samedi, 25 avr. 2009. 18:17

Pour la 13e fois en 40 ans d'histoire, les deux meilleures équipes de la saison régulière s'affronteront en grande finale de la Ligue junior majeur du Québec.

Un scénario rêvé puisqu'en plus, ces deux formations vivent une rivalité intense depuis plusieurs années; on parle bien sûr des Voltigeurs de Drummondville et des Cataractes de Shawinigan. Pour ajouter au scénario de 2009, la formation qui sortira gagnante de cette étape ultime (4 de 7) inscrira son nom pour la première fois sur la coupe du Président puisqu'aussi étonnant que cela puisse paraître, Shawinigan et Drummondville n'ont jamais été champions des séries de fin de saison.

Les Cataractes n'ont d'ailleurs jamais participé à la grande finale, mais leurs ancêtres, les Bruins de Shawinigan, avaient perdu en cinq matchs face aux Remparts de Québec et Guy Lafleur en 1971. Les amateurs de la cité de l'électricité attendent donc depuis 38 ans d'obtenir une seconde chance de rafler les grands honneurs.

Le plus près qu'ils se sont retrouvés de l'étape ultime c'est en 2002, alors que, dirigés par Denis Francoeur, les Cats s'étaient inclinés en sept matchs en demi-finale après avoir mené la série 3-2 contre les Tigres de Victoriaville.

Dans le cas des Voltigeurs, ils ont participé à trois finales de la LHJMQ soit en 1986, 1988 et 1991. En 1988 les Voltigeurs, dirigés par Jean Bégin, étaient venus à un seul but de remporter la coupe du Président. Drummondville menait la série finale 3-1 contre les Olympiques de Hull et lors du 5e match, le 1er mai 1988, Herbert Hohenberger avait donné la victoire aux Olympiques en prolongation. Par la suite les Hullois avaient gagné les 6e et 7e matchs. C'est le plus près que les Voltigeurs se sont approchés de la Coupe, car en 86 et 91, ils avaient été balayés en grande finale du circuit.

La série finale de 2009 procure aussi plusieurs croisements intéressants qui vont sûrement ajouter à l'intensité de l'affrontement. L'architecte et directeur général des Voltigeurs, Dominic Ricard, est un Shawiniganais pure-laine, qui a grandi en encourageant les Cataractes.

Les parents de Ricard ont aussi été en plusieurs occasions «famille de pension» pour des joueurs des Cats notamment lors de la saison 84-85, campagne où Shawinigan avait été désigné ville hôtesse de la coupe Memorial, à la suite de son championnat en saison régulière. Ricard n'avait que 10 ans à l'époque. Même s'il a été «élevé» à l'aréna Jacques-Plante de Shawinigan, Ricard est maintenant considéré comme un «ennemi» dans son patelin.

Son homologue, du côté des Cataractes, Martin Mondou, est lui aussi né en 1975, et lui et Ricard ont même joué ensemble dans les équipes de hockey mineur de la Mauricie. Ils se connaissent donc très bien. Derrière le banc des Cataractes, l'adjoint d'Éric Veilleux, Éric Messier, est pour sa part originaire de Drummondville et il a poursuivi ses études au collège Saint-Bernard, l'école que la plupart des joueurs des Voltigeurs fréquentent.

Le finale se mettra donc en marche vendredi prochain et devrait nous donner du hockey extrêmement intense entre deux formations de haut niveau. L'équipe gagnante aura le mandat de défendre les couleurs de la LHJMQ au tournoi de la Coupe Memorial, qui lui, s'amorcera le vendredi 15 mai.

L'Océanic de Rimouski sera de la partie en tant qu'équipe hôtesse. En Ontario la finale (4 de 7) s'amorcera mercredi entre les Spitfires de Windsor et le Batallion de Brampton. Dans l'ouest les Hitmen de Calgary sont qualifiés pour la grande finale, ils attendent le vainqueur de la série Kelowna-Vancouver.

Horaire de la finale de la LHJMQ

#1: Vendredi 1er mai 19h35 à Drummondville
#2: Samedi 2 mai à 19h à Drummondville
#3: Mardi 5 mai à 19h à Shawinigan
#4: Mercredi 6 mai à 19h à Shawinigan
#5: Vendredi 8 mai à 19h35 à Drummondville
#6: Dimanche 10 mai à 16h à Shawinigan
#7: Mardi 12 mai à 19h35 à Drummondville