RDS.ca lundi, 3 mai 2010. 12:11

Matt Cooke pourrait bien avoir allumé un nouveau feu dimanche.

Dans un article du Beaver County Times de Pittsburgh, Cooke, qui collectionne les controverses depuis son entrée dans la Ligue nationale, déclare que PK Subban aurait délibérément placé la lame de son patin vers le haut après une mise en échec en première période.

« Heureusement, mon pied n'a pas été touché par la lame de son patin », a fait savoir l'attaquant des Penguins, qui a dû momentanément quitter la patinoire afin de réparer un de ses patins.

Rappelons que c'est le patin de Subban qui a sectionné un tendon d'un pied de Jordan Staal lors d'une mise en échec au centre de la glace lors du premier match de la série.

« C'est la deuxième fois que ça se produit », a poursuivi Cooke. « Je comprends qu'on ne décerne pas de punition lorsque deux patins entrent en collision. Cependant, lorsque ça se produit lors de deux matchs de suite et qu'il s'agit du même joueur par surcroît, j'ai tendance à croire que c'est suspect. »

Cooke ne peut confirmer que Subban commette de tels gestes intentionnellement, mais il a tout de même servi ces explications.

« En tentant de me frapper, il s'est retourné sur lui-même et son patin s'est heurté au haut de mon patin. Or, la même situation s'est produite avec Jordan Staal. Il faudrait se pencher sur le cas. »

Subban a été récompensé avec 23:17 de temps de glace dimanche, en remplacement d'Andrei Markov. Ce n'est pas mal pour un joueur qui en était seulement à un cinquième match dans la LNH.

« Si on me demande de remplir les bouteilles d'eau, je vais remplir les bouteilles d'eau", a déclaré Subban. "Si on me demande de jouer deux minutes, je vais jouer deux minutes. »

Subban, qui démontre beaucoup de maturité pour son âge, dément de jouer avec arrogance.

« J'essaie juste d'avoir confiance », a admis Subban. « Je n'ai pas joué dans la LNH cette année. Je ne peux donc pas me permettre de jouer avec arrogance et de ne penser qu'à moi. Dans mon esprit, l'équipe passe avant tout. »