RDS.ca mardi, 1 mars 2011. 22:05

Le Canadien n'a pas livré sa meilleure performance de la saison, mais il a suffisant bien joué pour signer une deuxième victoire de suite, un gain de 3-1 sur les Thrashers d'Atlanta, mardi

Carey Price a été brillant devant son filet, affrontant une rafale de 41 tirs, dont 32 dans les deux dernières périodes.

Les gradins vides du Philips Arena ont sans doute fait rêver les nombreux partisans des Nordiques, qui rêvent de retrouver une équipe de la LNH, surtout depuis l'annonce d'une entente entre la ville de Québec et l'entreprise privée plus tôt dans la journée.

Le Canadien amorce sur une bonne note, ce séjour de trois parties à l'étranger.

Cette victoire conforte la sixième place du Canadien dans l'Est. Montréal a maintenant cinq points d'avance sur les Rangers de New York, qui ont disputé un match de plus. Le Tricolore reste toutefois à trois points du cinquième rang et des Capitals de Washington, tombeurs des Islanders de New York 2-1 en prolongation.

"La victoire revient à notre gardien ainsi qu'à nos unités spéciales, a dit l'entraîneur Jacques Martin. On est allé chercher un but important sur le jeu de puissance en plus de faire le boulot en infériorité numérique."

"Nos défenseurs ont contrôlé leurs gros avants, a ajouté Martin, mais on a donné trop de lancers et trop de chances de marquer."

"Leur gardien a fait la différence, a déclaré l'entraîneur des Thrashers, Craig Ramsay. Ça augmente notre frustration."

En première, Max Pacioretty a atteint la douzaine en battant Chris Mason d'un tir frappé sans aide à 13:22. En troisième, Pacioretty a raté une chance en or de porter la marque 3-0 quand il a filé seul devant le filet adverse.

"On sait que nous devons mieux jouer pour être une équipe dominante, a déclaré Pacioretty. Nous allions prendre les deux points."

La deuxième période n'était vieille que de 34 secondes quand le défenseur James Wisniewski a inscrit son septième de la saison lors d'un avantage numérique, sur des aides d'Andrei Kostitsyn et David Desharnais.

En troisième et avec une avance de deux buts, Nik Antropov a déjoué Price, qui a raté la chance de signer un septième jeu blanc, sur une passe d'Anthony Stewart à la suite d'une sortie de zone ratée de Brent Sopel.

"J'ai été occupé, mais ce n'était pas des lancers difficiles, a avoué Price. Beaucoup des 40 tirs provenaient de loin. Les Thrashers ont envoyé la rondelle vers le filet en espérant reprendre les retours, mais mes coéquipiers ont fait du bon travail."

Brian Gionta a mis le match hors de la portée des Thrashers en comptant dans un filet désert.

Le Canadien a fait preuve d'indiscipline, écopant notamment de deux pénalités, ça en fait douze cette saison, pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire et d'une pénalité pour avoir retardé la partie.

"Ça fait beaucoup du bien de gagner quand vous ne jouez pas très bien," a dit Mike Cammalleri.

Le Canadien poursuit son périple avec un arrêt à Sunrise jeudi pour y affronter les Panthers de la Floride.