jeudi, 19 mars 2009. 13:00

C'est vendredi que se met en marche la longue aventure des séries éliminatoires dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec qui couronnera, au début du mois de mai, les 40e champions du hockey junior québécois.

La plupart des observateurs s'accordent pour dire que nous aurons droit à des séries endiablées, mais à partir de la deuxième ronde. Voici un bref aperçu de ce qui nous attend pour la ronde initiale des séries, une ronde qui, sauf peut-être pour le duel Huskies-Junior, devrait être assez expéditive.

Titan (53 points) c. Olympiques (83 pts)

Les Olympiques ont formé l'une des meilleures équipes du circuit en deuxième moitié de saison et même s'ils seront privés des services de l'attaquant de premier plan Alexandre Quesnel, ils ne devraient avoir aucune difficulté à renverser le Titan d'Acadie-Bathurst, qui a terminé la saison avec une vilaine séquence de 13 revers. Les Olympiques devraient disposer de la formation acadienne assez facilement.

Prédiction : Gatineau en cinq

Junior (72 pts) c. Huskies (68 pts)

Le Junior de Montréal a gagné l'avantage de la glace vendredi dernier en récoltant un point dans un revers face aux Huskies. Ce duel se veut sans conteste le plus intéressant de la première ronde, car il est le seul qui n'implique pas deux équipes avec 20 points de différence au classement. Les Huskies ont sacrifié les Bourdon et Macenauer à Noël de sorte qu'ils ont connu une difficile seconde moitié avec seulement huit gains en 25 matchs.

Le Junior est aux prises avec une longue liste de joueurs blessés, dont Angelo Esposito et Luke Adam, les deux meilleurs attaquants de l'équipe. Il semble bien que le gardien Jake Allen sera à son poste pour le premier match et c'est lui qui devrait faire la différence dans cette série qui s'annonce longue.

Prédiction : Montréal en sept

Voltigeurs (112 pts) c. MAINEiacs (47 pts)

C'est le cas de le dire, cette série sera une balade dans le parc pour les champions du calendrier régulier 2008-2009. Les Voltigeurs ont dominé les MAIENiacs par 65 points en saison et en huit matchs contre la formation américaine cette année, ils ont marqué 53 buts et n'en ont permis que 19. Ayoye! Les Voltigeurs vont gagner en trois matchs!

Prédiction : Drummondville en quatre

Cataractes (105 pts) c. Tigres (69 pts)

Les Cataractes de Shawinigan ne devraient pas avoir trop de difficulté avec les Tigres de Victoriaville, une formation qui a manqué de constance pour la majeure partie de la saison. Les Cats, qui espèrent participer au tournoi à la ronde de la coupe Memorial à Rimouski, misent sur une formation bien balancée avec laquelle les Tigres ne peuvent rivaliser. Victoriaville n'a pas gagné une seule série depuis la finale de 2002 et il semble bien que la disette va se poursuivre.

Prédiction : Shawinigan en cinq

Remparts (101 pts) c. Drakkar (53 pts)

Les Remparts de Québec ont été assez constants tout au long de la saison : 50 points en première moitié et 51 dans la seconde. Les Remparts misent sur l'une des bonnes défensives du circuit et le gardien Charles Lavigne a prouvé tout au long de la saison qu'il était à la hauteur. Le Drakkar a connu des moments intéressants en seconde moitié, mais ne sera pas de taille pour les Remparts.

Prédiction : Québec en cinq

Océanic (89 pts) c. Saguenéens (60 pts)

Les Saguenéens de Chicoutimi ne l'ont pas eu facile en séries l'an dernier lors de leur affrontement face aux Remparts, pour des raisons évidentes. Cette année, ils entreprennent la danse du printemps face à l'équipe de l'heure de la LHJMQ : l'Océanic de Rimouski, qui a gagné 20 de ses 21 derniers matchs. Les Sags n'ont pas la profondeur à l'attaque que la formation hôtesse de la coupe Memorial possède. Keven Veilleux est en feu depuis son retour au jeu pour Rimouski, il a obtenu 27 points à ses 10 derniers matchs. Il n'y a pas de Keven Veilleux chez les Sags cette année.

Prédiction : Rimouski en cinq

Wildcats (102 pts) c. Rocket (62 pts)

Les Wildcats de Moncton ont formé l'équipe cendrillon de la saison 2008-2009. En cours de route, on a souvent cru que les Wildcats finiraient par "casser", mais ce ne fut pas le cas. Menés par le meilleur gardien de la ligue en Nicola Riopel, les Wildcats vont venir à bout du Rocket de l'Île-du-Prince-Édouard dans une série qui pourrait toutefois être plus serrée qu'on ne le croit. Cinq des huit matchs en saison régulière entre ces deux équipes se sont soldés par la marge d'un but, dont trois en prolongation ou en fusillade. Un bon duel de gardiens est à prévoir entre Riopel et Bobby Nadeau.

En neuf ans d'existence le Rocket de l'Î.-P.-É./Montréal n'a gagné qu'une seule série dans son histoire et difficile de croire qu'il améliorera cette fiche cette année.

Prédiction : Moncton en cinq

Screaming Eagles (96 pts) c. Sea Dogs (72 pts)

Les Screaming Eagles du Cap-Breton ont amassé 52 points en deuxième moitié de saison, le deuxième plus haut total du circuit derrière Drummondville. Les Eagles devraient être en mesure de profiter de la jeunesse des Sea Dogs, qui ont décidé d'échanger les vétérans Grant et DiDomenico à la période des Fêtes, pour se faufiler assez facilement en deuxième ronde. Les Eagles misent aussi sur l'excellent gardien Olivier Roy, qui bien qu'il ne soit âgé que de 17 ans, se veut un des meilleurs de la Ligue, lui qui a signé 62 victoires au cours des deux dernières saisons.

Prédiction : Cap-Breton en cinq

Donc en résumé, si la logique est respectée, on se retrouvera avec des affrontements en quarts de finale qui mettront aux prises Gatineau et Shawinigan, Québec et le Cap-Breton, Rimouski et Moncton de même que Drummondville contre Montréal ou encore Rouyn-Noranda. À ce moment-là, le 3 avril prochain, on dira que les séries se mettront véritablement en marche.