mercredi, 24 oct. 2012. 18:13

Difficile de suivre les négociations entre la Ligue nationale de hockey et l'Association des joueurs, tellement nous avons l'impression d'effectuer une descente en montagnes russes!

Une entente semblait imminente il y a une 10aine de jours, tandis que les deux parties ne se parlent même plus aujourd'hui. Les plus pessimistes prétendent même qu'il ne pourrait pas y avoir de hockey cette année…

Personnellement, j'ai l'impression qu'il y a une saison, mais écourtée, et que la ligue et l'association s'entendront avant la période des Fêtes, possiblement autour de l'Action de grâce américaine.

Mais ce qui est le plus malheureux dans tout cela, c'est que ce conflit aurait pu être évité. Les deux parties ne sont pas si loin d'en venir à un accord. Gary Bettman et Donald Fehr sont deux coqs qui refusent de mettre leur égo de côté. Si ces deux acteurs n'étaient plus là, je pense sincèrement que les joueurs seraient de retour sur la patinoire dans la semaine.

Diviser pour régner

Les propriétaires ont visiblement retenu plusieurs leçons du dernier lock-out et ils se disent que si les joueurs sont divisés, ils auront devant eux un adversaire beaucoup plus faible.

Il a été rapporté que les propriétaires et les directeurs généraux ont eu le droit d'appeler les joueurs pendant deux jours pour leur expliquer leur version des faits. Cela signifie qu'on essaie de semer un doute chez les joueurs. Mais ces derniers sont encore solidaires.

Le premier chèque de paie n'est pas entré, mais les revenus des dépôts fiduciaires de la dernière saison oui, ce qui permet de profiter d'un certain coussin. C'est lorsque le deuxième ou troisième chèque de paie n'arrivera pas que les joueurs deviendront soudainement plus attentifs.

Les joueurs sont conscients qu'ils sont plus fort unis que divisés que la ligue ne souhaite pas du tout négocier. La preuve, la ligue a refusé de rencontrer les joueurs. Les joueurs avec qui j'ai eu la chance de discuter sont frustrés, mais confiants. Ils croient pour la plupart qu'ils seront de retour au jeu en décembre ou au début de janvier.

Une bonne nouvelle

Plusieurs partisans des Islanders ont appris une mauvaise nouvelle aujourd'hui, alors que le déménagement de leur équipe a été annoncé pour 2015. C'est dommage pour eux, mais c'est ce que les autorités de la ville ont décidé en décidant de ne pas investir pour rénover le vétuste Nassau Coliseum.

Ultimement, il s'agit d'une bonne nouvelle pour les joueurs et les propriétaires, puisque davantage de revenus seront générés. Les deux parties veulent des concessions en santé et ce sera vraisemblablement plus facile dans un milieu métropolitain comme Brooklyn.

*Propos recueillis par Francis Paquin