RDS.ca mercredi, 12 août 2009. 14:50

Arrivé à Montréal depuis le début du mois et rencontré au tournoi de golf de Maxim Lapierre, le nouveau venu Scott Gomez se sent déjà confortable dans son nouvel environnement et promet même d'apprendre le français.

"Je vais commencer des cours", lance Gomez d'entrée de jeu. "C'est important pour moi d'apprendre la langue. Le seul problème, c'est que je roule mes "R"!

Surpris d'avoir été échangé avant la date de l'ouverture des joueurs autonomes, Gomez est excité de joindre les rangs du Tricolore.

"Avec toutes les nouvelles acquisitions, dont Brian Gionta que je connais depuis longtemps, je suis heureux de faire partie d'une organisation aussi prestigieuse", affirme celui lui qui portera le numéro 91. "Nous voulons gagner à Montréal."

Conscient du rôle qui l'attend à Montréal, Gomez ne s'en fait pas trop avec la pression.

"La seule pression est de gagner en équipe", analyse sagement Gomez. "Que nous soyons étiqueté premier ou quatrième centre, l'important est la victoire et chacun doit contribuer."

La déception de Tanguay

Visiblement déçu de n'avoir pu contribuer a succès du Canadien en raison d'une blessure à l'épaule qui l'a contraint à raté 30 rencontres la saison dernière, Alex Tanguay a confirmé n'avoir reçu aucune offre de la part du Canadien.

"Je suis déçu mais je ne suis pas amer", a déclaré Tanguay. "La direction a décidé de procéder à des changements à la suite des résultats obtenus l'an dernier alors je leur souhaite la meilleure des chances."

L'ancien numéro 13 du Tricolore en a profité pour régler quelques comptes concernant les affirmations qui alléguaient qu'il ne voulait pas jouer dans les séries.

« En tant que Québécois, je vibrais à l'idée de jouer au Centre Bell dans une atmosphère électrique. J'avais accepté de lever ma clause de non-échange pour jouer à Montréal mais, malheureusement, j'ai subi une blessure qui m'a coûté 30 matchs."

Tanguay ne devrait pas avoir de difficulté à se trouver du travail prochainement puisqu'il a affirmé avoir reçu plusieurs offres.

"Je m'attends à signer un contrat à court terme puisque certaines équipes veulent voir comment mes épaules vont réagir. Je suis en pleine forme. Les médecins m'ont garanti que tout était rétabli à 100%."

Bouillon dément les rumeurs

Tout comme Tanguay, Francis Bouillon est toujours à la recherche d'un contrat.

Il affirme que cinq ou six équipes sont intéressées à ses services, mais il dément les rumeurs qui l'envoient avec les Rangers de New York.

Le défenseur de 33 ans est conscient que la blessure à l'aine, qu'il a subie la saison dernière, a fait reculer certaines équipes.

Le défenseur affirme être revenu au jeu trop rapidement.

"J'aurais dû en parler avec mon agent avant de revenir au jeu", avoue Bouillon. "J'ai aggravé ma blessure mais je n'ai jamais mis la faute sur le Canadien. Cette décision était la mienne mais elle était irréfléchie."

Dandenault a oublié le CH

Le défenseur Mathieu Dandenault attend lui aussi des offres des équipes de la Ligue nationale de hockey.

Âgé de 33 ans, Dandenault soutient qu'il n'a pas reçu d'offres, mais que son agent discute avec quelques équipes.

Le vétéran a affirmé que le Canadien n'est plus dans le portrait.