RDS.ca samedi, 25 mai 2013. 08:02

La finale de l'Association Est opposera les Bruins de Boston aux Penguins de Pittsburgh.

Un but de Gregory Campbell à 13:41 de la deuxième période a fait la différence dans une victoire de 3-1 des Bruins aux dépens des Rangers de New York samedi dans le cinquième match de la demi-finale de l'Est.

En poussant une rondelle libre par-dessus le bloqueur de Henrik Lundqvist, Campbell a complété le travail de ses compagnons de trio Shawn Thornton et Daniel Paille. Ce dernier avait amorcé l'entrée de zone en interceptant une passe médiocre de Roman Hamrlik à sa propre ligne bleue.

Campbell a mis la cerise sur le sundae en faisant rouler la rondelle dans un filet désert avec 50 secondes à écouler en troisième, confirmant la quatrième victoire consécutive des Bruins sur leur patinoire.

Les Bruins détenaient un avantage qu'ils avaient historiquement eu de la difficulté à apprécier : il s'agit de la première fois en six occasions qu'ils ferment les livres dès le cinquième match après s'être emparé d'une avance de 3-1 dans une série.

C'est la première fois depuis 1992 que les Bruins et les Penguins se rencontreront en séries éliminatoires. Cette année-là, Jaromir Jagr avait amassé huit points pour aider les Pens à réussir le balayage.

Le jeune défenseur Torey Krug a marqué son quatrième but en cinq matchs pour créer l'égalité 1-1 au début du deuxième vingt. Lors d'un jeu de puissance, Krug a accepté une passe de Tyler Seguin et décoché un tir sur réception qui a battu Lundqvist du côté court à sa gauche.

Maintenant, les Penguins
Maintenant, les Penguins

Les Rangers avaient pour une rare fois capitalisé, eux aussi, lors d'un avantage numérique pour ouvrir la marque en première période. Dan Girardi a profité de la présence de David Krejci au cachot pour marquer d'un tir voilé de la pointe à mi-chemin dans l'engagement initial. Mats Zuccarello et Chris Kreider ont récolté des mentions d'aide.

Les Rangers marquaient pour la première fois en 22 opportunités avec l'avantage d'un homme, sur la route, depuis le début des présentes séries.

Les Blue Shirts terminent leur parcours éliminatoire avec une fiche de 1-6 à l'étranger, où ils ne sont parvenus à inscrire que 12 buts.

Brad Richards avait été laissé de côté pour un deuxième match de suite chez les perdants.