vendredi, 3 avr. 2009. 15:25

On l'avait dit il y a deux semaines et c'est effectivement ce qui s'est passé : la première ronde des séries fut simplement un hors d'œuvre avant les plats de résistance. À compter de ce soir, les choses deviennent plus sérieuses avec le début des quarts de finale. Voici un aperçu des quatre affrontements qui se mettent en marche ce soir.

Junior c. Voltigeurs

Les Voltigeurs de Drummondville ont complètement survolé leur série de premier tour face aux MAINEiacs : 38 buts en quatre matchs, c'est ce qu'on appelle gagner une main dans le dos! Face au Junior de Montréal, ce sera un tantinet plus difficile mais on voit mal le Junior gagner quatre fois en sept matchs contre Drummondville. Certes, Jake Allen est un gardien solide mais l'attaque des Voltigeurs et la profondeur de l'équipe feront la différence surtout face à une formation montréalaise aux prises avec une longue liste des blessés.

Prédiction : Drummondville en cinq

Océanic c. Wildcats

La série entre l'Océanic de Rimouski et les Wildcats de Moncton promet. Les Rimouskois s'amènent dans ce duel avec 24 victoires en 25 matchs. Keven Veilleux est présentement le joueur le plus hot de la ligue et il transporte l'Océanic sur ses épaules depuis une quinzaine de matchs. Certains soirs, le grand Veilleux a des allures de Mario Lemieux. Les hommes de Clément Jodoin devront toutefois trouver une solution de percer le gardien Nicola Riopel, qui a remporte le titre de joueur de l'année. N'eut été des blessures, l'Océanic aurait terminé beaucoup plus haut au classement et n'aurait pas à affronter les Wildcats dès le deuxième tour éliminatoire. Qu'à cela ne tienne, les Rimouskois devraient sortir vainqueurs de ce duel. À noter que les matchs #1, #2 et #5 seront joués à l'Aréna Jean-Louis Lévesque de Moncton. Le Colisée n'étant pas disponible en raison du championnat mondial de curling.

Prédiction : Rimouski en six

Screaming Eagles c. Remparts

Il s'agit de la seule des trois séries où les matchs seront disputés selon la formule 2-3-2, une formule qui déplait à Patrick Roy. Dans ce genre de séries, l'équipe ayant l'avantage de la glace (les Remparts) ne doit pas perdre une des deux premières rencontres car la situation devient plus corsée par la suite. Cette série pourrait être vue comme le duel entre le talent naturel des Remparts face au hockey plus rude des Screaming Eagles. Le jeune gardien de 17 ans, Olivier Roy, des Eagles, va tenter de profiter de la visibilité que lui procure une série contre les Remparts pour gagner des points en vue du prochain repêchage. Le talent devrait toutefois remonter à la surface à la fin.

Prédiction : Québec en sept

Cataractes c. Olympiques

Les Cataractes ont eu beau terminer deuxième au classement général, ils n'ont quand même pas l'avantage de la glace face aux Olympiques qui ont pris le septième rang. Les Olympiques ont conservé ce privilège en ayant terminé premiers de la section Ouest. Les Cats ont beaucoup de profondeur à la ligne bleue et une attaque très diversifiée qui peut s'adapter à la plupart des styles de rencontres. Chez les Olympiques, on semble ressentir un peu de fatigue chez les joueurs clés et l'absence d'Alexandre Quesnel sur le premier trio laisse un trou béant. Il n'est jamais facile de gagner au Centre Robert-Guertin en séries mais les Cats vont en subtiliser au moins une.

Prédiction : Shawinigan en six

Prédictions de la première ronde : 8 en 8!