RDS.ca jeudi, 17 janv. 2013. 11:05

À quelques jours de l'ouverture de la saison 2012-2013 de la Ligue nationale de hockey, notre collaborateur Roger Leblond trace le profil des 30 équipes du circuit Bettman. Aujourd'hui, nous continuons notre tournée avec un coup d'oeil de la division Atlantique.

DEVILS DU NEW JERSEY

Saison régulière 2011-2012

Fiche de 48-28-2-4, total de 102 points, 4e de la section Atlantique, 6e de l'Association de l'Est et 9e au classement général.

Séries éliminatoires 2011-2012

Éliminés dans la finale, en six matchs par les Kings de Los Angeles.

Nouveaux joueurs

Krystofer Barch (AD-AG), Bobby Butler (AD-AG), Harri Pesonen (AG).

Joueurs qui ont quitté

Matt Taormina (D), Eric Boulton (AG), Zach Parise (AG), Alexei Ponikarovsky (AG).

Joueurs autonomes de l'équipe

Timo Pielmeier (G), Brad Mills (C-A), Kory Nagy (C-A), Petr Sykora (AD-AG), Petr Vrana (C-A).

Fiche dans la saison écourtée de 1994-1995

48 parties, 22 victoires, 18 défaites, 8 nulles, 52 points, 5e rang de l'Association de l'Est.

Ils avaient gagné la coupe Stanley, en quatre matchs contre les Red Wings de Detroit.

Un bref aperçu pour la saison 2012-2013

Après avoir été la surprise de la LNH, autant en saison régulière (102 points), que durant les éliminatoires, alors qu'ils ont atteint la finale de la Coupe Stanley, les Devils auront un lourd défi à relever cette saison.

Ils ont perdu leur attaquant-vedette Zach Parise, sans oublier que Ilya Kovalchuk, leur meilleur marqueur l'an dernier, se fait tirer l'oreille pour honorer son actuel lucratif contrat.

Il faut aussi souligner que les gardiens Martin Brodeur (40 ans) et Johan Hedberg (39 ans), ne sont plus très jeunes et sont un peu moins efficaces que par le passé.

Espoirs de l'équipe
Les Devils du New Jersey sont reconnus pour leur style de jeu défensif, ce pour quoi il n'est pas du tout étonnant de voir leur formation regorger de défenseurs. Jon Merrill et Alexander Urborn sont deux gros défenseurs défensifs qui pourraient très bien faire le saut dans la LNH plus tôt que prévu.

Lors du dernier repêchage, le New Jersey a sélectionné un attaquant au potentiel élevé en Stefan Matteau, fils de l'ancien joueur de la LNH Stephane Matteau. Le plus jeune des deux Matteau, qui a signé un contrat de recrue de trois ans, a un style plutôt semblable à celui de son père selon certains. Il faudra toutefois encore une ou deux années avant qu'il soit prêt pour la LNH.

Les Devils possèdent une réserve de bons gardiens de but, prêts à prendre la relève le jour où Martin Brodeur prendra finalement sa retraite. On pense entre autres à Scott Wedgewood, Keith Kinkaid et Jeff Frazee qui s'affronteront tous pour devenir celui qui remplacera le futur membre du Temple de la renommée.

Blake Pietla (choix de cinquième ronde en 2011) était le seul représentant des Devils lors du Championnat du monde junior de 2013, où il a remporté la médaille d'or avec l'équipe américaine.

Avantages
La brigade défensive des Devils ne comprend pas de super vedette, elle est plutôt un ensemble efficace de six joueurs qui se classe parmi les meilleurs de la ligue. L'an passé, les Devils ont enregistré une moyenne de 2,5 buts contres (à égalité au huitième rang dans la ligue) et ils amorceront la nouvelle saison avec les six mêmes défenseurs. Si le quatrième choix au total du repêchage de 2011, Adam Larsson peut atteindre la LNH lors de sa deuxième année, les Devils se porteront encore mieux.

Désavantages
Le départ de Parise laissera évidemment un énorme vide à l'attaque du New Jersey. Les Devils n'ont conclu aucune entente en vue de remplacer l'ailier de 27 ans. On s'attendra donc à encore plus des joueurs comme Ilya Kovalchuk et Adam Henrique afin de réduire ce déficit de plus de 30 buts. Kovalchuk a connu une très bonne saison l'an passé et Henrique fut une recrue extraordinaire, mais c'est à se demander s'ils pourront améliorer leurs performances cette année afin de combler le vide créé par la perte de Parise.

ISLANDERS DE NEW YORK

Saison régulière 2011-2012

Fiche de 34-37-7-4, total de 79 points, 5e de la section Atlantique, 14e de l'Association de l'Est et 27e au classement général.

Séries éliminatoires 2011-2012

Ils n'ont pas participé aux éliminatoires.

Nouveaux joueurs

Keith Aucoin (C-A), Matt Carkner (D), Jon Landry (D), Radek Martinek (D), Nathan McIver (D), Lubomir Visnovsky (D), Eric Boulton (AG), Brad Boyes (C-AD), Brandon DeFazio (AG), Colin McDonald (AD), Blair Riley (AG), Matt Watkins (AD-AG), Joe Finley (D).

Joueurs qui ont quitté

Al Montoya (G), Dylan Reese (D), Steve Staios (D), Trevor Gillies (AG), Micheal Haley (AD-AG), Pierre-Alexandre Parenteau (AD), Tony Romano (C).

Joueurs autonomes de l'équipe

John Grahame (G), Yuri Alexandrov (D), Mark Eaton (D), Milan Jurcina (D), Jeremy Colliton (C-AD), Trevor Frischmon (C), Tyler McNeely (AG), Jay Pandolfo (AG), Yannick Riendeau (AD-AG).

Fiche dans la saison écourtée de 1994-1995

48 parties, 15 victoires, 28 défaites, 5 nulles, 35 points, 13e rang de l'Association de l'Est.

Ils n'avaient pas participé aux éliminatoires.

Un bref aperçu pour la saison 2012-2013

Après une autre saison décevante et avoir raté les éliminatoires lors des cinq dernières années, les Islanders ont effectué plusieurs changements à leur formation.

Ils ont quelques bons jeunes attaquants, mais une certaine instabilité dans les filets et les blessures fréquentes au gardien Rick DiPietro, n'aident en rien pour sortir de cette disette et espérer devenir des aspirants à la coupe Stanley.

Espoirs de l'équipe
Après avoir vu leurs meilleurs espoirs atteindre la LNH très rapidement par le passé, les Islanders ont démontré beaucoup de patience plus récemment (à part dans le cas de Nino Niederreiter).

Ceci a donc permis aux jeunes joueurs comme Ryan Strome et Calvin de Haan de s'épanouir à l'extérieur de la LNH. On croit que les deux joueurs seront tout de même prêts à atteindre la LNH cette saison, surtout Strome, qui pourrait être un excellent joueur de soutien. Strome a explosé en novembre dernier lorsqu'il a marqué 35 points en seulement 13 parties à Niagara.

Reinhart, le choix de première ronde de l'équipe cette année démontre un énorme potentiel, mais puisque la brigade défensive des Islanders est relativement bien établie, il ne jouera pas dans la LNH immédiatement.

Avantages
John Tavares a tout d'une vedette. En enregistrant une moyenne d'un point par match, le premier choix au repêchage de 2009 a connu la meilleure de ses trois saisons dans la LNH. Il a par le fait même amélioré son différentiel. De plus, Tavares rend les joueurs autour de lui encore meilleurs. Il a d'ailleurs transformé Pierre-Alexandre Parenteau, maintenant avec l'Avalanche du Colorado, en un marqueur de 20 buts par saison. Les partisans des Islanders doivent donc demeurer optimistes et penser à ce qu'il pourrait faire des joueurs qui remplaceront Parenteau sur le premier trio : Brad Boyes, auteur de 40 buts en une saison et Kyle Okposo, sélectionné parmi les dix meilleurs au repêchage.

Désavantages
Outre Tavares, les joueurs que les Islanders ont repêchés avec leurs nombreux excellents choix ne sont pas devenus le genre de joueur de soutien dont l'équipe a besoin pour atteindre les séries éliminatoires. Les Islanders auront besoin d'un meilleur rendement de la part de joueurs comme Okposo, Niederreiter et Josh Bailey afin de réduire la pression qui repose sur les épaules de Tavares et du premier trio. Même Michael Grabner a joué de manière décevante l'an passé, lui qui avait pourtant connu une saison recrue remarquable. La bonne nouvelle pour les Islanders est que tous ces joueurs sont encore très jeunes et qu'ils ont amplement le temps de grandir et de s'améliorer.


RANGERS DE NEW YORK

Saison régulière 2011-2012

Fiche de 51-24-2-5, total de 109 points, 1er de la section Atlantique, 1er de l'Association de l'Est et 2e au classement général.

Séries éliminatoires 2011-2012

Éliminés en troisième ronde, en six matchs par les Devils du New Jersey.

Nouveaux joueurs

Sean Collins (D), Steven Delisle (D), Matt Gilroy (D), Logan Pyett (D), Arron Asham (AD-AG), Micheal Haley (AD-AG), Jeff Halpern (C-AD), Marek Hrivik (AG), Kyle Jean (C-AG), Rich Nash (AD-AG), Taylor Pyatt (AD-AG), Brandon Segal (AD).

Joueurs qui ont quitté

Chad Johnson (G), Tim Erixon (D), John Scott (D-AG), Jeff Woywitka (D), Artem Anisimov (C-AG), Andre Deveaux (AD), Brandon Dubinsky (C-AG), Ruslan Fedotenko (AD-AG), John Mitchell (C-AG), Brandon Prust (AD-AG), Casey Wellman (C-AD), Tommy Grant (AG), Brandon Mashinter (AG).

Joueurs autonomes de l'équipe

Lee Baldwin (D), Ivan Baranka (D), Brandan Bell (D), Ilkka Heikkinen (D), Sam Klassen (D), Sean Avery (AD-AG), François Bouchard (AD), Chris Chappell (AG), Andreas Thuresson (AD-AG).

Fiche dans la saison écourtée de 1994-1995

48 parties, 22 victoires, 23 défaites, 3 nulles, 47 points, 8e rang de l'Association de l'Est.

Éliminés en deuxième ronde, en quatre matchs par les Flyers de Philadelphie.

Un bref aperçu pour la saison 2012-2013

Après avoir terminé au 2e rang du classement général et atteint la troisième rondes des éliminatoires, les Rangers ont réalisé quelques acquisitions importantes en obtenant Rick Nash, Jeff Halpern et Arron Asham, mais ont laissé aller plusieurs bons éléments aussi.

Avec une défense efficace et un gardien fiable comme Henrik Lundqvist, cette équipe semble s'approcher de plus en plus de la coupe Stanley.

Espoirs de l'équipe
Le plus grand espoir des Rangers, Chris Kreider, en a impressionné plus d'un lorsqu'il a donné ses premiers coups de patins pendant les séries éliminatoires de la LNH au printemps dernier. Kreider a accumulé sept points dont cinq buts lors des matchs éliminatoires auxquels il a prit part et a joué plus de 13 minutes par match.

Les Rangers comptent beaucoup sur Kreider; tellement qu'ils ont refusé de l'inclure dans l'échange de Nash. Ils s'attendent donc à une très bonne performance de la part du jeune joueur de 21 ans lorsqu'il entamera sa première saison complète dans la LNH. Selon les plans, il devrait évoluer sur l'un des deux premiers trios pour la saison 2012-13.

Mis à part Kreider, l'équipe devra attendre encore quelques années pour voir ses autres espoirs dans la LNH. Des joueurs tels que J.T. Miller, Brady Skjei et Christian Thomas pourraient certainement avoir un impact dans la ligue dans le futur. Miller joue présentement dans la AHL et faisait partie des meilleurs joueurs de l'équipe américaine lors du Championnat du monde junior 2013. Il s'est retrouvé à égalité au rang des meilleurs marqueurs en enregistrant un total de neuf points en sept parties.

Avantages
La meilleure équipe de l'Est de l'an passé a mis la main sur Rick Nash, qui a participé au match des Étoiles à cinq reprises et qui a remporté le trophé Maurice Richard, en échange des attaquants Brandon Dubinsky et Artem Anisimov, du défenseur Tim Erixon ainsi qu'un futur choix de première ronde. Dubinsky, Anisimov et Erixon sont tous des joueurs très solides, mais aucun d'entre eux n'ont eu l'impact d'un joueur comme Nash. Sur papier, les Rangers sont meilleurs cette année qu'ils l'étaient l'an dernier où ils ont terminé la saison au sommet du classement de la conférence de l'Est.

Désavantages
Les Rangers, surtout après avoir signé Nash cet été, sont l'équipe à battre dans l'Est et ça, toutes les équipes le savent. En plus d'avoir de grandes attentes, les Rangers devront faire face à un classique dès le début de leur saison; ils devront s'attendre à ce que leurs adversaires offrent toujours leur meilleure performance dans le seul et unique but de les défaire.


FLYERS DE PHILADELPHIE

Saison régulière 2011-2012

Fiche de 47-26-2-7, total de 103 points, 3e de la section Atlantique, 5e de l'Association de l'Est et 6e au classement général.

Séries éliminatoires 2011-2012

Éliminés en deuxième ronde, en cinq matchs par les Devils du New Jersey.

Nouveaux joueurs

Brian Boucher (G), Mark Alt (D), Cullen Eddy (D), Kurtis Foster (D), Bruno Gervais (D), Luke Schenn (D), Danny Syvret (D), Ruslan Fedotenko (AD-AG).

Joueurs qui ont quitté

Sergei Bobrovsky (G), Matt Carle (D), Jaromir Jagr (AD), Luke Pither (C), James van Riemsdyk (AG).

Joueurs autonomes de l'équipe

Jason Bacashihua (G), Johan Backlund (G), Oskars Bartulis (D), Dan Jancevski (D), Pavel Kubina (D), Blair Betts (C), Andrew Rowe (AG).

Fiche dans la saison écourtée de 1994-1995

48 parties, 28 victoires, 16 défaites, 4 nulles, 60 points, 2e rang de l'Association de l'Est.

Éliminés en troisième ronde, en six matchs par les Devils du New Jersey.

Un bref aperçu pour la saison 2012-2013

Suite à une excellente saison, les Flyers ont effectué quelques changements à leur formation, autant en attaque qu'en défense.

Ils ont de bons attaquants, mais semblent un peu faibles en défense, car Chris Pronger est un cas incertain et aussi les performances inégales du gardien Ilya Bryzgalov, demeurent plus que jamais le point d'interrogation sur cette équipe, qui aura à composer avec plusieurs blessés en ce début de saison.

Espoirs de l'équipe
Deux des plus grands espoirs de l'équipe, Zac Rinaldo et Eric Wellwood, ont amorcé leur carrière dans la LNH la saison passée. On s'attend à ce que les deux joueurs contribuent encore plus au succès de l'équipe cette année. Cependant, leur départ pour la ligue nationale laisse la réserve des Flyers plutôt à sec.

Un autre très bon espoir est Scott Laughton, choix de première ronde en 2012. Toutefois, selon la majorité, le robuste attaquant en a encore pour quelques années avant de jouer dans la LNH. Ben Holmstrom, un autre attaquant très talentueux, est plus prêt à faire le saut dans la ligue nationale et pourrait très bien obtenir du temps de glace cette saison.

Là où l'équipe profitera sûrement le plus de l'aide de ses espoirs, c'est à la ligne bleue. Erik Gustafsson restera probablement avec les Flyers une fois la saison entamée alors que Brandon Manning est en voie de devenir un important défenseur de l'équipe.

Avantages
L'an passé, les Flyers ont connu une très bonne saison grâce à leur noyau d'excellents jeunes joueurs qui ne font que s'améliorer avec le temps. Giroux (24 ans) est devenu l'un des meilleurs joueurs de la ligue alors que Wayne Simmonds (23 ans), Brayden Schenn (20 ans) et Sean Couturier (19 ans) ne font que progresser. Philadelphie possède toute la jeunesse nécessaire pour être en mesure de suivre le rythme rapide de la LNH pendant encore longtemps.

Désavantages
Encore une fois, les Flyers débuteront la saison en se demandant si leur gardien de but les empêchera de connaître du succès. On s'attendait à ce qu'Ilya Bryzgalov soit la solution au problème, mais voilà qu'après seulement un an sur les neuf de son contrat, les questions persistent. Après avoir échangé Sergei Bobrovsky cet été, il est évident que Bryzgalov sera le gardien partant. Les Flyers espèrent que celui-ci connaisse le même succès qu'il a eu avec les Coyotes de Phoenix et que son inconsistance de l'an passé n'était que passagère.

PENGUINS DE PITTSBURGH

Saison régulière 2011-2012

Fiche de 51-25-3-3, total de 108 points, 2e de la section Atlantique, 4e de l'Association de l'Est et 4e au classement général.

Séries éliminatoires 2011-2012

Éliminés en première ronde, en six matchs par les Flyers de Philadelphie.

Nouveaux joueurs

Marc Cheverie (G), Tomas Vokoun (G), Jeff Zatkoff (G), Brian Dumoulin (D), Dylan Reese (D), Harrison Ruopp (D), Philippe Dupuis (C-A), Benn Ferriero (AD-AG), Tanner Glass (AG), Riley Holzapfel (C), Warren Peters (C-AG), Trevor Smith (C-AG), Brandon Sutter (C).

Joueurs qui ont quitté

Mattias Modig (G), Zbynek Michalek (D), Arron Asham (AD-AG), Ryan Craig (C-AG), Colin McDonald (AD), Cal O'Reilly (C), Jordan Staal (C), Steve Sullivan (AG), Jason Williams (C-AG).

Joueurs autonomes de l'équipe

Brent Johnson (G), Scott Munroe (G), Alexandre R. Picard (D), Boris Valabik (D), Richard Park (C-A), Casey Pierro-Zabotel (AG).

Fiche dans la saison écourtée de 1994-1995

48 parties, 29 victoires, 16 défaites, 3 nulles, 61 points, 3e rang de l'Association de l'Est.

Éliminés en deuxième ronde, en cinq matchs par les Devils du New Jersey.

Un bref aperçu pour la saison 2012-2013

Après avoir connu une superbe saison, mais été éliminés au premier tour des éliminatoires, les Penguins ont réalisé plusieurs changements à leur formation.

Avec une superbe attaque, avec Evgeni Malkin et Sidney Crosby (s'il est en santé), mais une défense un peu moins hermétique, cette équipe est plus que jamais à la merci des performances du gardien Marc-André Fleury, décevant dans les éliminatoires lors des deux dernières saisons.

Espoirs de l'équipe
Deux choix de première ronde très importants ont permis aux Penguins de Pittsburgh d'enrichir leur réserve d'espoirs cet été.

Le défenseur Derrick Pouliot, que les Penguins ont sélectionné huitième au total avec le choix des Hurricanes, se retrouve parmi les meilleurs espoirs de l'équipe tout comme Olli Maatta, repêché 22e au total. Pouliot figure parmi les meilleurs défenseurs de la WHL depuis le début de la saison 2012-13, alors que Maatta est l'un des facteurs principaux ayant permis aux Knights de London de dominer la OHL cette saison.

Il y a également beaucoup d'engouement autour des défenseurs Joe Morrow et Simon Despres, deux joueurs qui pourraient jouer dans la LNH très bientôt. Dumoulin, qui faisait partie de l'échange de Staal, est également considéré comme un très bon espoir des Penguins.

Avantages
Marc-André Fleury était dans les buts quand les Penguins de Pittsburgh ont remporté la coupe Stanley en 2009. D'une manière globale, pendant les huits saisons qu'il a passées dans la LNH, il a brillé en jouant pour Pittsburgh. Cependant, Fleury a démontré l'an passé quelques signes de faiblesse, particulièrement pendant les séries éliminatoires. L'équipe a justifié son piètre rendement par la fatigue avant de prendre la situation en main et d'embaucher le vétéran, Tomas Vokoun. Il est possiblement le meilleur deuxième gardien de la ligue et permettra donc à Fleury de se reposer sans toutefois affecter le succès de l'équipe. Fleury sera donc en meilleure forme quand viendra le temps des séries.

Désavantages
Malheureusement, les Penguins ainsi que tous les partisans de hockey, craindront tous les jours où un incident obligera Crosby à s'absenter pour une longue période de temps. Peut-être que ce jour n'arrivera jamais, mais la simple possibilité aura définitivement un impact sur Crosby et ses coéquipiers tout au long de la saison. Quoi qu'il en soit, les Penguins se sont entendus avec Crosby pour une prolongation de contrat de 12 ans, signe qu'ils ont probablement confiance en sa santé et en sa ténacité.

*Des éléments de ce texte ont été tirés du site TSN.ca