jeudi, 28 nov. 2013. 16:08

La direction du Canadien démontre un intérêt certain pour l’attaquant de 20 ans Jack Nevins des Islanders de Charlottetown. Le directeur général adjoint du CH Rick Dudley a visité l’Île-du-Prince-Édouard récemment et a déposé une offre de contrat à deux volets pour le numéro 18 des Islanders, un gaillard de 6 pieds, 2 pouces et 200 livres originaire de Sittsville en Ontario. Hier encore, à Saint John, le directeur du recrutement Trevor Timmins et le dépisteur Donald Audette ont assisté au duel Islanders-Sea Dogs, entre autres pour voir à l’œuvre Nevins.

Depuis le début de la saison, le protégé de Gordie Dwyer avec les Islanders a enregistré 11 buts et 18 passes pour 29 points en 28 matchs tout en cumulant 70 minutes de punition. Il s’était amené à l’Île-du-Prince-Édouard l’an dernier comme joueur autonome après avoir porté les couleurs de Sarnia, Kingston et London dans la Ligue de l’Ontario. En 2011-2012, Nevins a notamment été un coéquipier de Nail Yakupov et d’Alex Galchenyuk avec le Sting.

Nevins, qui n’est pas le meilleur patineur du circuit, est aussi capable de laisser tomber les gants, il l’a d’ailleurs fait en six occasions cette année et il est actuellement le 2e joueur le plus puni du circuit Courteau. L’histoire de Nevins n’est pas habituelle, car il a bien failli ne même pas jouer dans la LHJMQ cette année après avoir été laissé pour compte en Ontario l’an dernier. Faut-il rappeler qu’avec le Rocket il n’avait récolté que 15 points en 51 matchs en 2012-2013.

 Le Canadien n’est toutefois pas seul dans la course puisqu’au moins quatre autres formations de la LNH ont manifesté un certain intérêt pour Nevins, qui est représenté par l’agent Ritch Winter. Ce dernier n’a pas voulu commenter cette information obtenue par le RDS.ca au cours des derniers jours. Si Nevins devait signer avec l’organisation du Canadien, il y a fort à parier qu’il terminerait tout de même sa saison avec les Islanders et pourrait se rapporter aux Bulldogs de Hamilton la saison prochaine.  

Nevins est le genre de joueur à la Travis Moen qui pourrait apporter du muscle à l’organisation, mais soyons quand même clair, il ne jouera pas dans la LNH la saison prochaine.