre est dilué, avec la présence de joueurs d'âge junior et du calibre de la Ligue américaine. Même les joueurs de la Ligue nationale ne sont pas à leur mieux. Ça permet à des jeunes de s'illustrer. Mais on doit être prudent et ne pas mettre trop d'accent là-dessus. On dit que les derniers retranchements sont difficiles. En réalité, ils sont très faciles parce que la plupart du temps ce sont les joueurs eux-mêmes qui se retranchent. »

C'est ce qui s'est précisément produit dans le cas de Gallagher.

En défense, le Russe Alexei Yemelin et Jeff Woywitka ont formé le duo d'extras.

Les duos à la ligne bleue ont été les suivants : P.K. Subban- Hal Gill; Chris Campoli-Josh Gorges; et Jaroslav Spacek-Raphael Diaz.

Le Suisse Diaz a pris du galon dernièrement. Martin en a parlé en bien, vendredi.

« Il est habile avec la rondelle, il fait de bons choix de jeu et il possède un bon sens de l'anticipation, a-t-il énuméré. Il n'est pas imposant physiquement, mais c'est un compétiteur. Il est très efficace. Il a su faire les ajustements et il a bien progressé depuis le début du camp. Nous apprécions le niveau de jeu qu'il nous offre. »

À l'attaque, l'entraîneur a quelque peu rebrassé les dés. Tomas Plekanec a patiné en compagnie de Michael Cammalleri et d'Andrei Kostitsyn. David Desharnais a pivoté une unité entre Erik Cole et Mathieu Darche. Le quatrième trio a été composé d'Andreas Engqvist, Aaron Palushaj et Yannick Weber.

Carey Price sera devant le filet pendant tout le match.