jeudi, 1 avr. 2010. 17:41

Finalement, nous avons eu droit à une première ronde plus excitante que prévu avec deux septièmes matchs qui se sont rendus en prolongation. Quand on pense que dans l'histoire de 40 ans de la LHJMQ, seulement cinq fois, des septièmes matchs s'étaient rendus en prolongation, en avoir deux le même soir est pour le moins assez particulier.

Jetons maintenant un coup d'œil sur ce qui nous attend en ronde quart de finale où, faut-il le rappeler, les quatre équipes championnes de section se retrouvent avec l'avantage de la patinoire peu importe le nombre de points au classement.

1-Saint-John (109 points) vs 8-Gatineau (65 points)

À prime abord, ce duel s'annonce inégal à plusieurs niveaux. Les Seadogs de Saint-John ont récolté 44 points de plus que les Olympiques en saison régulière, ils possèdent la meilleure attaque du circuit avec 309 buts marqués, 96 de plus que les Olympiques. Le gardien Maxime Clermont, qui s'est bien ressaisi face au Junior de Montréal après un début de série difficile, ne pourra tout faire seul face aux Hoffman, Petersen, Galiev, Jurco et Kirkpatrick.

Défensivement les Seadogs sont aussi solides et par-dessus le marché, ils viennent d'obtenir une semaine de congé, ce que les Olympiques n'ont pas eu ayant à batailler sept matchs contre Montréal. SAINT-JOHN EN CINQ

2-Drummondville (104 points) vs 7-Rimouski (75 points)

Voilà une reprise du duel de demi-finale de l'an dernier alors que les Voltigeurs avaient éliminé l'Océanic en quatre matchs. Si les Voltigeurs ont connu une deuxième saison consécutive de plus de 100 points, on ne peut en dire autant de l'Océanic qui a quand même bien fait en cette année post-Coupe Memorial.

Les Voltigeurs sont reposés, ils viennent de gagner 20 matchs de suite, ils misent sur le meilleur gardien junior au Canada en Jake Allen, le meilleur compteur du circuit Sean Couturier et le meilleur franc-tireur de la LHJMQ en Gabriel Dumont. Ils sont en pleine confiance.

Chez l'Océanic les jeunes tenteront de surprendre encore, mais on voit mal comment Rimouski pourra gagner plus d'un match dans cette série. L'Océanic vient de sortir d'un duel émotif et il y aura certes aussi un peu de fatigue. Encore une fois cette année Drummondville est trop fort pour l'équipe du Bas St-Laurent. DRUMMONDVILLE EN CINQ

3-Québec (89 points) vs 6-Victoriaville (95 points)

Une bonne série en perspective entre ces deux équipes qui ne sont séparées que par 117 kilomètres. Les partisans des deux formations pourront certes suivre leurs équipes facilement.

Pour la première fois en huit ans, il y aura du hockey junior au Colisée Desjardins en avril alors que les Tigres ont accédé à la deuxième ronde en éliminant les Cataractes de Shawinigan. Le gardien Kevin Poulin a été superbe conservant une moyenne de 2,10 lors des six affrontements face aux Cats. Les Tigres ont eu la frousse après avoir tombé en arrière 2-1 dans leur série, mais ils se sont bien regroupés pour gagner les trois matchs suivants dont deux au Centre Bionest. Les Tigres ont fait de grosses acquisitions au cours de la période des Fêtes et ce sera à ces joueurs d'élever leur jeu d'un cran.

Chez les Remparts, la série face au Titan n'a pas été de tout repos. Même si Québec a gagné en cinq matchs, dans quatre des cinq duels la formation de Patrick Roy s'est retrouvée en arrière dans le pointage. Les gardiens Louis Domingue et Antoine Tardif ont été chancelants alors que la défensive a connu des ratés, permettant pas moins de 21 buts en cinq matchs à une formation qui s'était classée 14e en attaque dans le circuit.

Les Remparts ont l'avantage de la patinoire mais les Tigres ont une équipe plus mature. VICTORIAVILLE EN SIX

4-Rouyn-Noranda (88 points) vs 5-Moncton (102 points)

Voici une série quart de finale qui pourrait tout aussi bien être une finale tellement les deux équipes sont armées pour la guerre.

Moncton et Rouyn-Noranda sont les deux formations qui ont effectué le plus de mouvement au cours de la période des Fêtes. Moncton a ajouté Deschamps, Tessier, Bourque, Wall sans oublier le retour du meilleur gardien de la LHJMQ l'an dernier Nicola Riopel. Chez les Huskies on a greffé Cormier (suspendu), Caron, Delisle, MacLean, et bien sûr le gardien Nicholas Champion. Pas de doute, cela fera très mal à l'équipe qui perdra cette série car les deux formations ne visent rien de moins que la Coupe du Président cette année.

En première ronde, Champion n'a pas été solide devant la cage des Huskies, cédant même sa place à Mikael Audette à un certain moment. Riopel, lui, a inscrit deux jeux blancs contre la grosse machine des Screaming Eagles. Défensivement les deux formations ont beaucoup de profondeur alors qu'à l'attaque, les Wildcats ont une petite longueur d'avance. Les Huskies sont plus imposants physiquement et tenteront sûrement d'intimider leurs rivaux, c'est un élément essentiel dans le plan de match de l'équipe abitibienne si elle veut accéder au troisième tour.

Une série qui sera âprement disputée, probablement la meilleure des quatre. MONCTON EN SIX

Prédictions du premier tour : 8 en 8 pour le choix des gagnants (dont deux séries avec le bon nombre de matchs !)