AP lundi, 29 avr. 2013. 19:50

TORONTO - L'Avalanche du Colorado a remporté lundi la loterie pour l'obtention du premier choix du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey, devançant les Panthers de la Floride pour le joueur le plus convoité du 30 juin prochain, au New Jersey.

L'Avalanche (16-25-7), qui a terminé avec le 29e dossier de la saison écourtée de la LNH, est la seule équipe parmi les 14 clubs à avoir raté les séries qui a amélioré son rang de sélection.

Les Panthers de la Floride (15-27-6), pire équipe du circuit Bettman en 2013, avaient les meilleures chances de l'emporter avec 25 pour cent des chances, contre 18,8 pour cent pour l'Avalanche et 14,2 pour cent pour le Lightning de Tampa Bay (18-26-4), qui choisira troisième.

Le défenseur américain Seth Jones, qui évolue pour les Winterhawks de Portland, est le patineur classé premier par la Centrale de dépistage de la LNH. Le patineur de six pieds quatre pouces et 206 livres a récolté 14 buts et 42 aides en 61 matchs de saison régulière, en plus d'aider les États-Unis à rafler le titre du Championnat mondial junior.

"Il y a beaucoup à aimer en Jones, a déclaré Rick Pracey, le directeur du déspistage amateur de l'Avalanche. Sa taille et son coup de patin attirent définitivement votre attention.

"Son habileté à transporter la rondelle, à prendre des décisions en sortant de sa zone et à créer de l'attaque du fond de sa zone ont aussi capté notre attention. Il est capable de jouer dans les deux sens et il apporte une présence physique et une longue portée. Il est un défenseur complet, capable d'évoluer dans les deux sens de la patinoire et qui reçoit _ avec raison _ beaucoup d'attention à l'approche du repêchage."

Jones, âgé de 18 ans, est le fils de Popeye Jones, un entraîneur adjoint avec les Nets de Brooklyn de la NBA, qui a joué avec les Raptors de Toronto, de 1996 à 1998. S'il est repêché par l'Avalanche, ce sera comme un retour aux sources pour lui: il a appris à patiner à Denver, alors que son père évoluait pour les Nuggets.

Il est suivi au classement des espoirs du centre Nathan MacKinnon et de l'ailier gauche Jonathan Drouin, qui sont coéquipiers avec les Mooseheads de Halifax, de la LHJMQ. Ces deux joueurs seront aussi considérés par l'Avalanche.

"Ce n'est pas garanti qu'on y aille avec Jones. Notre philosophie a toujours été de repêcher le meilleur joueur disponible. Ça peut sembler cliché ou que nous tentions d'éviter la question, mais ce n'est pas le cas. Nous croyons qu'il faut bâtir notre liste de la meilleure façon qui soit, comme nous l'avons toujours fait et ça nous a bien servi."

Les Oilers d'Edmonton (19-22-7), qui ont bénéficié du premier choix au total au cours des trois derniers repêchages, n'ont pas pu améliorer leur sort et choisiront au septième rang.

Alors que par le passé, seules les cinq dernières équipes au classement général avaient la chance de mettre la main sur le premier choix au total, toutes les 14 équipes éliminées avaient une chance de remporter la loterie cette année. Cette nouvelle façon de faire a été insérée à la dernière convention collective.

Après le Lightning, suivront les Predators, les Hurricanes, les Flames, les Oilers, les Sabres, les Devils, les Stars, les Flyers, les Coyotes, les Jets et les Blue Jackets.

Ordre de sélection déterminé lundi

1- Colorado
2- Floride
3- Tampa Bay
4- Nashville
5- Caroline
6- Calgary
7- Edmonton
8 - Buffalo
9- New Jersey
10 - Dallas
11- Philadelphie
12- Phoenix
13-  Winnipeg
14- Columbus