mardi, 30 avr. 2013. 11:07

Nous voici donc arrivés à " la vraie saison " comme on dit. Les séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Selon la tradition, l'heure est donc aux prédictions. Voici les miennes:

CANADIENS/SÉNATEURS

Contrairement à ce que plusieurs pensent, les Sénateurs seront un adversaire plus coriace que les Maple Leafs de Toronto.

On aura un duel entre le détenteur du trophée Norris, Erik Karlsson, et un prétendant, P.K. Subban; entre deux candidats au titre d'entraineur de l'année, Paul MacLean et Michel Therrien; et devant le filet, entre Craig Anderson et Carey Price.

Avec sa moyenne de buts alloués de 1,69 par partie et son pourcentage d'efficacité de ,941, Craig Anderson a été le meilleur dans la LNH cette saison. Les Sénateurs ont la meilleure défense des huit équipes en séries dans l'Est avec seulement 104 buts accordés. Par contre, c'est aussi l'équipe qui en a marqué le moins, 116. C'est donc une équipe habituée à jouer des matchs à bas pointage.

À l'inverse, Carey Price a toujours eu beaucoup plus de succès contre les Sénateurs que Anderson contre le Canadien. Et avec 12 départs en carrière en séries, il n'a rien à envier à son rival qui en compte 13 et qui n'a jamais franchi la première ronde.

Avec 33 buts comptés de plus que les Sénateurs, ce sera l'attaque du CH contre la défense des Sens.

Et je serais tenté de dire que le CH aura l'avantage de la glace à Montréal ... et à Ottawa où il pourra compter sur de nombreux et bruyants partisans à la Place Banque Scotia. Alors ...

… Montréal en 7.

MAPLE LEAFS/BRUINS

J'ai beaucoup vu les Bruins à l'oeuvre au cours des dernières semaines et je n'ai pas été très impressionné. Les problèmes semblent nombreux à Boston, comme en témoigne leur dossier de 3-7 à leurs 10 derniers matchs. Milan Lucic a une saison de misère, Zdeno Chara n'est plus l'ombre du défenseur qu'il a déjà été et on dit que c'est la pagaille dans le vestiaire. Et ils ne vont certainement pas intimider les Leafs.

Toronto en 6

CAPITALS/RANGERS

Cette série risque d'être captivante. Tout a été dit sur la fin de saison des Caps et d'Alex Ovechkin. Avec neuf victoires et quatre défaites depuis le 3 avril, date limite des transactions, celle des Rangers n'a pas été vilaine également. Ils ont un excellent gardien, la défense est solide et leur attaque marque en moyenne un but de plus par partie.

Mais les Capitals ont démontré qu'ils pouvaient maintenant gagner des matchs 2-1 ou 3-2 et non plus 7-5 comme par le passé.

Washington en 6

PENGUINS/ISLANDERS

On félicite les Islanders pour leur belle saison!

Pittsburgh en 4

Dans l'Ouest maintenant ...

Anaheim en 6 vs Detroit
Chicago en 6 vs Minnesota
Vancouver en 7 vs San Jose
St-Louis en 7 vs Los Angeles
 

À surveiller en séries

Quelques joueurs vont se retrouver sous les projecteurs durant ces séries. À Montréal, tous les yeux seront tournés vers Carey Price. Certains n'ont pas encore oublié les performances de Jaroslav Halak en 2010.

Comment va se comporter Sidney Crosby qui devrait être de retour face aux Islanders? Et Alex Ovechkin lui, pourra-t-il faire oublier cette mauvaise réputation qu'il traine en séries?

Avec une solide performance au premier tour et s'il peut amener son équipe en deuxième ronde, Phil Kessel effacera peut-être le douloureux souvenir de cette transaction entre les Leafs et les Bruins.

Henrik Lundqvist, qui a toujours été considéré parmi l'élite des gardiens de la ligue, a une fiche inférieure à ,500 en séries et n'a même jamais participé à la grande finale.

Enfin, à sa cinquième saison dans la LNH, John Tavares a finalement la chance de participer aux séries.

Quelques entraineurs vont peut-être jouer leur emploi en première ronde. Alain Vigneault à Vancouver, John Tortorella chez les Rangers, Todd McLellan à San Jose et Claude Julien à Boston.

En vitesse…

Gary Bettman répète que son circuit n'avait aucun plan d'expansion ou de relocalisation. Pourtant, les derniers évènements dans ce dossier n'annoncent rien de bon pour l'avenir du hockey en Arizona. Le comité de relocalisation de la NBA recommande à l'unanimité de ne pas transférer les Kings de Sacramento à Seattle. La recommandation devrait être entérinée par les gouverneurs, le 13 mai prochain. Chris Hansen et son groupe sont sur le point de lancer la serviette et dans une entrevue au quotidien Le Soleil dimanche, un conseiller municipal déclarait que depuis Greg Jamieson, il n'y avait eu aucun contact entre la ville et d'éventuels acheteurs.

L'Avalanche du Colorado aura le premier choix au prochain repêchage, le 30 juin au New-Jersey. Et la sélection du défenseur Seth Jones apparait incontournable. Non seulement, il est considéré comme le meilleur espoir de ce repêchage, mais Seth Jones a des liens très étroits avec la ville de Denver, le Pepsi Center et l'Avalanche.

C'est au Colorado, à l'époque où son père évoluait pour les Nuggets dans la NBA, qu'il s'est découvert une passion pour le hockey. Son père est allé voir Joe Sakic pour lui demander conseils. Seth Jones a évolué dans les circuits AA et AAA de la région de Denver jusqu'à l'âge de 13 ans. La famille est ensuite retournée à Dallas, où son père est devenu entraineur-adjoint avec les Mavericks.

Comme on dit, Seth Jones et l'Avalanche serait un naturel.

Le déclin de Tebow

Après avoir été la coqueluche des média et des fans, Tim Tebow est devenu simplement une mauvaise blague.

Libéré par les Jets de New York lundi, Tebow se cherche un emploi. À Montréal, il pourrait lutter pour le poste d'adjoint à Anthony Calvillo. Ce qui serait la moins pire de ses options à ce jour.

Il a aussi reçu une offre pour devenir entraineur des quarts-arrières de toutes les équipes de la "Legends football league". C'est quoi ça la "Legends football league" ? C'est l'ancienne "Lingerie football league" !!!!