jeudi, 8 avr. 2010. 12:24

MONTRÉAL - L'ancien entraîneur-chef de la Ligue nationale de hockey (LNH), Pat Burns, a été hospitalisé au jour même de son 58e anniversaire, dimanche dernier à Tampa Bay et il a reçu son congé d'hôpital jeudi, selon ce que rapporte CKAC.

Burns pourra donc se reposer à son domicile de la Floride.

M. Burns a annulé sa participation quotidienne à une émission sportive matinale de CKAC.

Robin Burns a confirmé à la Presse Canadienne que son cousin a été hospitalisé.

"Jeudi matin, il se sentait un peu mieux", a-t-il déclaré.

"J'ai entendu certains médias prétendre qu'il était sur son lit de mort. Je ne crois pas que ce soit le cas. Il est un solide Irlandais. Il n'est pas encore prêt à partir."

M. Burns est atteint d'un cancer du poumon qui l'a considérablement affaibli et amaigri au cours des derniers mois. On ignore la cause exacte de son admission à l'hôpital cette semaine, mais selon certaines sources, il souffrirait d'une pneumonie.

Dans une entrevue publiée la semaine dernière, il se disait serein devant la mort. Quelques jours plus tôt, il était apparu en public à Stanstead, dans les Cantons-de-l'Est, où on construira un aréna nommé en son nom.

Une pétition en ligne qui tente de faire entrer l'ex-entraîneur le plus rapidement possible au Temple de la renommée à jusqu'à maintenant reçu plus de 50 000 signatures. En mars derneir, trois résidents d'Oaklville, en Ontario, ont lancé un groupe Facebokk intitulé "Let's Get Pat Burns into the Hockey Hall of Fame - NOW!" ("Faisons entrer Pat Burns au Temple de la renommée du hockey - MAINTENANT!").

"Nous envoyons un message au comité de sélection du Temple de la renommée leur laissant savoir que nous aimerions voir le nom de Pat Burns sur les bulletins de vote le 15 avril prochain et que nous croyons que le processus d'admission devrait être accéléré vu son état de santé", ont déclaré jeudi les organisateurs de ce groupe.

"Il ne s'agit pas de savoir si Pat Burns a sa place au Temple de la renommée. Ses accomplissements parlent d'eux-mêmes, et 50 000 amateurs sont d'accord. Il s'agit d'accélérer le processus afin que sa famille et lui puissent jouir de cet honneur de son vivant."

Depuis quelque temps, il est soumis à des traitements de chimiothérapie afin de retarder la progression de sa maladie, ce qui l'a beaucoup affaibli.

Pat Burns a été entraîneur-chef pendant 14 ans dans la LNH, avec le Canadien de Montréal, les Maple Leafs de Toronto, les Bruins de Boston et des Devils du New Jersey, avec lesquels il a gagné la coupe Stanley, en 2003. Il a remporté trois fois le Trophée Jack Adams remis au meilleur entraîneur de la saison, avec trois équipes différentes, en 1989, en 1993 et en 1998.