RDS.ca samedi, 20 avr. 2013. 18:30

Les Mooseheads de Halifiax ont finalement eu droit à un peu d'opposition dans leur premier match de demi-finale contre les Huskies de Rouyn-Noranda, mais au final, le résultat est le même grâce aux canons de l'équipe.

Nathan MacKinnon a marqué trois buts en plus de récolter une passe pendant que Jonathan Drouin obtenait deux buts et trois aides dans un gain de 6-4.

Les Mooseheads prennent l'avance 1-0 dans cette série qui se poursuivra dimanche au Metro Centre.

Les deux clubs ont passé la soirée à s'échanger les buts, mais les Huskies, qui ont joué du hockey de rattrapage durant tout le match, n'ont jamais été en mesure de prendre l'avance.

Halifax n'a pas mis de temps à donner le ton à la rencontre quand Martin Frk, qui a aussi récolté deux passes, a déjoué Alexandre Bélanger lors d'un avantage numérique à 1:15 du début du match. Puis, c'était au tour de MacKinnon d'ajouter à l'avance des locaux à 10:28. C'était alors 2-0.

Pour les Huskies, Nikita Kucherov a compté le premier de ses deux buts avec 29 secondes à jouer au premier engagement qui s'est terminé 2-1.

En deuxième, le deuxième de la rencontre de Kucherov permettait aux Huskies de niveler le pointage 2-2 dès la 38e seconde.

Jonathan Drouin n'a pas manqué sa chance sur un tir de pénalité quand il a déjoué Bélanger pour redonner l'avance d'un but aux Mooseheads. À 15:46, MacKinnon a donné de nouveau une priorité de deux buts à Halifax.

Malgré ce nouveau retard de deux buts, les Huskies ont refusé de baisser les bras, car avant la fin du deuxième engagement, Jean-Sébastien Dea, qui a participé à tous les buts des siens, replaçait les Huskies à un seul but avec son 11e des séries lors d'un avantage numérique.

Lors d'une autre supériorité numérique, Sven Andrighetto faisait 4-4 après 69 secondes en troisième. Andrighetto a aussi été complice sur deux autres buts dans la défaite.

Le reste de l'offensive a été l'affaire des Mooseheads, car le deuxième but de Drouin à 8:58 s'est avéré le but de la victoire avant que MacKinnon ne scelle l'issue de la partie avec un but dans un filet désert avec 30 secondes à faire.

Armada 1 - Drakkar 2
Armada 1 - Drakkar 2

Le vent dans les voiles

N’obtenir son premier lancer de la rencontre que lors de la 21e minute de jeu est rarement un gage de succès...

Confronté à une défensive très étanche, l’Armada de Blainville-Boisbriand n’a pu faire autrement que de s’incliner 2 à 1 devant le Drakkar de Baie-Comeau, qui s’est ainsi doté d’une avance de 2 à 0 dans cette série demi-finale, samedi.

Incapable d’obtenir le moindre lancer au but en première période, et ce malgré deux jeux de puissance, l’Armada a du retraité au vestiaire avec un déficit de 0-1 à la suite d’un but de Raphaël Bussières.

L’attaquant du Drakkar a ouvert la marque en redirigeant une rondelle libre derrière Étienne Marcoux lors d’une mêlée devant le filet de l’Armada.

La troupe de Jean-François Houle a toutefois retrouvé quelque peu ses esprits au deuxième vingt, dirigeant d’abord un premier lancer sur Philippe Cadorette après 20 minutes et 33 secondes de jeu.

Puis, Marc-Olivier Roy a nivelé le pointage quelques instants plus tard en profitant d’un avantage numérique de deux hommes pour tromper Cadorette.

Un voyage difficile pour l'Armada
Un voyage difficile pour l'Armada

Or, avec moins de deux minutes à faire à l’engagement, l’attaquant du Drakkar Valentin Zykov a manœuvré à sa guise à la suite d’une mise en jeu avant de menacer Marcoux et permettre à son coéquipier Maxime Lamarche de capitaliser sur un retour de lancer.

L’Armada a bien tenté le tout pour le tout en troisième période, mais en vain.

La série se transportera maintenant au domicile de l’Armada, où les deux équipes ont rendez-vous mardi soir pour le troisième duel de cette série.