RDS.ca dimanche, 2 déc. 2007. 18:47

Les problèmes du Canadien sont plus ou moins les mêmes d'année en année, mais cette fois, ils apparaissent un peu plus rapidement. Le moral de la troupe de Guy Carbonneau n'a jamais été aussi bas depuis le début de la saison.

C'est le même disque qui tourne saison après saison chez le Canadien. Lorsque le mot "travail" est imprimé en grosse lettre sur tous les joueurs, les résultats sont positifs. Mais lorsque plusieurs ont leur propre agenda, on assiste à des rencontres comme celle de samedi.

La bonne nouvelle, c'est que le Canadien est encore en plein coeur de la course au classement. Et même s'il est évident que cette équipe a besoin d'aide, personne ne l'affirme ouvertement. On soutient plutôt que la solution peut se trouver à l'interne.

"On a encore beaucoup de temps pour se reprendre et repartir sur le bon chemin, rappelle Carbonneau. Mais il faut arrêter de blâmer tout le monde, se regarder dans le miroir et faire ce qu'on a à faire."

"La différence avec l'année passée, c'est qu'on sait maintenant comment s'en sortir, on sait ce qu'il ne faut pas faire pour retomber là-dedans, avance Guillaume Latendresse. Ça va nous prendre une grosse victoire d'équipe, une victoire solide mardi."

Latendresse continue de produire. Ses sept buts le placent au quatrième rang des buteurs de l'équipe devant Saku Koivu, Michael Ryder et Bryan Smolinski. Bref, les choses semblent s'être replacées dans son cas.

"Pendant les dix premiers matchs, je me cherchais un peu. J'ai aussi eu une petite blessure, mais les choses commencent à bien aller. Mon niveau de confiance est haut", assure le principal intéressé.

Le prochain match aura donc lieu mardi face aux Red Wings. Ce sera un match émotif pour plusieurs joueurs des Wings, dont Chris Chelios qui pourrait bien disputer un dernier match face à la formation qui l'a repêché.