RDS.ca, AP mardi, 28 mai 2013. 21:05

Carnassiers les Kings
Carnassiers les Kings

En proie à l’élimination pour la toute première fois en deux ans, les Kings de Los Angeles se sont assurés de demeurer sur leur trône en remportant 2 à 1 le match numéro 7 de leur série face aux Sharks de San Jose, mardi soir.

Les champions en titre de la coupe Stanley accèdent ainsi à la finale de l’Association de l’Ouest pour la quatrième fois de leur histoire et pour une deuxième année de suite. Intraitables au Staples Center, les Kings ont de plus savouré leur 14e victoire consécutive à domicile au cours des deux derniers mois, dont sept en séries éliminatoires.

L'équipe locale a remporté chacun des sept matchs de cette série entre deux clubs de la Californie.

Les Kings affronteront les Blackhawks de Chicago ou les Red Wings de Detroit au prochain tour, et ils tenteront d'atteindre la série finale de la Coupe Stanley pour la troisième fois de leur histoire. Les Blackhawks affronteront les Red Wings dans un match ultime mercredi soir.

Alors que les Anze Kopitar, Dustin Brown et Jonathan Quick participaient à un premier match ultime en carrière dans la LNH, les Kings ont néanmoins pu compter sur Justin Williams.

Déjà auteur de  trois buts à ses quatre précédents matchs ultimes, Williams a une fois de plus démontré tout son sang-froid en marquant à deux reprises en deuxième période.

Alors qu’Antti Niemi peinait à maîtriser un retour de lancer de Slava Voynov, Williams s’est d’abord montré insistant avant de finalement pousser la rondelle derrière le gardien des Sharks.

Williams n’a pas tardé à revenir à la charge. Alimenté à merveille par Kopitar, l’attaquant des Kings n’a eu qu’à faire glisser la rondelle entre la jambière droite de Niemi et le poteau pour doubler l’avance des siens.

Coriaces, les Sharks ont ensuite réduit l’écart de moitié en troisième période grâce à Dan Boyle. D’un lancer frappé du point d’appui, le défenseur a lors trompé Quick, qui semblait avoir la vue voilée.

Pressant le pas dans les derniers instants de la période, les Sharks se sont ensuite butés à Quick. Le gardien des Kings s’est notamment illustré aux dépens de Joe Pavelski avec un peu plus de cinq minutes à faire à la rencontre. Étendu de tout son long dans son demi-cercle, Quick a alors étiré le bras et gobé de la mitaine une rondelle que l’attaquant des Sharks n’a pu soulever.

Quick, qui a ainsi offert  une première victoire aux Kings à domicile lors d'un match no 7 depuis 1989, a complété la rencontre avec 25 arrêts. Son vis-à-vis Niemi a repoussé 16 rondelles.