NASHVILLE - Les Predators de Nashville vont faire face à un défi de taille en tentant de remporter le cinquième match de la finale d'Association Ouest à l'étranger.

Sans leur centre vedette Ryan Johansen, cette tâche sera encore plus ardue.

Johansen a dû être opéré d'urgence à la cuisse gauche et il ratera le reste des séries. Les Predators se retrouvent donc sans leur meilleur marqueur des séries alors qu'ils rendront visite aux Ducks d'Anaheim, samedi soir. La série est égale 2-2.

L'équipe a annoncé la nouvelle vendredi, au lendemain d'un revers de 3-2 en prolongation face aux Ducks, dans le quatrième match de la finale de l'Ouest.

La blessure de Johansen serait survenue avec un peu moins de cinq minutes à jouer en deuxième période lors d'un contact avec Josh Manson. Malgré la gravité de la blessure, Johansen est demeuré dans le match jusqu'à la toute fin. Johansen a été utilisé pendant 27:26 lors du quatrième match. Il a notamment effectué une présence d'une durée de 1:01, 31 secondes de jeu seulement après avoir quitté la patinoire.

Johansen dominait les Predators avec 13 points (trois buts et 10 aides) en 14 matchs depuis le début des séries. Il a été opéré au centre médical de l'Université Vanderbilt. La période de convalescence sera de deux à trois mois.

L'attaquant de 24 ans a joué un rôle important au sein des Predators depuis qu'il s'est joint à l'équipe, en janvier 2016. La troupe de Peter Laviolette n'avait jamais atteint le troisième tour des séries avant ce printemps.

À deux victoires de la finale de la coupe Stanley, les Predators doivent maintenant trouver une façon de battre une formation qui est habituée aux longues séries et ils devront peut-être même le faire sans un autre joueur de centre, leur capitaine Mike Fisher.

« C'est pour cette raison que c'est le trophée le plus difficile à gagner du sport professionnel, a déclaré l'attaquant James Neal. Nous devons être confiants en notre groupe. Nous avons l'occasion de gagner dans leur domicile et de retourner à Nashville avec l'occasion d'en finir. »

Johansen avait amassé un but et trois aides en quatre rencontres contre les Ducks, qui ont déployé le teigneux Ryan Kesler pour contrer le premier trio des Predators. Johansen avait d'ailleurs exprimé sa colère après le deuxième duel concernant le jeu très physique de Kesler, un des trois candidats au trophée Selke, remis au meilleur attaquant défensif de la LNH.

Ryan Johansen : Une perte importante pour les Preds

Manson a aussi été à l'origine de la blessure de Fisher en l'atteignant accidentellement à la tête avec son genou alors qu'il tentait de s'emparer d'une rondelle libre. Les deux contacts de Manson ne semblaient pas illégaux, mais le gardien des Predators, Pekka Rinne, s'est plaint du travail des joueurs Ducks autour de son filet.

« Si tu veux avoir du succès contre Rinne, tu dois lui rendre la vie difficile, a indiqué le défenseur des Ducks Cam Fowler. Il joue à un très haut niveau en ce moment et les choses doivent être compliquées pour lui, mais dans les limites de la légalité. Nous essayons de mettre de la circulation devant lui. »

Pour combler la perte de Johansen et possiblement celle de Fisher, les Predators ont placé Calle Jarnkrok sur le premier trio et ils ont déplacé l'ailier Colin Wilson au centre. Ils ont également inséré dans la formation le vétéran centre de 37 ans Vernon Fiddler, qui avait pris part aux deux premiers affrontements de la série.