AP lundi, 23 mai 2011. 06:00

BOSTON - Les Bruins de Boston savent qu'ils doivent rester concentrés lors de chacune de leurs présences sur la glace. Ils doivent se concentrer encore plus après que le Lightning de Tampa Bay eut marqué un but.

Les joueurs du Lightning a inscrit des buts importants en quelques instants, ce qui leur a permis de créer l'égalité 2-2 avant le match no 5 de la finale de l'Association de l'Est, qui aura lieu lundi à Boston. Cette rencontre sera présenté sur les ondes de RDS-HD à compter de 20h.

Lors du premier match de la série, ils ont déjoué le gardien Tim Thomas trois fois en 1:25 — dont deux fois en 19 secondes — en première, en route vers un gain de 5-2. Lors de leur victoire de 5-3 samedi, le Lightning a touché la cible trois fois en 3:58 en deuxième pour effacer un déficit de 3-0.

«Quand ils marquent un but, je crois que la chose que nous devons faire est de connaître une bonne séquence, puis une autre et ainsi reprendre notre rythme, a analysé l'attaquant des Bruins Brad Marchand, dimanche. On dirait qu'ils génèrent beaucoup d'émotions après un but et qu'ils se nourrissent de cela.»

Et ils ne paniquent pas lorsqu'ils tirent de l'arrière.

«Nous sommes demeurés positifs, même si nous tirions de l'arrière 3-0, a admis l'attaquant Simon Gagné, qui a inscrit le but gagnant à 6:54 de la troisième période. Nous avons parlé d'aller chercher le premier but et qu'après cela, tout était possible.»

Cela peut toutefois marcher dans les deux sens.

Quand les Bruins ont créé l'égalité dans la série lors du match no 2 avec un gain de 6-5, ils ont fait bouger les cordages cinq fois en deuxième période. Les trois premiers buts ont été marqués en l'espace de 5:42, les trois suivants en 3:25.

Ces explosions offensives sont survenues contre des gardiens qui ont excellé lors des deux premières rondes des séries.

Thomas avait accordé 24 buts en 11 matchs. Dwayne Roloson avait concédé 23 buts en autant de parties.

Roloson devrait être de retour devant le filet du Lightning après qu'il eut été chassé du match pour la deuxième fois de la série avec 2:02 à faire en première quand les Bruins avaient pris les devants 3-0.

«C'était la bonne décision à prendre. Nous sommes venus de l'arrière et avons gagné, a déclaré Roloson. C'est fou. C'est du hockey de séries. Des choses de ce genre peuvent se produire. Nous nous sommes battus et c'est ça qui est important.»

Les Bruins n'ont pas joué avec la même intensité après qu'ils eurent pris les devants 3-0.

«Tu peux voir quand tu regardes la vidéo du match que nous faisions des choses inhabituelles, a indiqué l'attaquant Milan Lucic. Nous n'étions pas aussi intenses que nous l'avions été lors des quatre périodes précédentes.

«Ils n'ont pas abandonné et ont continué de pousser.»

Les Bruins ne comptent pas laisser la dernière défaite affecter leur moral.

«Nous sommes corrects, a dit leur entraîneur-chef Claude Julien. Quand tu es rendu aussi loin dans les séries, tu ne laisses certainement pas l'aspect mental du jeu t'affecter.»